POPULARITÉ
22

Pourquoi mange-t-on les animaux ?

Éditer
Publié dans
le 19.05.13
969654-1147156

" La question animale sera l'une des interrogations majeures de notre siècle. C'est en puisant dans les ressources profondes de l'humanisme, athée ou religieux, que nous trouverons les ressources pour en finir avec la barbarie qui fait de l'homme moderne, du grand beauf carnivore, l'exterminateur aveugle de toutes les autres créatures. ..." 

Une chronique de Jacques Julliard.

Consultez-la ci-dessous  sur Marianne du 19 mai 2013

Commentaires

0
2013-05-20 18:00:21 +0200

Pourquoi mange-t-on les animaux?
Je ne sais pas, je n'en mange pas, et je ne bois pas leur lait non plus. Et j'en suis fière!! :-D

0

0
2013-05-20 18:11:09 +0200

Parce que nous somme omnivores! Quelle question ! Et bien qu'effectivement nous puissions nous contenter de produits d'origine végétale, pour garder une alimentation équilibrée il faut une certaine éducation et des ressources que tout le monde n'a pas ! Je ne vois pas l’intérêt de cette question si ce n'est provoquer une fois de plus la confrontation végétalien/omnivore dans un débat houleux?

0

2
2013-05-20 18:35:25 +0200

Nous sommes végétariens, nous pensons que les animaux ont aussi une conscience et souffrent. on peut très bien se nourrir autrement, nous mangeons tout de même du fromage, du lait et les oeufs de nos poules qui finiront leurs jours tranquillement à la ferme. Nous avons conscience que manger fromages et laitages du commerce c'est continuer à utiliser les filières du commerce des animaux... nous essayons les laits végétaux. nous sommes en très bonne santé et je trouve que c'est plutôt amusant de cuisiner végétarien.
Les végétaux contiennent aussi des protéines, par exemple le chanvre (sans THC !) que nous cultivons : une poignée de graines par jour couvre les besoins en protéines d'un adulte.
De plus, au niveau de l'environnement, on sait bien que c'est l'élevage qui est le plus néfaste et utilise le plus de terres pour cultiver les céréales, le foin et les autres aliments pour les animaux...

2

1
2013-05-20 19:35:59 +0200

Dipsacus, je transmets simplement un article qui me semble intéressant. Je suis omnivore, je mange de la viande (trop sûrement), des oeufs et de nombreux produits issus de l'élevage. Néanmoins, et ce n'est pas pour me donner bonne conscience, je choisis mes produits en fonction des conditions d'élevage et des procédés de fabrication.
Il ne s'agit pas de (re)lancer un débat sur le bien fondé ou non de la pratique végétarienne, lienne ou autre, mais simplement de proposer un éclairage différent.
Si la question se résumait à arrêter le débat mangeurs d'animaux ou non , ce serait un peu simple et très réducteur. L'homme est un animal un peu plus complexe, non ? Et ses pratiques encore plus...

1

0
2013-05-20 19:39:45 +0200

Sur cette question d'ailleurs je conseille vivement "Bidoche : L'industrie de la viande menace le monde" de F. Nicolino qui, même s'il ne m'a pas fait changer profondément mes habitudes, m'a permis d'amorcer une réflexion éclairée gràce à cette enquête coup de poing.

0

1
2013-05-20 20:32:39 +0200

Dispacus: omnivore ne signifie pas que l'on doit manger de tout mais que l'on peut manger de tout.
Tout le monde n'a pas les mêmes ressources: parlez-vous des pays pauvres? je ne vois par pourquoi on ne devrait pas faire quelque chose qu'on a les moyens de faire sous prétexte que d'autres n'ont pas les mêmes moyens; d'autant qu'une grosse partie de l'humanité est végétarienne. Manger de la viande et du poisson n'est pas utile (surtout dans un pays où on a la chance d'avoir cette richesse végétale et céréalienne, ainsi que ces connaissance qui nous permettent de les exploiter au mieux). j
Je pense qu'il est important de continuer à poser ce genre de questions tant qu'il y aura des personnes qui pensent encore qu'exploiter les animaux comme nous le faisons actuellement est nécessaire à la survie de l'humanité. Et je pense aussi que le confrontation vg/omni durera tant qu'il y aura des gens qui aiment les animaux pour ce qu'ils sont et non pour ce qu'ils peuvent nous apporter.

1

1
2013-05-20 21:18:44 +0200

Il n'y a pas que les Occidentaux dans le monde...
Et parmi les animaux, il y a les insectes...
Pour quelques milliards de personnes, en Afrique, en Asie et en Amérique latine, les insectes sont une source de protéines appréciable.

1

0
2013-05-21 15:23:05 +0200

Je ne vais pas m'attarder sur un sujet maintes fois évoqué mais qui n'avance guère. je suis moi même végétarien mais je me reconnais peu dans les arguments des pro-végétariens.
Je pense que nous ne pouvons abandonner l'élevage car une gestion durable (donc non industrielle) agriculture/élevage localement est la seule façon de maintenir la fertilité des sols sans intrants chimiques.

0

1
2013-05-21 19:02:55 +0200

Je pense aussi qu'une agroécologie bien menée permettrait de nourrir l'humanité correctement et sainement, mais qu'il y a énormément d'efforts à faire de ce côté là, à commencer par une réduction considérable de notre consommation de viande.
Mais après ce n'est que mon avis et ne m'étant jamais réellement penchée sur la question, il est très possible que je me trompe... et que ce ne soit pas possible.

1

0
2013-05-21 19:53:55 +0200

Je plussoie lilplume. C'est notamment pour cette raison que même si je mange de la viande, j'essaie de limiter ma consommation et raisonner mes choix. Au risque de créer de vives réactions, je vous propose la lecture de :

http://www.internationalnew...

Une étude parmi d'autres, mais avant d'avoir un avis vif et tranché, je pense que la réflexion individuelle et collective est de mise.

0

0
2013-05-22 10:43:28 +0200

Merci Gegesamuz. je pense, au risque de m'attirer les foudres de certains, qu'il vaut mieux manger de la viande en sachant ce que c'est et en connaissant les conséquences que ça peut avoir sur l'environnement, que de devenir végétarien par effet de mode. Prendre conscience de quelque chose, c'est sans doute le pas le plus important à faire pour changer les choses. après le reste vient tout seul.
En ce qui concerne l'article, c'est vrai qu'il est très bien fait, je le fais souvent lire aux gens qui estiment que devenir végétarien ne règlera pas les problèmes écologiques actuels.

0

0
2013-05-29 21:22:25 +0200

La spiruline personne n'en parle; c'est peut être la solution: protéines végétales, sans graisse et qui ne consomment pratiquement pas d'eau en comparaison à la production de viandes.

Apparue il y a 3,5 milliards d'années, la spiruline fut l'un des premiers êtres vivants sur Terre, elle est aujourd'hui considérée comme un aliment d'exception aux vertus innombrables. Sous sa structure d'algue microscopique se cache plus de 11 vitamines, et de nombreux minéraux comme le fer, le phosphore, le calcium, le magnésium, le cuivre et bien d'autres, sans parler de sa teneur en protéines qui elle, représente 70% de son poids sec. Autant d'attributs qui font d'elle une denrée 3 fois plus protéinée que le poisson ou la viande,  20 fois plus riche en fer que le blé mais aussi 30 fois plus riche en bêta-carotène que les carottes.
0

À propos de l'auteur

Bonjour, Passionnée de Nature et de la biodiversité qu'elle nous offre, je passe beaucoup de temps à me balader (accompagnée de ma grosse truffe, un Dogo canario du nom de Dixie) et commence petit à petit à m'initier aux plaisirs de l'identification des plantes et animaux qui peuplent nos quelques espaces encore préservés. J'ai la chance d'avoir un petit jardin arboré qui me permet d'obs...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 291
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 374
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 1209
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 55
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 29
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 59

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy