POPULARITÉ
4

Le Bouddha et Clemenceau pour le bonheur des êtres

Éditer
Publié dans
le 05.11.19
Clemenceau_sur_les_pas_du_bouddha_en_inde

"Que tous les êtres soient heureux.
Qu’ils soient en joie et en sûreté.
Toute chose qui est vivante, faible ou forte, longue, grande ou moyenne, courte ou petite, visible ou invisible, proche ou lointaine, née ou à naître, que tous ces êtres soient heureux.
Que nul ne déçoive un autre ni ne méprise aucun être si peu que ce soit?; que nul, par colère ou par haine, ne souhaite de mal à un autre.
Ainsi qu’une mère au péril de sa vie surveille et protège son unique enfant, ainsi avec un esprit sans limites doit-on chérir toute chose vivante, aimer le monde en son entier, au-dessus, au-dessous et tout autour, sans limitation, avec une bonté bienveillante et infinie.
Étant debout ou marchant, étant assis ou couché, tant que l’on est éveillé on doit cultiver cette pensée. Ceci est appelé la suprême manière de vivre."
(Extrait du livre :Walpola Rahula, "L'enseignement du Bouddha d'après les textes les plus anciens", Seuil, collection Points Sagesses, Paris, 2014)

"Le malheur (ou le bonheur) est que l’habitude des carnages providentiels auxquels notre organisme nous condamne, nous a fait, dès l’enfance (« Cet âge est sans pitié »), une cuirasse d’insensibilité. Féroce, disons-nous le loup au regard du mouton. Il a faim, nous de même. De l’animal bêlant ne faisons-nous pas nous-mêmes usage, après l’avoir savamment apprêté?? Glissante jusqu’à la cruauté, la pente de l’insensibilité humaine. Pour la victime, la bête d’abord, et puis l’homme animalisé par l’esclavage. Sur un fond comique de carnage éternel construire un asile humain de bonté, par la mise en œuvre des sensibilités émoussées aux contacts de la vie commune, combien plus malaisé que d’attendre du Cosmos, divinement personnifié, la bonté qu’il nous appartiendrait de réaliser en nous-mêmes, au lieu de l’appeler vainement des Dieux sourds."
(Extrait de : Georges Clemenceau, "Au soir de la pensée", Tome II, P. 376-377, Librairie PLon, Paris, 1927)

Commentaires

À propos de l'auteur

Né à La Roche-sur-Yon en 1967, poète depuis l’enfance et moine bouddhiste depuis 1987, j'ai vécu 14 en communauté puis 15 ans en retraites solitaires en France et au Népal. Continuant ma vie d’ermite et de poète en Vendée depuis 2014, je partage mon expérience humaine et spirituelle par l’écriture, des lectures publiques, des retraites collectives de méditation, des conférences en France et en...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 1267
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 13
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 10
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 10
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 10
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 10

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy