POPULARITÉ
543

« Paris est vulnérable aux canicules »

Éditer
Publié dans
le 01.07.18
C12f3b4_gfm404_global-heatwave-france_0621_11

Dans une tribune au «Monde», l’architecte Albert Lévy affirme que les caractéristiques urbanistiques de la capitale l’exposent particulièrement aux risques de pollution et de canicule.

Il appelle la municipalité à s’engager dans un urbanisme de dédensification, de verdissement et d’arborisation de l’espace urbain.

Extraits
Les météorologues sont unanimes : nous allons inexorablement vers une hausse des températures et les étés en Europe vont devenir torrides. Même si nous engageons dès maintenant des actions radicales en faveur de la limitation de la température, il faudra attendre vingt-cinq à trente ans pour connaître les premiers résultats, sentir les premiers effets et renverser la tendance.

Dangereux cocktail

Dans l’attente, il faut rendre les villes vivables et habitables et faire en sorte qu’elles ne contribuent pas par leur densité, leur compacité et leur minéralité excessives à l’augmentation de l’inconfort thermique, voire de la température par le phénomène de l’îlot de chaleur urbain (ICU).

L’ICU résulte de trois facteurs conjugués : la présence quantitative et qualitative de la « nature » en ville, la densité du bâti et ses caractéristiques constructives (matériaux), chromatiques (couleur), la densité de la population et des activités urbaines (circulation, production, habitation…) qui participent pour 20 % à la totalité de l’ICU (on parle de chaleur anthropique).

Malgré la prise de conscience climatique de la ville et sa position en pointe sur cette question, ses nombreux plans anticanicule et ses déclarations écologiques, c’est une politique inverse qui est menée : la municipalité poursuit ces dernières années une politique continue de densification urbaine, malgré l’opposition des habitants et sans tenir compte de leurs avis, en construisant partout, dans chaque parcelle vide ou qui se vide ; le rehaussement de tous les immeubles de bas étage est également prévu, des tours sont programmées (tour Triangle), et cela au détriment des espaces verts.

Par ses caractéristiques urbanistiques, Paris est vulnérable aux canicules, il faut donc veiller, dans le contexte du changement climatique actuel, à ce que les politiques urbaines menées ne renforcent cette vulnérabilité, rendant in fine, à certaines périodes de l’année, la ville inhabitable.

Commentaires

À propos de l'auteur

La nature ... plus d'un demi-siècle que je prends une part active à sa défense. … Et depuis 1976, j'accompagne l'action de l'association devenue "Humanité et Biodiversité". J'en suis administratrice… Nelly Boutinot

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 746228
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 315827
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 132938
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 53018
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 34781
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 336981

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy