POPULARITÉ
2

Le RIZ et Carmen

Éditer
Publié dans
le 04.09.12
Rice-300x204

La Banque mondiale arrive comme les carabiniers de la chanson : en retard. Son nouveau président, Jim Yong Kim, a déclaré, jeudi 31 août, qu’il n’était pas possible de "tolérer que l’envolée historique des prix [des produits de base alimentaires] fasse peser un risque permanent" sur les populations les plus pauvres.

C’est sympathique, mais la terre a tourné depuis le mois de juillet qui avait vu le cours du maïs et du soja bondir respectivement de 25 % et de 17 % en un mois. Fin août, leurs prix ont baissé parce que les prix dissuadent certains propriétaires de cochons chinois de les gaver avec ces deux produits. Mais l’accalmie est surtout venue de l’assurance donnée par la Russie en fin de semaine, qu’elle n’interdirait pas ses exportations de céréales comme en 2011, malgré le gel et la sécheresse qui ont nui à ses récoltes de blé et de maïs.

La situation agricole n’est donc pas idéale, car la hausse des prix des céréales a gagné ceux de substituts pour les populations africaines comme le sorgho, qui a triplé au Soudan. Mais nous ne nous trouvons pas dans la situation de 2008 : les marchés devraient rester relativement stables jusqu’à novembre, mois au cours duquel on saura si les récoltes de céréales australiennes et argentines compenseront le déficit de l’hémisphère Nord.

Il faut néanmoins prendre garde au riz, céréale la plus consommée au monde. Pour l’instant, son prix est remarquablement calme : l’offre progresse au rythme de la demande ; grâce à l’Inde et au Vietnam, il n’y a aucun problème d’approvisionnements malgré la tentative thaïlandaise de manipuler les cours.

Le négociant Glencore n’a pas jugé le risque de pénurie suffisamment crédible pour se lancer dans une spéculation-raréfaction qui avait été dramatique en 2008, car elle avait contribué à déclencher des émeutes dites "de la faim" à Bobodioulasso, Dakar ou Djakarta. A surveiller de près tout de même, car la mousson n’a pas été fameuse dans le sud-est asiatique....

Source : http://faujas.blog.lemonde.fr/2012/09/03/gare-au-riz/

Commentaires

1
2012-09-04 21:58:55 +0200

A propos de prix du riz, ou plutôt des céréales et plus largement des denrées alimentaires, voici un article livré à votre réflexion ...

http://lejournaldusiecle.co...
En voici l'introduction: "La dernière décennie a signé la fin du pétrole bon marché, l’ingrédient magique pour la croissance de l’économie mondiale après la seconde guerre mondiale. L’augmentation des prix cet été du maïs,du blé et du soja – le troisième pic au cours des cinq dernières années – suggère que l’ère de la nourriture pas chère se termine également."

1

À propos de l'auteur

ex-directeur de Laboratoire INRA, économiste, ex président de l'institut de recherche économique et sociale, ex membre du bureau du CNIS, négociateurs des Grenelles de l'environnement et de la mer, membre du CEDD et de la CNDP. Vice-président d’Humanité et Biodiversité.

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 224620
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 163745
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 61417
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 15897
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 9399
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 196517

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy