POPULARITÉ
230

Le 1er Conseil de défense écologique et la biodiversité

Éditer
Publié dans
le 24.05.19
Grand_hamster

Hier, jeudi 23 mai, le Président de la République réunissait 13 ministres pour le premier Conseil de défense écologique.
Ce Conseil, annoncé à la fin du Grand Débat National, a pour mission de "définir les orientations en matière de transition écologique et s'assurer de leur prise en compte dans l'ensemble des champs d'action de la politique du gouvernement et du suivi de leur mise en œuvre".

Trois sujets figuraient à l’ordre du jour : un «suivi de l’exécution» des plans Climat de juillet 2017 et Biodiversité de juillet 2018 et un point sur la «mobilisation des financements publics et privés pour la transition écologique».

Concernant la biodiversité, on ne peut que saluer le fait qu’enfin le sujet soit dans les radars du gouvernement mais des mesures, annoncées à la veille des élections, créent un doute légitime quant à savoir si ce ne sont pas des effets d’annonce à objectif électoraliste ; H&B attend donc les mesures concrètes pour s’exprimer en profondeur sur ces sujets.

Nous nous contenterons donc à ce stade de faire l’inventaire de ces annonces :

  • Sur le Plan biodiversité adopté en juillet 2018 : 9 actions auraient été réalisées sur les 85 actions que comporte le plan.
  • La création de L’Office français de la Biodiversité par fusion de l’AFB et l’ONCFS serait adoptée avant l’été (nous espérons que le texte de loi ne sera pas celui qui est ressorti du Sénat)
  • La création d’un parc national forestier le 1er novembre prochain en Bourgogne et Champagne Ardennes – 1 er parc européen protégé (nous pourrions totalement nous en réjouir si les autorisations de coupes dans sa réserve intégrale étaient annulées)
  • Sur l’artificialisation des sols, le Ministre de l’écologie a affirmé que c’était une priorité (nous attendons maintenant des mesures concrètes)
  • La création d’une aire marine protégé dans les terres australes et antarctiques françaises et réserve naturelle aux iles glorieuses – d’ici 2022 et création ou extension de réserves naturelles pour atteindre 30% de notre territoire dont 1/3 sous statut de protection forte (soit 10%). Objectif très ambitieux considérant qu’aujourd’hui les réserves naturelles (intégrales ou dirigées) couvrent environ 1% du territoire, et en additionnant tous les statuts de protection (y compris PNR, site Natura 2000, etc., bien moins exigeants que le statut de réserve) en éliminant les doubles comptes, on est à moins de 15% du territoire. On ne peut que s'interroger sur la vraisemblance de ces promesses (indépendamment du financement de la gestion, qui est un autre sujet sérieux).
  • Projet de Mine d’or en Guyane : le CDE «a décidé de constater l’incompatibilité du projet avec les exigences environnementales» et annoncé une réforme du code minier pour décembre 2019, réforme attendue depuis 2009 et sans cesse reportée.

Concernant les financements alloués à la biodiversité, nous n’avons rien retenu des annonces faites à la presse à la sortie de ce premier CDE. Rien, non plus, sur le Conseil national pour la protection de la nature (CNPN), dont le rôle?est capital pour préserver les espèces menacées par des projets d’aménagement et aujourd’hui visé par un projet de décret qui réduit considérablement ses compétences.

Commentaires

0
2019-05-25 10:10:11 +0200

je mets " j'aime pour " DOUTE LEGITIME" il va de soi qu'à chaque élection le récupération est là ... effets... effets rien que des effets d'annonces comme "d'hab" rien ne changera, mais la prise en charge, en main, par les peuples devrait bientôt être significative en dehors des décisions politiques qui n'ont elles qu'un intérêt la croissance +et le profit personnel comme" d'hab" .

0

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son actif président d'honneur. Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’érosion d...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 764967
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 340550
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 131230
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 210864
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 41214
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 283335

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy