POPULARITÉ
22

Le climat : Enjeu R.H?

Éditer
Publié dans
le 17.10.17
Singer_le_climat_enjeu_rh

Mieux utliser la fonction Ressources Humaines

Les impacts financiers du réchauffement global sont, aujourd’hui, reconnus par les grands groupes. Dont acte. Dès lors quels freins empêchent ces grandes entreprises, au fonctionnement très (trop ?) vertical, d’intégrer le temps long ? Qui pourrait être garant, en interne, d’un certain intérêt général ?

En 2017, le Forum de Davos mentionnait la « réforme du capitalisme de marché » et la « reconstruction du sentiment communautaire » comme deux des cinq attentes marquantes de son étude mondiale sur les « Global Risks ». Des attentes qui concernent, d’abord, les grandes entreprises.

Outre la rentabilité, il faut désormais prendre en compte, avec la même force, toutes les dimensions par lesquelles la grande entreprise est acteur du milieu dans lequel elle opère. L’enjeu n’est pas de substituer le rôle de l’entreprise à celui de l’État, mais de trouver un nouvel équilibre de gouvernance, une gouvernance plurielle, afin de prendre à bras le corps la correction des déséquilibres sociétaux et climatiques, sans que cet impératif soit subordonné à la maximisation du profit.
...
Pour que les grandes entreprises intègrent une responsabilité élargie aux inégalités structurelles et aux enjeux climatiques, une première étape serait la transformation en profondeur des cultures managériales vers davantage de collégialité. Et dans cette évolution des cultures d’entreprise, les ressources humaines ont un rôle à jouer, une autorité à exercer, bien au-delà de leur rôle traditionnel d’accompagnement du PDG, afin de permettre une certaine décentralisation de la prise de décision.
...
On constate, au quotidien, une incohérence entre la nature du travail demandé aux plus jeunes générations dans l’entreprise et l’encadrement dont elles font l’objet. On leur demande d’être pleinement de leur génération : des « digital natives » à l’aise avec l’informatique, le traitement des données, la culture décentralisée des réseaux sociaux. On leur demande d’être agiles, capables d’adapter l’organisation de leur travail dans des environnements instables où les décisions changent souvent, où les lois varient d’une année sur l’autre, où l’innovation des concurrents fuse de toute part, etc.

Mais on les dépossède des moyens réels d’adapter leur travail : on leur impose un reporting permanent et envahissant, de multiples signataires sur les ordres d’achats, des seuils de délégation très bas, des vérifications préalables de contrats par le service juridique, un service achat seul habilité à négocier les tarifs et conditions de paiement. Parfois, on leur impose même tel fournisseur.

Cette tendance, qui peut être rationnelle au plan économique (ce qui mériterait une discussion), n’est pas sans conséquences sur l’organisation du travail. Il y a là une cause essentielle de la perte de vision globale par les collaborateurs, focalisés en permanence sur leur spectre ultra spécialisé et obligés d’avoir recours à ces départements centraux pour de multiples validations.

Début 2016, Larry Fink, PDG de BlackRock, premier fonds d’investissement mondial gérant 4600 milliards de dollars investis dans les plus grandes sociétés mondiales, a écrit aux dirigeants de ces compagnies en dénonçant une « hystérie » de la culture des résultats trimestriels, en « contradiction avec l’approche de long terme dont nous avons besoin »[3]. Et de souligner combien la distribution des profits aux actionnaires est excessive dans la mesure où elle se fait au détriment de la création de valeur dans le long terme.

Le souci de Larry Fink n’est pas de desserrer une quelconque pression actionnariale sur les entreprises, bien au contraire ! Mais de les inciter à se préoccuper davantage du long terme, de la façon dont elles vont faire face aux ruptures technologiques ou au changement climatique : « les questions environnementales, sociales ou de gouvernance – du réchauffement climatique à la diversité des conseils d’administration – ont un impact financier réel et quantifiable ».

Extraits de la Revue Projet
http://www.revue-projet.com/articles/singer_le_climat_enjeu_rh/

Commentaires

À propos de l'auteur


Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 2919
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 603
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 45
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 564
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 68
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 151

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy