POPULARITÉ
1937

Plantes et épuration de l’air intérieur

Éditer
Publié dans
le 16.09.15
Science-et-vie-plantes-ne-depolluent-pas-in-natures-paul-k

AVIS DE L'ADÈME

(Agence De l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie)

En laboratoire, en enceintes contrôlées, des plantes peuvent présenter une capacité à absorber certains polluants gazeux. Cette capacité peut être influencée par différents paramètres physiques et/ou biologiques.
Dans les bâtiments, en conditions réelles d’exposition, l’efficacité d’épuration de l’air par les plantes seules est inférieure à l’effet du taux de renouvellement de l’air sur les concentrations de polluants.

L’aération et la ventilation restent bien plus efficaces que l’épuration par les plantes.

Par conséquent, l’ADEME considère que l’argument «plantes dépolluantes » n’est pas validé scientifiquement au regard des niveaux de pollution généralement rencontrés dans les habitations et des nouvelles connaissances scientifiques dans le domaine.

En matière d’amélioration de la qualité de l’air intérieur, la priorité reste la prévention et la limitation des sources de pollution (entretenir les chauffe eau et chaudières, réduire l’utilisation de produits chimiques ménagers,…) accompagnées d’une ventilation ou plus généralement d’une aération des locaux (entretien
du système de ventilation, ne pas bloquer les orifices d’aération, ouvrir les fenêtres tous les jours quelques minutes,…).

Source http://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/avis-ademe-sur-plantes-et-epuration-air-interieur-2013.pdf

"En l'état des connaissances, le bilan « sanitaire » des plantes vertes d'intérieur s'avère plutôt neutre. Finalement, leur présence ne s'impose que si elles procurent du plaisir à leurs propriétaires, c'est tout... et ce n'est déjà pas si mal." (lire le document proposé ci-dessous)

Commentaires

2
2015-09-16 11:14:29 +0200

Par contre les recherches en phytotechnologie ont montré que certaines espèces végétales pouvaient aider à débarrasser les terrains de polluants tels que les métaux utilisés dans la plupart des industries.
http://www.humanite-biodive...

2

0
2015-09-16 12:37:00 +0200

C'est bien beau de dépolluer les sols par les plantes mais il ne faut pas croire que la pollution disparait comme par magie, les plantes absorbent certains éléments polluants, les fixent mais ne les font pas disparaitre... Il faut donc savoir traiter ces plantes pièges sans quoi on aura simplement déplacé la pollution ailleurs... Pour ce qui est de l'épuration d'air, c'est pas tellement nouveau, un argument marketing merdique de plus !... Cela dit, ça n'a aucun effet significatif à petite échelle mais un mur végétal dans une pièce par exemple pourrait peut être avoir un effet dit "significatif" aussi mesuré soit il...

0

1
2015-09-16 12:48:21 +0200

À Happyfungi
Pas de magie !
Certaines bactéries sont capables de découper des molécules toxiques présentes dans les sols pollués (bioremédiation). Les molécules dégradées ne sont plus toxiques pour l’environnement.
Cependant, les éléments-trace ( le plomb, le zinc, le cadmium ou le cuivre...) ne peuvent être ni dégradés, ni extraits du sol. Ils doivent être traités différemment. C’est pour cette raison que la phytoremédiation a vu le jour: faire pousser sur les sols à dépolluer des plantes hyperaccumulatrices concentrant les polluants dans leur partie aérienne. En les récoltant, le sol est débarrassé de la pollution. Et les plantes sont incinérées dans des fours, équipés de filtres spéciaux.

1

1
2015-09-16 13:02:41 +0200

Pour la bioremédiation, je connaissais, mais je ne savais pas qu'on savait traiter les plantes utilisées en phytorémédiation... Merci pour la mise à jour =) Du coup je suis allé fouillé et ya un article plutot complet sur le sujet à télécharger là : http://www.mediachimie.org/...

1

0
2015-09-16 13:05:38 +0200

À Happyfungi
Avez-vous pris en compte les commentaires à la publication http://www.humanite-biodive...

0

À propos de l'auteur

La nature ... plus d'un demi-siècle que je prends une part active à sa défense. … Et depuis 1976, j'accompagne l'action de l'association devenue "Humanité et Biodiversité". J'en suis administratrice… Nelly Boutinot

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 749093
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 315854
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 132957
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 53046
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 34786
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 337022

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy