POPULARITÉ
2114

Les étranges vocalises des Grands Corbeaux

Éditer
P1020235

La formidable variété d’émissions vocales dont sont capables les Grands Corbeaux est phénoménale.

Tout le monde connaît les « Cro Cro » si caractéristiques des Grands Corbeaux passant en vol. Ils sont d’ailleurs très probablement à l’origine du nom latin de l’espèce « Corvus corax ». Mais il existe quantité d’autres manifestations vocales. Des coups de trompette assourdissants, des gloussements étranges, des caquètements et beaucoup d’autres encore, impossibles à décrire en lettres ou en mots. La variété de ces sons révèle une grande richesse de communication et donc reflète l’intelligence de ces corvidés qui n’est plus à démontrer.

La plupart de ces cris sont sans nul doute liés aux conflits de territorialité, aux jeux hiérarchiques du groupe, à la découverte d’opportunités de nourriture ou à l’avertissement de dangers.

Peut-être existe-t-il également des « dialectes » particuliers aux différentes régions fréquentées par les Corbeaux, comme chez certains passereaux.
A ma connaissance, personne n’a encore déchiffré ce langage, mais ce serait une belle occasion de recherche pour les ornithologues éthologistes.

Il y a quelques jours une dizaine de Grands Corbeaux se sont posés dans une prairie, dans la réserve naturelle du Bec du Feyi à Wibrin (Houffalize). J’ai eu l’occasion de les filmer et de les enregistrer. La puissance et la diversité de leurs cris contribuent à créer une atmosphère sauvage et fascinante à nos forêts d’Ardenne.

Commentaires

0
2017-01-07 08:54:40 +0100

La fiche du Grand Corbeau à l'INPN:
https://inpn.mnhn.fr/docs/c...

0

1
2017-01-07 10:02:25 +0100

Ces oiseaux sont fascinants... Merci du partage !

1

0
2017-01-07 10:13:17 +0100

Mon oiseau favori ...
Excellent !
Merci pour ce partage.

0

0
2017-01-07 19:24:48 +0100

Un été (août) à Dublin, on en voyait plein. Il y a beaucoup de grands parcs, de zones urbaines mais avec des espaces verts où il y a des arbres. Ils ne nous fuyaient pas. Ils restaient à quelques mètres. Sur ces images c'est évident qu'ils communiquent bien entre eux. Ils se disent des tas de choses! Enfin, c'est mon impression. Ce qui a attiré mon regard c'est de les voir parfois sauter pour avancer, et parfois mettre une patte après l'autre, une marche. Ils sautent lorsque la neige est trop profonde peut-être? En tout cas ils se débrouillent bien dans ce froid.

0

Powered_by_tinkuy