POPULARITÉ
11

Le bonheur est dans le jardin

Éditer
Publié dans
le 02.01.14
Images_1_

Certains rêvent du bonheur et cherchent tant l'amour qu'ils ne le voient pas quand il est là. d'autres - comme je le lis sur certains profils et articles de Humanité & Biodiversité - regardent pousser les fleurs. Ils ont compris comme dit Aragon que "le bonheur n'existe pas que dans le rêve" 

Comparaison : une Ferrari rouge coquelicot a certainement une énorme valeur dont je n'ose prononcer la somme. Mais il faut savoir qu'un coquelicot a une valeur indéfinissable (dont on ne peut et ne pourra jamais prononcer ni même imaginer la somme) car quand il ne sera plus, personne ne saura en fabriquer. c'est un bien plus précieux, c'est pourquoi la richesse est dans la nature, l'art est dans la nature, le bonheur est dans le jardin.

La maltraitance des plantes "sauvages" est intolérable, c'est une question d'éthique.  

Les mentalités commencent à évoluer. Si la lutte contre la violation des droits de l'homme entraîne le progrès social, alors la lutte pour préserver la biodiversité et donc la vie concourt au progrès sociétal.

Commentaires

1
2014-01-03 11:20:39 +0100

Si les mentalités commencent à évoluer, il reste encore des obstacles politico-économiques, puisque, d'une part, la préservation de la biodiversité et des corridors écologiques est souvent considérée comme un "frein à la croissance génératrice d'emplois", et que, d'autre part, la biodiversité et les écosystèmes en bon état n'ont pas de valeur intrinsèque au plan économique, même si elles génèrent du bonheur et de l'activité (tourisme,matières premières), et contribuent à la santé (un écosystème purifie l'environnement là où des surfaces industrialisées ne métabolisent pas les polluants). Il faudrait une réélle évolution au plan législatif, au plan de l'évaluation des richesses (le PIB est un mauvais indicateur, ne prenant en compte que les destructions environnementales mais pas le respect de la nature), au plan politique (il suffit de regarder l'exemple de Notre-Dame-des-Landes pour voir à quel point il est possible de faire aboutir un projet nusible sans prendre en compte la biodiversité, même en 2013-2014).

1

1
2014-01-03 11:59:32 +0100

Adieu le Maronnier de 1.5m de diamètre, pour le passage d'un train... un parmi tant d'autres. Il a du voir naitre plusieurs générations.

1

1
2014-01-03 14:23:38 +0100

Bravo Gil ! Beau texte et de belles images :la comparaison entre la Ferrari et le coquelicot est très parlante et pertinente.
En fait il ne faut pas trop "cultiver son jardin", mais laisser les plantes sauvages et les herbes folles se développer à leur guise. Les oiseaux en raffolent...

1

À propos de l'auteur

Gil_et_ugo
gil

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 44
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 77
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 8
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 8
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 77
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 45

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy