POPULARITÉ
427

Les Français veulent + de nature en ville

Éditer
Publié dans
le 15.03.18
Les-franccca7ais-et-la-ville-de-demain_graph-3

ENQUÊTE - Les Français veulent plus de nature en ville: 1er critère attendu des « villes de demain », devant la réduction de la pollution et davantage de mixité habitat-travail.

Smart city, villes résiliente, ville intelligente, ville connectée … les villes de demain sont au coeur des grands enjeux de notre époque. Nous serons en effet 75% à vivre en zones urbaines en 2050, ces espaces représentent déjà deux tiers des émissions de gaz à effet de serre, et sont devenus des sujets de santé publique via notamment les répercutions sociales et sanitaires de la pollution atmosphérique urbaine.

Si les élus et les professionnels sont en effervescence pour développer nouvelles idées et projets de ce renouveau urbain, comment les principaux intéressés, les habitants, définissent-ils cette « ville de demain » ?

Parmi une quinzaine de critères testés pour qualifier ce qui représenterait le mieux pour eux l’idée de la ville de demain, les Français décernent le podium suivant: + de nature, – de pollution, + de mixité.

Avec 53% des suffrages, « une ville qui remet la nature au coeur de la ville » arrive nettement en tête des critères de la ville de demain attendue des Français, suivi par « une ville qui ne pollue pas » pour 42% des personnes interrogées et « une ville qui propose une bonne mixité entre vie économique et sociale, entre travail et habitat » à hauteur de 39%.

Alors que les termes sont largement utilisés et repris par les élus et les professionnels pour parler de cette ville du futur, l’idée de « ville connectée » (22%), de « ville numérique et digitale » (14%) ou encore d’une « ville high tech, à la pointe de la technique et de l’innovation » (14%) arrivent en bas de classement, devancés, au delà du trio de tête, par « une ville économe en énergie » (36%) ou « 100% énergies renouvelables » (33%). En matière d’autosuffisance, il est intéressant de remarquer l’égalité entre l’alimentaire et l’énergie: « une ville capable de produire des denrées alimentaires, par des espaces maraichers ou agricoles » (29%), et « une ville qui produit sa propre énergie » (28%).

RETROUVEZ LA SUITE DE L'ANALYSE ET LES RÉSULTATS VIA LE LIEN

Commentaires

1
2018-03-17 14:51:36 +0100

L'arbre est un élément stratégique pour la ville du futur. Ce n'est pas seulement un atténuateur de pollution, un régulateur de l'eau et un stimulant du bien-être pour les habitants, mais aussi un facteur de préservation de la biodiversité et une contribution à la lutte contre le réchauffement climatique. Malheureusement, les arbitrages des élus municipaux ne sont souvent pas à la hauteur pour prendre la bonne direction. Comme dit Pierre Lacarrère, secrétaire général de Séquoia : « Ils ne savent pas, qu'il ne savent pas ». Effectivement, le manque de connaissance est un grand frein pour prendre conscience que la végétalisation en ville apporte du bien-être et réconcilie des intérêts économiques et écologiques.
Pour voir un exemple d'une action pour changer le cours des choses et sauver un alignement de platanes en ville vous pouvez consulter :

http://www.humanite-biodive...

1

À propos de l'auteur

Bonjour, J'ai créé l'agence NewCorp Conseil pour m'engager sur les enjeux développement durable dans le cadre de l'accompagnement stratégique des entreprises et des collectivités, avec une forte sensibilité opinion publique et enjeux de société (ex-Dga Ifop), et une culture com (ex-Président DDB Corporate). Et via mon agence, j'ai créé l'événement Biomim'expo consacré au Biomimétisme, approc...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 2
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 2
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 2
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 430
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 2
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 2

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy