POPULARITÉ
6

Le 21 mai 2012, la France commence à manger le poisson des autres!

Éditer
Publié dans
le 05.06.12
Image_1

Un rapport -publié le 21 mai par la nef (new economics foundation) et OCEAN2012 - montre que si la France comptait sur sa seule production (pêche et élevage) pour alimenter son marché intérieur, la consommation s’arrêterait dès ce soir faute d’approvisionnement et le reste de l’année reposerait sur les importations, en se basant sur leur consommation actuelle.


 


Le rapport intitulé "Fish Dependence: The increasing reliance of the EU on fish from elsewhere" révèle dans quelle mesure les États membres de l’UE importent du poisson en exportant et/ou en encourageant la surpêche. Les stocks halieutiques sont une ressource renouvelable ; pourtant, selon les chiffres de la Commission européenne, nous y puisons des poissons plus vite que les stocks ne sont capables de se reconstituer. Nous partons alors à la pêche au poisson des autres.

 

En France, le jour de dépendance à l’égard du poisson survient bien plus tôt que pour l’UE dans son ensemble : le 21 mai pour l’une contre le 6 juillet pour l’autre. Depuis 2000, la France a ainsi perdu un mois d’autonomie. Cette année là nous « tenions » jusqu’au 21 juin ; puis nous avons d’année en année perdu de précieuses semaines d’autonomie. Chaque Français consomme annuellement 35 kg de produits de la mer (25 de poissons et 10 de crustacés et coquillages) que les flottilles françaises ne sont plus en mesure de lui fournir.

 

Le rapport indique que:


  • Si l’UE devait consommer uniquement les produits de la mer provenant d’eaux communautaires, elle serait à cours de poisson dès le 6 juillet, ce qui la rendrait entièrement dépendante du poisson provenant du monde entier à partir du 7 juillet en se basant sur sa consommation actuelle.

  • La France est davantage “dépendante à l’égard du poisson” que la moyenne de l’UE des 27, à l’instar de l’Espagne (25 mai), du Portugal (30 mars), de l’Allemagne (20 avril) et l’Italie (21 avril).

  • Les effets de la surpêche de nos propres stocks halieutiques dans l’UE, et donc de la disponibilité du poisson sur les marchés et les étals des supermarchés, sont masqués par les poissons importés d’autres régions du monde.

  • Le développement de l’aquaculture communautaire n’a pas permis de compenser l’accroissement de notre dépendance à l’égard du poisson non communautaire.


 



“C’est tout simplement sur la survie de la pêche européenne que les parlementaires européens seront appelés à se prononcer en septembre.”




Stephan Beaucher, OCEAN2012




« Ce rapport souligne le fait que, si l’on veut des poissons et fruits de mer issus d’une production durable, nous devons nous assurer que les décideurs politiques adoptent et mettent en œuvre une politique de la pêche responsable. La réforme de la politique commune de la pêche de l’UE doit garantir la viabilité de la pêche européenne au lieu d’importer des quantités toujours plus importantes de poisson en exportant la surpêche » a poursuivi Stéphan Beaucher, conseiller politique sur la PCP pour OCEAN2012. 

 

« C’est tout simplement sur la survie de la pêche européenne que les parlementaires européens seront appelés à se prononcer en septembre. Soit ils opteront pour des changements radicaux soit ils reconduiront la situation actuelle et c’en sera terminé pour une part importante de la pêche. C’est pourquoi le signal qu’ils enverront à travers leur vote est attendu par les citoyens européens, et pas seulement dans les zones côtières » ajoute Stephan Beaucher.

 

 « La France continue à négliger ses ressources naturelles dans sa poursuite effrénée vers le redressement économique, en augmentant ainsi sa dette de poisson auprès des pays hors EU. Ainsi la racine de cette dépendance reste la surpêche des stocks de la UE, ce qui met en péril les emplois français» a déclaré quant à lui Rupert Crilly, chercheur à la nef/OCEAN2012 et co-auteur du rapport. « En revanche, restaurer les stocks permettraient de maintenir les emplois et la consommation de poisson pour une consommation annuelle de 7,1 millions de français, ce qui équivaudrait à une amélioration de 61 jours de dépendance en passant au 22 juillet.».

Commentaires

0
2012-06-05 10:42:02 +0200

Le 6 juin, sur la chaîne Planète + à 20 h 40, ne manquez pas la diffusion en version française du film de Charles Clover : "The end of the line", l'océan en voie d'épuisement, excellent documentaire dans toutes les mers du globe

0

À propos de l'auteur

OCEAN2012 oeuvre pour que la réforme de la Politique commune de la pêche respecte les écosystèmes : pour sauver la pêche, mettons fin à la surpêche

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 1
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 20
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 1
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 1
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 1
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 1

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy