POPULARITÉ
560

OCEANS: Nos choix d’aujourd’hui sont décisifs

Éditer
Publié dans
le 26.09.19
Obhybxrumfhxoxwps4hzbueka4

Le dernier Rapport spécial du Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (GIEC) souligne qu’il importe de définir, de toute urgence, des mesures prioritaires, ambitieuses et coordonnées pour faire face aux changements durables sans précédent que subissent l’océan et la cryosphère.
Le rapport met en lumière les bénéfices d’une adaptation ambitieuse et efficace au profit du développement durable et les coûts et les risques toujours plus élevés liés à l’inaction.

La haute mer, l’Arctique, l’Antarctique et la haute montagne peuvent sembler lointains à bien des gens, or nous dépendons d’eux.

En réduisant de toute urgence les émissions de gaz à effet de serre, il est possible de limiter l’ampleur des changements auxquels sont confrontés l’océan et la cryosphère.

Urgence à agir

«Nous ne pourrons maintenir le réchauffement planétaire nettement en dessous de 2 °C par rapport aux niveaux préindustriels que si nous mettons en œuvre des transitions sans précédent dans tous les secteurs de la société, y compris l’énergie, les terres, les écosystèmes, les zones urbaines, l’infrastructure et l’industrie. Les politiques climatiques et les réductions d’émissions ambitieuses indispensables à la concrétisation de l’Accord de Paris protégeront également les océans et la cryosphère – et, en définitive, toutes les formes de vie sur Terre»

«Plus nous agirons rapidement et de manière décisive, plus nous serons en mesure de faire face aux changements inévitables, de gérer les risques, d’améliorer nos vies et d’assurer la durabilité des écosystèmes et des populations du monde entier – aujourd’hui comme demain»

Debra Roberts, co-présidente du Groupe de travail II du GIEC.

Source: https://www.ipcc.ch/site/assets/uploads/sites/3/2019/09/SROCC_PressRelease_FR.pdf

VIGNETTE: http://www.leparisien.fr/environnement/rechauffement-climatique-en-france-377000-personnes-menacees-par-la-montee-des-eaux-25-09-2019-8159268.php

Commentaires

3
2019-09-26 12:08:59 +0200
3

0
2019-10-04 09:36:42 +0200

2°C... Ce ne sera sans doute pas possible,il faudrait tout stopper aujourd'hui... Toujours ce discours alarmiste du GIEC qui vise à faire peur aux gens sans que rien ne soit fait sur le plan mondial grâce à une prise de conscience au niveau des gouvernements. Au final, nous allons nous habituer à ces discours funestes, accompagnés des élucubrations d'une gamine de 15 ans qui finirait par faire entrer le problème écologique au bébête show, s'il existait encore... Qui voudrait VRAIMENT voir son niveau de vie régresser ? Nous savons que nous dévorons plusieurs planètes chaque année, et alors ? Les gens roulent moins vite ? Non ! Ils se déplacent moins ? Non ! Ils consomment moins ? Non ! Sauf pour ceux qui deviennent chaque jour plus pauvres... par exclusion, pas par choix. Il y a un congélateur dans la forêt, le long du chemin du côté de chez moi, depuis un an ! Tout le monde s'en fout, et il ne serait sans doute même pas accepté en déchetterie ! Des emballages plastiques par terre en forêt, sur la plage, toujours ces jeux débiles en plastic pour les enfants dont une partie est perdue dans le sable, les mégots, toujours dans le sable... comme... Avant ! Bref, dans les faits, rien ne change, toujours autant d'emballages, et surtout... en général, on s'en fout ! La seule chose qui nous fera changer c'est une catastrophe, un collapse, ou une épidémie, météorite, etc... L'humanité serait réduite de moitié (passage par la famine, barbarie, etc.) ou bien pire et les survivants éventuels devront reconstruire un monde sur des valeurs nouvelles d'altruisme, de compassion, de partage, de dignité et de respect de tout le vivant et se reconnecter avec lui. Autre alternative : société duale de quelques rares nantis surprotégés sous cloche de verre et de milliards d'esclaves modernes pour les servir. Ou bien... on se met autour d'une table... aujourd'hui, car rien ne dit que demain existera.

0

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son actif président d'honneur. Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’érosion d...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 764965
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 340396
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 131227
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 210862
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 41213
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 283260

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy