POPULARITÉ
168

Loup et élevage: consultations publiques

Éditer
Publié dans
le 09.01.18
Image_20150317_28072645-644x365

Voici des consultations actuellement proposées et susceptibles de vous intéresser sur le site du Ministère de la Transition êcologique et solidaire.

Commentaires

2
2018-01-09 12:34:38 +0100

Le public a jusqu'au 29 janvier 2018 pour déposer des observations.
Le gouvernement se fixe un double objectif :

  • le premier c'est assurer la viabilité de l'espèce sur notre territoire.
  • le deuxième, à parité avec le premier, est la protection des éleveurs et troupeaux.

Comment faire pour concilier les deux?

2

0
2018-01-10 12:16:02 +0100

J'ai participé... Un NON catérorique...

Il faut réfléchir plus. La nature est intelligence.

0

1
2018-01-11 09:55:12 +0100

Des chercheurs du Wisconsin ont publié un document dans lequel ils se demandent si les gouvernements devraient tuer les loups qui attaquent le bétail.

Les scientifiques du Carnivore Coexistence Lab de l'Institut Nelson pour les études environnementales de l'Université du Wisconsin-Madison ont examiné 230 attaques de loups sur le bétail dans la péninsule supérieure du Michigan entre 1998 et 2014.

L'étude conclut que dans les 31 cas, tuer les «loups à problèmes» ne réduisait pas les risques d'attaques sur le bétail plus que les moyens non létaux...

La théorie des scientifiques est que si un loup prédateur est tué, d'autres dans la meute de loups se dispersent, "et quand vous brisez cette unité familiale, ces loups peuvent aller chercher des proies plus faciles, et cela signifie beaucoup de choses "

Santiago-Avila recommande aux gouvernements d'aider les agriculteurs à utiliser davantage les chiens de garde pour protéger le bétail, ou d'accrocher des bandes de tissu coloré sur une corde pour dissuader les loups de franchir les clôtures - une technique appelée fladry.

https://www.wpr.org/uw-stud...

Cependant en France...
Eric Pierrot est installé depuis tout juste vingt ans et s’est attaché à œuvrer dans le domaine du bio (100 % de son exploitation sont labellisés) ...
Rien ne semble arrêter le prédateur qui est revenu le 12 décembre, dans une parcelle protégée avec le dispositif anti-loup « Turbo Fladry » qui n’a pas empêché la prédation de six brebis...
http://www.vosgesmatin.fr/e...

1

1
2018-01-11 11:58:09 +0100

Est-il possible de faire comme pour les vautours , au lieu de mener les bêtes mortes à l'équarrissage , déposer celles-ci à un endroit choisi , et espérer garder ainsi à distance le loup ?

1

0
2018-01-11 20:33:27 +0100

La seule option envisager semble être la "régulation" des loups. Vaste fumisterie en fait qui a uniquement pour but de satisfaire les chasseurs... protéger les troupeaux par des bergers, des chiens et , c'est moins connu, des ânes, construire des bergeries d'altitude pour rentrer les troupeaux le soir ne semble pas intéresser grand monde...

0

1
2018-01-12 13:51:06 +0100

à victor, une information de 2016 pour les Pyrénées-Atlantiques
Espèce protégée et emblématique du massif pyrénéen: le vautour-fauve est nécrophage.
Le sous préfet coordonne donc un plan départemental élaboré avec la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) et la direction départementale des territoires et de la mer (DDTM), en lien avec la Chambre d’agriculture départementale et avec les voisins espagnols, afin de mieux maîtriser l’alimentation des vautours-fauves en développant des placettes d’équarrissage naturel, autorisées et contrôlées, et limiter les interactions négatives entre le vautour-fauve et le bétail vulnérable par l’expérimentation de mesures préventives. L’objectif est de récréer un équilibre entre la population de cette espèce et la nourriture disponible du fait de la mortalité naturelle dans les élevages de montagne et de restituer l’image du vautour-fauve, auxiliaire de l’éleveur en zone de montagne.
https://www.interieur.gouv....

Le loup n'a pas ce régime alimentaire: il chasse des proies vivantes.

1

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son président d'honneur. Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’érosion de la b...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 694033
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 288086
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 113136
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 203696
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 43340
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 262929

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy