POPULARITÉ
366

Menaces sur la biodiversité, pistes pour les réduire

Éditer
Publié dans
le 10.07.17
Nature22900-f4

Risques accrus d'extinction de mammifères terrestres et d'oiseaux au cours des 50 prochaines années.
Une étude à grande échelle, publiée dans la revue Nature, évalue les menaces futures sur la biodiversité et les pistes pour les réduire

  • La future croissance démographique et le développement économique devraient imposer des niveaux sans précédent de risque d'extinction sur de nombreuses autres espèces dans le monde entier, en particulier les grands mammifères de l'Afrique tropicale, de l'Asie et de l'Amérique du Sud.
  • Pourtant, ces menaces ne sont pas inévitables. Les efforts internationaux proactifs visant à accroître les rendements des cultures, à minimiser le défrichage et à la fragmentation de l'habitat, et à protéger les terres naturelles pourraient accroître la sécurité alimentaire dans les pays en développement et préserver une grande partie de la biodiversité restante de la Terre.

La Fondation pour la recherche sur la biodiversité a retenu quatre pistes présentées par les auteurs de l'étude :

  • Poursuivre les programmes de conservation : ceux-ci ont permis de sauver 31 espèces d’oiseaux et 20 % des mammifères menacés au cours du siècle dernier. Il faut donc développer et mieux gérer les aires destinées à protéger les espèces, faciliter leur inter-connection et réduire la consommation de viande de brousse et le braconnage.

  • Augmenter les rendements agricoles pour rapprocher la production des besoins : 96 pays, en Afrique, en Amérique du sud et dans la région « Asie », ont des rendements inférieurs à la moitié de ce qui pourrait être obtenu avec des méthodes et des technologies adaptées.

  • Changer les régimes alimentaires : des régimes alternatifs riches en végétaux peuvent réduire la demande de terres agricoles et la propagation des maladies chroniques comme le diabète.

  • Spécialiser la production : des accords commerciaux pourraient diminuer la demande en terres agricoles en concentrant la production agricole dans les régions qui ont le potentiel de production le plus élevé.

Et prenez connaissance ci-dessous de la transcription des éléments essentiels de l’article de David Tilman par Jean-François Silvain, directeur de recherche à l’IRD et président de la Fondation pour la recherche sur la biodiversité.

Vignette: Taux de croissance prévus pour la population humaine et rendements des cultures dans le monde

Commentaires

0
2017-07-12 12:00:49 +0200

Les politiques du monde sont à l'origine du mal qui nous touche.A vouloir toujours plus avec un système planétaire unique de consommation qui se base sur produire plus et toujours et encore plus , pour faire tourner ce système catastrophique qu'i faut changer radicalement car il pousse le genre humain à n'être jamais rassasié .Si l'on nous montre autre chose on s'adaptera comme à l'habitude depuis des millénaires .

0

0
2017-07-13 10:20:53 +0200

Puisque la France a montré dans la passé ce qu'était la liberté, les droits de l'Homme, pourquoi ne montre-t-elle pas aujourd'hui au monde sa capacité à AGIR plutôt que de parler, écrire, publier, dire aux autres comment faire.
Sur Europe n° 1, ce matin 13 juillet, 7h30:
La France condamnée pour défaut d'action. On lui reproche de trop discuter et de ne pas agir. La formule des spécialistes est simple il faut prendre des mesures à l'instant T et PAS DANS 3 ou 5 ANS ou à l' HORIZON 2050...
NON !! Maintenant!
Il faut que les grandes entreprises du pays et européennes utilisent leurs masses financiéres aux projets de demain. Supprimer les voitures oui !! mais quoi à la place ? Changer les modes de transports de circulation, urbaniser, humaniser nos villes tout est dans les cartons, voire par ci par là des prototypes qui fonctionnent très bien il faut aller à fond dans cette direction créatrice d'emplois et de modernité.
Vivons demain maintenant le vrai TRAVAIL des politiques mais attention tout doit être fait avec bon sens. fermer les centrales nucléaires bonne idée...mais quoi en énergie PROPRE pour remplacer d'un claquement de doigt? Action progressive bien pensée ( scientifiques à l'appui ) et pensons profit pour l'humain en général avant de penser PROFIT personnel ...et là le monde changera : merci

0

1
2017-07-13 11:19:33 +0200

A victor

L'émission de Europe 1 concernait la condamnation de l'Etat français par le Conseil d'Etat pour ne pas avoir respecté les normes en matière de pollution de l'air.
Le Conseil d’État enjoint au Gouvernement de prendre toutes les mesures nécessaires pour ramener les concentrations en dioxyde d’azote et en particules fines PM10 sous les valeurs limites.
http://www.conseil-etat.fr/...

1

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son président d'honneur. Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’érosion de la b...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 669464
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 279676
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 107674
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 198342
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 42610
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 245074

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy