POPULARITÉ
432

Promotion officielle de l'agroécologie

Éditer
Publié dans
le 04.04.18
Ae_bannersfr_v3-02_01

Le 2ème Symposium international sur l'agroécologie a lieu du 3 au 5 avril à Rome.
Il vise à faire passer l'agroécologie du dialogue à l’action aux niveaux régionaux et nationaux en offrant l'occasion de partager des idées et expériences, tout en discutant des politiques et actions susceptibles de soutenir l'agroécologie dans la réalisation des Objectifs de Développement Durable (ODD) et accompagner la décennie de l'agriculture familiale.

M. José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO (Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture), a appelé à construire des systèmes alimentaires plus sains et équilibrés, ajoutant que l'agroécologie pouvait contribuer à une telle transformation.

Il a expliqué que la plupart de la production alimentaire se basait sur des systèmes agricoles nécessitant beaucoup d'intrants et de ressources et nocifs pour l'environnement, et que cela avait pour conséquence, la dégradation croissante des sols, des forêts, de l'eau, de la qualité de l'air et de la biodiversité. Il a par ailleurs ajouté que le fait d'augmenter la production à tout prix n'avait pas été suffisant pour éradiquer la faim et que «nous étions confrontés à une épidémie mondiale d'obésité».

« Nous devons encourager un changement en profondeur de la manière dont nous produisons et consommons les aliments. Nous devons promouvoir des systèmes alimentaires durables qui offrent une alimentation équilibrée et nutritive, des services écosystémiques et une meilleure résilience face au climat. L'agroécologie peut contribuer au processus de transformation de nos systèmes alimentaires, » a-t-il dit.

Associant le savoir traditionnel au savoir scientifique, l'agroécologie applique des approches écologiques et sociales aux systèmes agricoles, en prenant en compte les multiples interactions qui existent entre plantes, animaux et environnement.

M. Graziano da Silva a également exhorté les décideurs politiques nationaux à mieux soutenir les acteurs évoluant dans le domaine de l'agroécologie.
« Pour avancer, nous avons besoin que davantage de gouvernements et de décideurs politiques issus du monde entier s'impliquent, » a-t-il ajouté.

Commentaires

2
2018-04-04 14:12:41 +0200

Enfin quelqu'un qui appel à mélanger le savoir ancestrale et le savoir scientifique.
C'est peut-être ça le progrès: mélanger le savoir ancien et l'actuel.
Voilà l'utilité de la progression des hommes.

2

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. ************************************************************************************************************************************* Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son actif président d'honneur. ****...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 741245
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 297486
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 122861
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 216118
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 43781
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 266596

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy