POPULARITÉ
2706

Palmarès 2015 des départements

Éditer
Publié dans
le 23.10.15
1445531294_le_classement_des_departements_42608_hd

Le magazine La Vie a passé les départements métropolitains au crible selon huit critères environnementaux.

C'est la 9e édition en partenariat avec France Bleu et France 3 Régions,

La carte (en image ci-contre) concerne le classement général tel que présenté sur La voix du Nord

Sur le site de La Vie, la carte est interactive


Les 8 critères retenus:

  1. Agenda 21
  2. Transition énergétique
  3. Agriculture biologique
  4. Protection de la biodiversité
  5. Consommation durable
  6. Gestion des déchets
  7. Qualité de l'eau
  8. Qualité de l'air

Pour chacun des 8 critères retenus, une note est attribuée de 0 à 20.

Le critère 4. Protection de la biodiversité
Sont ici pris en compte à la fois l'état du milieu (pourcentage d'espaces protégés dans la superficie du département, pourcentage de sols artificialisés depuis 2006, évolution de l'indice d'abondance des oiseaux communs depuis 2001, abondance moyenne de papillons par jardin), et le taux de participation aux observatoires naturalistes et grand public mis en place par le Muséum national d'histoire naturelle.
Sources : MNHN, ministère de l'Agriculture.

SUR LA CARTE GÉNÉRALE INTERACTIVE

Au classement général, la GIRONDE arrive en tête.

  • En cliquant sur un des critères proposés, le rang de chacun des départements selon ce critère apparaît
    Selon le critère "Protection de la biodiversité" les premiers sont le GARD et la LOZÈRE

  • En cliquant sur votre département vous constaterez les résultats pour chacun des critères.

Commentaires

0
2015-10-23 10:45:10 +0200

Le gers serait le départment où il ya le plus d'agricutlure biologique ? ca me parait étrange...

0

1
2015-10-23 10:51:13 +0200

À Podji
La Vie écrit : " Le classement a été établi en prenant en compte le nombre de producteurs bio, la variation du nombre de producteurs depuis l'année dernière, les surfaces cultivées en bio ou en conversion vers le bio et la part du bio dans la surface agricole utile du département.
Source : Agence Bio. "

1

0
2015-10-23 12:00:22 +0200

OK

0

0
2015-10-23 13:27:17 +0200

Si même à la montagne , je pense aux Alpes du nord et au Jura, l'air est de mauvaise qualité, ce n'est vraiment pas rassurant. Les Pyrénées ça va, heureusement.
Est-ce que quelqu'un en connaît la raison ? Pourquoi l'air est de mauvaise qualité dans les Alpes et le Jura ? C'est trop loin de la mer ? (l'air en Bretagne est visiblement très bon) Des industries chez nous, nos voisins Suisses, Allemands ou Italiens ?

0

1
2015-10-23 20:06:23 +0200

Dans la presse régionale, je relève:
"La Champagne-Ardenne et la Picardie sont dans le rouge.
L’Aisne (mon département) pointe parmi les départements les moins avancés, avec la 90e place dans le domaine de l’agriculture biologique et la 81e place en matière de qualité d’eau."
http://www.lunion.com/57801...

Mon département est le plus boisé de Picardie, avec une large majorité de feuillus, des frênes, des chênes… mais ce n'est pas un critère retenu !

1

0
2015-10-23 21:16:51 +0200

La Gironde modèle en matière d'écologie ? qu'il soit permis d'en douter ! Si elle obtient la 1ère place en consommation durable, c'est pour une bonne part grâce à la création d'immenses centrales photovoltaïques, consommatrices d'espaces agricoles et forestiers.
Les résultats des autres catégories sont moins brillants :
Gestion des déchets : 17ème rang - Agriculture biologique : 30ème - Protection de la biodiversité : 34ème - Qualité de l'air : 53ème...

0

1
2015-10-23 21:36:41 +0200

À mamilaine
Le classement concernant le critère Consommation durable ne peut être dû aux centrales photovoltaïques
Ces centrales concernent le critère Transition écologique

Consommation durable:
- Ce classement a été établi à partir du nombre d'Amap (Association pour le maintien d'une agriculture paysanne) et de producteurs pratiquant la vente directe et du nombre de commerces engagés dans une démarche bio et/ou équitable, rapportés au nombre d'habitants du département. Nous avons aussi pris en compte le nombre de Ruches en activité et en construction.

Transition écologique:
- Outre le bouquet d'énergies renouvelables (solaire photovoltaïque, éolien, petite hydraulique, biogaz, biomasse et réseaux de chaleur), nous avons pris en compte les rejets de gaz à effet de serre issus de l'industrie, de l'agriculture et du logement. Nous y avons ajouté le nombre de PCET (plan climat -énergie territorial) et le nombre de lauréats de l'appel à projet « Territoires à énergie positive ».
Sources : ministères de l'Écologie et du Logement, Ademe.

http://www.lavie.fr/actuali...

1

1
2015-10-23 21:51:59 +0200

Nul département n'est irréprochable et en effet, sur le site du MONDE on peut lire:
"Cet équilibre écologique de la Gironde est néanmoins fragilisé par une érosion continue du littoral, conséquence du changement climatique. Et par une urbanisation rapide, mal maîtrisée, entraînant une artificialisation excessive des terres. Un sujet sensible dans le département, posé par l’étalement urbain et le développement des centres commerciaux, mais aussi par de grands aménagements comme la LGV Bordeaux-Toulouse ou la centrale photovoltaïque de Cestas, aujourd’hui en construction qui, avec ses 260 hectares, deviendrait la plus grande d’Europe."
Mais la Gironde fut déjà lauréate en 2013…
" Toute une dynamique portée tant par le département, les communautés de communes, les municipalités que par les associations et les citoyens. "ajoute la journaliste ...

1

1
2015-10-23 23:11:04 +0200

Et pourtant, si vous saviez, Nelly, les combats permanents et tous azimuts que les associations sont obligées de mener contre les décisions déraisonnables qui pleuvent comme à Gravelotte, qu'elles émanent des collectivités territoriales ou des services de l'État. Combats qu'elles portent à bout de bras jusque devant les tribunaux - pour que la Loi soit respectée.

1

2
2015-10-24 12:53:02 +0200

Le vert uniforme de la Bretagne me laisse perplexe : le "miracle" agricole breton n'en finit pas d'agoniser en polluant les riviéres et la mer sans une réelle remise en question de la part des "décideurs"...Il est vrai que, la société civile prend de plus en plus conscience de l'ampleur du problème et par conséquent, l'agriculture biologique y est en plein essor. Je pense qu'il faudrait une échelle plus précise (communes ou comcoms) pour cartographier les engagements, les réalisations, la santé des écosystèmes et la qualité environnementale des territoires.

2

1
2015-10-24 13:31:04 +0200

Avec d'autres critères, on aurait un autre classement.
En tous cas, ça bouge partout …

1

À propos de l'auteur

La nature ... plus d'un demi-siècle que je prends une part active à sa défense. … Et depuis 1976, j'accompagne l'action de l'association devenue "Humanité et Biodiversité". J'en suis administratrice… Nelly Boutinot

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 752636
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 317523
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 133457
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 53006
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 34739
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 344098

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy