POPULARITÉ
2971

Le Wood Wide Web piraté par des tomates!

Éditer
Publié dans
le 12.11.14
Mycelium

Darwin pensait que les plantes étaient en compétition pour la survie de la plus forte.
Elles sont en interaction les unes avec les autres.

Les champignons mycorhiziens jouent un rôle important dans le fonctionnement de ces méta-organismes.
Ils transfèrent et répartissent les nutriments et les sels minéraux entre les plantes.
Ils transfèrent également toute une série de signaux : ARN, polypeptides, glucides complexes qui servent à la physiologie des plantes.

Les champignons ont été appelés «Internet naturel de la Terre». Leur réseau souterrain, c'est le Wood-wide web (en référence au « World wide web » (www) ou le Web, ou la Toile).

Il y a des petites malignes qui ont détourné le réseau pour un usage égoïste.
Ainsi certaines orchidées sans chlorophylle s'alimentent directement sur le réseau mycélien.

D'autres plantes espionnent les messages qui ne leur sont pas destinés!
Par exemple : les fèves communiquent entres elles pour s'informer des attaques de pucerons.
Le haricot espionne le réseau et dès qu'une fève informe les autres fèves des premières attaques, il met en place ses propres défenses anti-pucerons.
Les acacias, les sycomores et les eucalyptus vont plus loin : ils empoisonnent délibérément le réseau pour nuire à d'éventuels concurrents.
La guerre chimique est déclenchée...

Certaines plantes, encore plus futées, ont détourné le système.
Les œillets d'inde concentrent les toxines du web pour les libérer dans le sol et détruire les nématodes qui infestaient leurs racines!
La centaurée, l'avoine et le brome mou contournent la difficulté en se maquillant de substances, les faisant passer pour les empoisonneuses. Les mycéliums déjà corrompus ne viennent plus s'y fixer!
Les tomates, les pommes de terre, les concombres et les salades l'ont bien compris. La proximité de ces expertes en camouflage, les place sous des capes d'invisibilité qui leur sont profitables. Voila une façon originale de pirater un réseau contaminé!

De toutes ces étrangetés je retiens une chose de très importante :
La Vie est belle !

(Vignette: Le mycélium d'un champignon se répand dans le sol (Crédit: Nigel Cattlin / Alamy)

Commentaires

1
2014-11-12 14:24:04 +0100

C'est très intéressant! Merci Hervé pour ces précisions enrichissantes. Le ROMARIN aussi "empoisonne" ses concurrents…
J'en ai fait un jour l'expérience en plantant 2 cyprès de Provence, l'un seul et l'autres près d'un romarin: partis de la même taille, le premier a poussé bien plus vite que le second…
La vie est belle en effet !

1

1
2014-11-12 14:26:23 +0100

Le genre d'orchidées appelées Limodorum vivent apparemment en symbiose avec des champignons, ce qui n'en fait pas des parasites (?).

1

3
2014-11-12 15:18:04 +0100

Les interactions sont nombreuses et c'est complexe !
La symbiose est une association étroite entre deux espèces. Elle revêt différentes formes.
Dans le parasitisme, une espèce parasite vit grâce à une autre sans lui nuire irrémédiablement (ce qui lui nuirait aussi) donc ne la tue pas mais peut l'affaiblir. L'espèce parasite retire donc un avantage au détriment de l'autre
Le commensalisme est aussi une association de deux espèces par laquelle une seule d’entre elles (le commensal) retire des bénéfices mais si l'espèce (l’hôte) ne subit aucun dommage, elle n'a pas non plus d'avantages.
Dans le mutualisme, l'association bénéficie aux deux espèces.
.
En résumé:
"Au sens large, la notion de symbiose concerne toutes les formes de relations interspécifiques, depuis l'union réciproquement profitable jusqu'à l'antagonisme parasitaire ...Tous les intermédiaires existent en effet entre la symbiose sensu stricto et le parasitisme…"

3

À propos de l'auteur

la Vie est belle

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 8963
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 20216
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 14595
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 80
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 64
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 191

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy