POPULARITÉ
2613

QU'EST-CE QUE LA VIE ?

Éditer
Publié dans
le 12.06.14
Image1

  • Selon Jacques MONOD : "Propriété des objets doués d'un projet".
  • Je m'arrêterais bien volontiers à cette définition.
  • A moins que quelqu'un n'ait mieux à proposer ?

Commentaires

5
2014-06-12 16:09:29 +0200

Il y a bien une autre définition très antérieure à celle de Jacques Monod ; elle date de 1800 (pile) et a été formulée par Xavier Bichat.
Il disait : "La vie est l'ensemble des fonctions qui résistent à la mort".
Cette phrase reflète une approche "vitaliste", typique du XIX° siècle, bien évidemment dépassée, mais qui peut encore nous parler aujourd'hui.
Je préfère néanmoins celle de J. Monod.
Tout cela permet aux futurs bacheliers de réviser l'épreuve de philo de lundi prochain.

5

6
2014-06-12 16:09:35 +0200

Nos amis, hélas disparus, Robert Barbault et Jacques Weber, ont écrit "La Vie, quelle entreprise ! ".
http://www.humanite-biodive...

Ce que je partage avec tous les internautes inscrits sur notre site, donc qui sont engagés à propager notre vision positive et volontariste, c'est
« Où il y a de la vie, il y a de l'espoir »… l'espoir de faire croître ce qui sauve quand croît le péril…
http://www.humanite-biodive...

6

5
2014-06-12 19:47:55 +0200

Pour Aristote (4ème siècle avant J.C.) être vivant, c'est être doué (ou doté?) d’organes fonctionnels complexes dont le projet ultime est la conservation et la propagation de l’espèce.
Pour Monod, ce qui distinguerait le vivant du non-vivant serait l'existence d'un "projet"… ça se discute!

5

6
2014-06-12 22:57:08 +0200

QU'EST-CE QUE LA VIE ?
C'est le titre d'une conférence de François Jacob, de l'Académie des Sciences, prix Nobel de physiologie ou médecine.en 1965

Longtemps savants et philosophes ont cherché à élucider la nature de la vie. L'idée de vie suggérait l'existence de quelque substance ou de quelque force spéciale. On pensait que la "matière vivante", comme on disait alors, différait de la matière ordinaire par une substance ou une force qui donnait des propriétés particulières. Et pendant des siècles, on a cherché à découvrir cette substance ou cette force vitale. En réalité la vie est un processus, une organisation de la matière. Elle n'existe pas en tant qu'entité indépendante qu'on pourrait caractériser. On peut donc faire l 'étude du processus ou de l'organisation, mais pas de l'idée abstraite de vie. On peut tenter de décrire, on peut tenter de définir ce qu'est un organisme vivant et non-vivant. Mais il n'y a pas de "matière vivante".
Il y a de la matière qui compose les êtres vivants et cette matière n'a pas de propriété particulière que n'aurait pas ce qui compose les corps inertes.

à écouter ou télécharger là
http://www.canal-u.tv/video...

6

3
2014-06-13 01:10:12 +0200

C'est une conception(celle de François Jacob) très "matérialiste" de la vie. La vie ne serait que de la matière assemblée de façon (très) complexe. Cela n'explique pas, par exemple, le "projet" de reproduction. Pourquoi de la matière inerte, organisée d'une certaine façon, chercherait-elle à se reproduire à l'identique, à se perpétrer ?
C'est, sans doute, difficile à définir, mais il y a, me semble-t-il, autre chose que de la matière dans la vie !

3

5
2014-06-13 09:08:46 +0200

Résumons
Le vivant est constitué d'atomes (poussières d'étoiles)… Les atomes: ça ne vit pas …
La vie: quel phénomène !

Quel "miracle" a fait passer de l'inanimé au vivant, il y a des milliards d'années ? MYSTÈRE !

5

3
2014-06-13 09:55:59 +0200

Pour en revenir à Jacques Monod, sauf erreur de ma part, il distinguait trois caractéristiques du vivant.
1. Le projet qu'il appelait encore la téléonomie, la capacité à se conduire vers un but lointain ( on pense au développement de l'embryon )
2. la morphogénèse autonome, la capacité à maintenir une forme ( par exemple la cicatrisation ou encore le maintien d'une température constante );
3. enfin, la reproduction. Terme d'ailleurs mal choisi : on ne reproduit pas à l'identique; on crée un nouvel être.
Ces caractéristiques montrent bien la différence entre la matière inerte et le vivant. Il y a là entre les deux une différence de nature et non pas une différence de degré. Ou encore comme disent certains un "saut qualitatif".
Vous avez raison, Nelly, entre l'inanimé et le vivant, il y a du "mystère".

3

4
2014-06-13 12:09:15 +0200

Pas très romantique pour certains, mais magique et miraculeur pour d'autres comme moi-même, la vie apparaît dans la hiérarchie du vivant à l'étape de la cellule même si certains considèrent que les virus font aussi partie du vivant.
"Le tout est plus grand que la somme des parties": à chaque étape, la vie se complexifie d'où le principe d'émergence. Tout être vivant est formé de cellules, la plus petite unité du vivant, nous sommes donc tous si peu différents l'un de l'autre à l'échelle cellulaire. La seule chose qui nous différencie, c'est la manière dont sont agencées nos cellules pour faire de nous les êtres pensants que nous sommes. Toute la biodiversité est liée par un ancêtre commun : "LUCA". Cette apparence de simplicité devrait à elle-seule nous émerveiller.
Comme le dit Nelly, nous sommes poussières d'étoiles. Quand nous réfléchissons au fait que nos cellules ont été créées d'atomes et que "rien ne se perd mais tout se transforme", donc que nos descendants seront formés de la même matière de l'univers transformée à notre mort. Il y a de quoi être en admiration devant la complexité du vivant qui en apparence semble si simple et dénuée de tout romantisme. Cette définition suffit à me faire réfléchir et rêver pour l'éternité.

4

4
2014-06-13 14:12:21 +0200

Isabelle ayant cité LUCA, voici un article qui parle de ce « Last Universal Common Ancestor »
http://www.larecherche.fr/a...

4

2
2014-06-13 14:18:01 +0200

Salut, la vie s'étend sur tout ce qui compose l'univers et ce qui l'a pré supposé. Les cailloux sont vivants mêmes s'ils n'ont apparemment pas de projets ! l'expression des forces naturelles qui les transforment, les loies de la physique, de la chimie, tout cela est vie !

2

1
2014-06-13 14:52:00 +0200

Pierre vivante ! Par exemple le granit érodé lentement libère sa matière qui sera transportée par les eaux puis enfouie dans les fonds marins. Avec le jeu des plaques cette matière retournera au contact du magma et se recristallisera pour redevenir ... du granit ! c'est un des grands cycles de la vie. Alors oui les cailloux sont vivants !

1

3
2014-06-13 15:57:42 +0200

Quelle que soit la définition de la vie, une question apparait, doit-on respecter toute vie, même lorsque celle ci porte le malheur, cas d'un embryon né d'un viol? La question de la fin de vie doit être aussi abordée, comment?

3

2
2014-06-13 16:24:57 +0200

Ne pas oublier que la question posée est : QU'EST-CE QUE LA VIE?

Nous proposons de restreindre les échanges aux monde végétal et animal dont les humains font partie, à l'exclusion du monde minéral ou de celui des robots (vie artificielle).

2

7
2014-06-13 16:51:35 +0200

Je suis d'accord avec la remarque d'Humanité et Biodiversité. J'avoue avoir un peu de mal à comprendre l'idée qu'un caillou soit vivant, à moins de décider de ne plus faire aucune différence entre matière inerte et matière vivante ! Auquel cas, on écrit : matière = vie et le débat devient sans objet. Quant aux questions autour du respect de la vie ou de la fin de vie, elles sont, bien sûr, essentielles, mais elles sont plutôt d'ordre moral et ne sont pas directement liées à la question posée : "Qu'est-ce que la vie ?" Question en soi suffisamment difficile (comme le montre cette discussion) pour que personne n'ait pu, à ce jour, apporter une réponse définitive et scientifiquement irréfutable. Mais c'est toujours bien d'en parler quand on défend, comme nous tous, la biodiversité, c'est à dire la diversité de la vie !

7

0
2014-06-14 09:09:57 +0200

Bonjour, voilà ma thèse : Cycle naturel perpétué par la procréation, permettant d'animer l'évolution, le développement et la conquête.

0

2
2014-06-14 09:43:26 +0200

Bonjour, pour moi la vie, c'est être présent, être conscient, c’est aussi savoir contempler. Se laisser toucher par tous ces objets de notre environnement. Ceux qui croisent notre regard chaque jour mais dont on oublie la simple présence. A force de les voir, on ne les voit tout simplement plus.
Prenons le temps de laisser ces objets entrer en nous. Entrons en eux. Voyons tout ce chemin qu’ils ont parcouru pour arriver jusqu’à nous. Percevons cette chaîne d’hommes et de femmes qu’il a fallu pour créer chaque objet, sa matière, sa forme. "Caressons-les". Prenons conscience à quel point ils sont sources de calme, de lenteur et de douceur.La vie est belle si nous savons la voir comme telle ..
La vie c'est aussi naître en sachant qu'il y aura une fin de soi et un continuité au travers de nos descendants...Un cycle de vie interminable à travers l'univers et qui sera un éternel recommencement...
Belle journée à vous tous et toutes

2

2
2014-06-14 09:47:17 +0200

Pour ma part.. La vie est le miroir de l'univers.Elle reflète sa beauté, sa force et une certaine sagesse organisée sans hasard possible...

2

0
2014-06-14 10:48:18 +0200

La vie : Un endroit où tout est possible, où l'on évolue au fil de nos expériences pour toujours être plus proche de son soi intérieur, formidable expérience en elle même dont l'appréciation est totalement subjective

0

1
2014-06-14 10:52:27 +0200

Malgré toutes les définitions qu'on peut en donner, la vie reste un mystère qui n'a pas à être résolu.
Je préfère, et de loin, les définitions des poètes et des philosophes à celles des scientifiques.

1

3
2014-06-14 12:07:37 +0200

La vie, c'est la capacité qu'a la matière de s.organiser de façon de plus en plus complexe, pour évoluer.

Je crois ainsi que, oui, les atomes sont vivants, sans être biologiques...

3

3
2014-06-14 12:08:21 +0200

J'ai abordé la question de la vie par le biais de la fin de vie pour introduire l'humanité dans notre réflexion. C'est bien lorsque l'on se pose la question de l'arrêt de vie que le vivant prend son sens.
Ainsi je suis hostile à la peine de mort pour respect de la personne humaine.
Le vivant ne suffit pas pour définir la vie à respecter. Il faut de la complexité qui n'est pas réductible à la conscience "présupposée" .

Ceci étant les minéraux ne font pas partie de la vie, même si ils sont indispensables à cette dernière.
Quant à la la vie humaine, à l'échelle e l'espèce, elle continue si l'on respecte les limitations des ressources. Notre modèle de vie n'a de sens alors que dans le développement durable.
Il reste à traiter correctement les espèces invasives, rude tâche !!
Je laisse de côté volontairement les guerres.

3

1
2014-06-14 12:35:30 +0200

On m'avait proposé une observation, essayant de rester objectif, et de ne pas faire de finalisme : la vie, c'est un moyen de diffuser et de faire évoluer des gènes à travers le temps.
Ce n'est pas vraiment glamour au premier abord, mais c'était justement une réflexion qui était ressortie lors d'un cours de biologie (on parlait aussi des travaux de Jacques Monod).
Quant à la notion de projet, elle est encore très attribuée au genre humain, jusqu'à preuve du contraire.
Aussi, il me vient une autre réflexion: les gènes qui parcourent le temps (et certainement d'autres choses que nous n'ayons pas encore identifié) seraient-ils des formes de projets qui dépassent l'espèce humaine ?

1

1
2014-06-14 13:19:59 +0200

A splouches: à quelles définitions de poètes ou philosophes pensez-vous?
La science et l'art sont deux façons distinctes d'appréhender la réalité. Les deux ont leur intérêt.

1

1
2014-06-14 13:30:54 +0200

Manifestation de la conscience dans la matiere.

1

1
2014-06-14 13:37:09 +0200

Voici une réponse plutôt intuitive, que je présente un peu comme une question adressée aux esprits les plus éclairés d'entre vous... ;-)

Je me demande si on ne pourrait pas considérer la vie comme un voyage à travers une infinité de sentiers ascensionnels convergents, qui mènent vers toujours plus de liberté, toujours plus de conscience.

La question que l'on pose ici, pourrait être: quel est le point de départ de ce voyage infini? Et, pourquoi pas: quelle en est la destination?

Quant à moi, il est bien possible que ce point de départ se situe bien en amont du point de rupture (entre l'«inerte» et le «vivant») généralement admis par les scientifiques.

Quant à la destination, elle se retrouve de plus en plus «sous la responsabilité» - pour ainsi dire - des êtres qui peuplent la «noosphère».. Nous avons désormais le choix de mettre fin ou de poursuivre le voyage...

1

8
2014-06-14 13:37:57 +0200

Pour moi la définition de J. Monod ( "propriété des objets doués d'un projet") est très intellectuelle. Je conçois la vie comme le mystère de l'énergie qui émerge du chaos en s'organisant jusqu'à atteindre à la conscience. Son origine est un mystère, son développement est un mystère qui tient du miracle ("ling" en chinois ancien). Bien sûr on peut l'analyser, l'étudier, l'observer, la disséquer et même hélas la manipuler, mais son origine demeure Mystère.

8

5
2014-06-14 13:54:33 +0200

Une belle émergence oui c’est bien comme cela que je définis la vie et il faut la prendre dans sa complexité elle-même incluse dans une autre complexité : « l’univers ».
Et je me pose la question de la vie en général , quel est sont projet dans cet univers?
Quand j’étais jeune et donc moins savant et donc ne subissant le dogme d’aucun paradigme scientifique, je suis tombé sur la théorie de la relativité; bref je suis immunisé de l’illusion de croire que nous mettons les pieds sur une immuable base épistémologique.
Depuis, pour éviter cet handicap épistémologique, j’aborde mes sujets de recherche par ces questions: "mais à quoi ça sert? quelle est la place de cette chose dans l’univers? quelle est sa fonction. (quel est son projet en terme général dans l’univers)?"
Il y a à peine deux ans, avec un profond sentiment de frustration scientifique, j’apprenais la nouvelle sur la découverte du Boson de Higgs alors que les medias en parlaient comme de la particule de Dieu dans une ambiance de joie et d’euphorie. Oui ça permet de remettre de l’ordre dans nos connaissances mais la frustration vient du fait qu’on veuille toujours plus.
Je reconnais que « BELLE EMERGENCE » (et elle est même très belle) c’est insuffisant comme définition pour la vie, mais avec une frustration similaire que j’ai rencontrée devant le boson de Higgs.
Je vais plus loin et je pose une autre question: POURQUOI LA VIE? e
En spéculant ainsi, j’ouvre peut-être une nouvelle voie de recherche pour savoir ce qu’est la vie... et si la vie n’était pas distincte du minéral comme le temps n’est pas distinct de l’espace?

5

3
2014-06-14 14:13:18 +0200

Je ne trouve pas les mots pour répondre à cette belle question mais bel article et beaux échanges...merci !!!!

3

7
2014-06-14 14:15:56 +0200

À Dédé, Vromski, et à Jean-Pierre Bomparrd

« L'Homme est la nature prenant conscience d'elle-même » et
« ...devenu la “conscience de la terre”, l’homme digne de sa mission assume par cela même une part de responsabilité dans l’harmonie et la beauté de la nature environnante ». Elisée Reclus (1830-1905)

7

3
2014-06-14 15:17:24 +0200

Bravo en tout cas aux "fermiers" de la Ferme des étoiles d'avoir soulevé une telle question qui ne laisse pas grand monde indifférent.
Question essentielle, "vitale" si l'on peut dire...

3

3
2014-06-14 16:20:08 +0200

Et si la vie ... C'était de l'énergie en puissance vibrant à différentes fréquences ?

3

3
2014-06-14 17:10:00 +0200

C'est peut être simpliste, pour moi la vie c'est une étincelle. Bien sur c'est imagé, mais c'est quelque chose de fragile, subtil, qui peut donner vie à un feu ou pas. Mais c'est surtout un évênement qui insuffle une nouvelle inertie à la matière. Je rajouterais que selon moi, le mystère qui entoure l'origine de la vie fait partie du processus.

3

2
2014-06-14 17:18:10 +0200

« La vie est un mystère qui mérite d'être reconnu ! »

2

0
2014-06-14 17:47:20 +0200

La vie est une propriété de L'univers . Comme la conscience ...

0

1
2014-06-14 18:13:18 +0200

La vie est la manifestation physique de l'Esprit.

L’univers est une construction de l'Esprit.

Ce que vous voyez ne peut être présent sans l'Esprit.

Sans vie, rien n'existe.

1

5
2014-06-14 18:18:01 +0200

Et je ne suis pas d'accord avec Jacques MONOD, nous ne sommes pas des "objets" nous sommes des "sujets".

Mais qu'est ce que le "nous", l'égo ? C'est un concept intellectuel...

Rien n'est réellement indépendant, c'est ça l'erreur de base avec notre vision superficielle habituelle de l'Univers. Notre vie humaine actuelle nous offre la possibilité, le choix, de faire la découverte de la Nature de l'Esprit, de sortir de nos illusions, la vie est une chance très précieuse et particulièrement la vie humaine, dotée d'un outil intellectuel exceptionnellement développé. A nous d'en faire bon usage, pour observer l'intérieur (l'Esprit) et non uniquement l'extérieur (L'Univers)

« Pensez à un arbre : vous aurez tendance à le percevoir [...] en tant qu'objet clairement défini, ce qui est vrai à un certain niveau. Mais un examen attentif vous montrera qu'en fin de compte, il ne possède pas d'existence indépendante: [...] il se dissout en un réseau extrêmement subtil de relations s'étendant à l'univers entier : la pluie qui tombe sur ses feuilles, le vent qui l'agite, le sol qui le nourrit et le fait vivre, les saisons et le temps, la lumière de la lune, des étoiles et du soleil - tout cela fait partie de l'arbre. [...] Tout l'univers contribue à faire de l'arbre ce qu'il est, qu'il ne peut à aucun moment être isolé du reste du monde et qu'à chaque instant, sa nature se modifie imperceptiblement. C'est ce que [les bouddhistes] entendent lorsqu'ils disent que les choses sont vides, qu'elles n'ont pas d'existence indépendante. » Sogyal Rinpoche - Le livre tibétain de la vie et de la mort

5

6
2014-06-14 18:59:10 +0200

Le texte de S. Rinpoché (cité par Open) est très profond et très beau. Il éveille l'écho de pensées similaires :
- "Toutes les choses sont reliées entre elles" (attribuée au chef Indien Seattle)
ou encore
- "Il n' y a pas "ici" et "ailleurs" ; l'univers est un tout et nous en faisons partie" (Michel Cassé, astrophysicien).

6

3
2014-06-14 20:16:29 +0200

Je dirais que la vie c'est le désir qui s'incarne...

3

2
2014-06-15 00:16:59 +0200

La vie: Système organisé issu d'une rencontre( dont l'origine primordiale est encore un mystère) dont le projet conscient ou inconscient est de se reproduire au moins une fois. La somme de ces projets constitue la durée de vie de la vie à un endroit donné. Que ce soit de l'organisme uni-cellulaire ou de l'homme, sur terre ou ailleurs cela me semble tenir debout.

2

0
2014-06-15 03:00:32 +0200

Pour moi la vie concerne tout l' univers parce que tout s' y rattache, ce qui fait qu'un. J'ai fait un rêve, qui imaginais le moteur de la vie et de la mort. J'ai vu un vinyl qui tournait encré dans un cailloux marbré. J'ai interprété cela comme un noyaux, un coeur d'espace temps, musical, naturel et énergétique. Finalement j' en ais déduis que la vie est un mix en perpétuelle évolution.

0

-1
2014-06-15 03:02:29 +0200

« Projet » dit Monod ? Mais certains êtres humains n'ont pas de projet, vivant au jour le jour. Alors que dire de certains insectes qui vivent à l'immédiateté ?
Un insecte qui veut se taper un femelle, a-t-il un projet ?
Donc la définition de Monod est-elle valable ?
La vie est un concept imaginé par l'homme.
Je pense qu'elle n'a d'existante que dans notre conscience.
La vie c'est être conscient du processus d'évolution dans lequel nous sommes.
Ou alors alors pour nuancer la définition de Monod dans une définition plus principielle, la vie c'est être doté d'un besoin.
Mais un atome qui doit se lier à un autre atome, n'a t-il pas un forme de besoin ?
Donc j'en reste à ma première définition.

La vie c'est être conscient du processus d'évolution dans lequel nous sommes.

-1

3
2014-06-15 03:03:08 +0200

La vie c'est être conscient du processus d'évolution dans lequel nous sommes.

3

2
2014-06-15 03:12:13 +0200

La vie doit se comparer à la mort.
Rien ne meurt puique tout se perpétue
La vie est ce qui se perpétue.
La vie existe au dela de ce que peuvent penser les hommes.
En revanche , la mort n'existe que pour l'homme qui réduit parfois la chose à un seul cycle de la vie.

2

2
2014-06-15 09:15:38 +0200

A TOUS LES INTERVENANTS

Vous vous êtes intéressés à la question posée: merci d'en témoigner en valorisant le score d'audience de la publication d'un + 1

Et merci de valoriser de même les commentaires que vous appréciez afin que nous puisions mesurer l'audience des idées émises.
A VOS CLAVIERS !

2

1
2014-06-15 09:19:18 +0200

Et si la vie était une construction de l'énergie universelle pour explorer des champs vibratoires nouveaux et tenter quelques harmonies nouvelles... ces harmonies sont temporaires (vie et mort) en accord ou non avec l'univers (rapport entre l'être et le monde qui l'entoure) évolutives (progrès individuel et collectif des espèces)...

1

2
2014-06-15 10:57:05 +0200

Je trouve que beaucoup associent "Vie" à l'homme… n'oublions pas que si nous trouvons, sur une autre planète, des organismes uni-cellulaires qui se divisent en 2 pour se reproduire, nous aurons trouvé de la "vie" ailleurs, et c'est ce qui s'est produit sur notre planète à l'origine. Et ces organismes n'auront pas nécessairement de conscience philosophique...mais pour autant elles auront en effet un projet, celui de se reproduire!
La vie est irrémédiablement liée à la reproduction.

2

1
2014-06-15 11:56:55 +0200

La vie est une pulsation d'amour mystérieuse, un échange à la fois avec l'inconcevable qui nous dépasse et l'infiiment petit qui nous dépasse aussi. La matière perceptible peut être interprêtée comme une captation douloureuse de cette source car enclavée dans l'espace-temps, mais transcendée par l'intelligence humaine qui apprend à voir au-delà avec son esprit, limité lui aussi à l'espace-temps, mais doué d'abstraction.

1

1
2014-06-15 14:16:29 +0200

«La vie est ce qu'il y a de plus précieux lorsqu'on est sur le point de la perdre»
La vie ne peut exister sans la mort, et la mort ne peut exister sans la vie, mais encore là, est-ce que la mort est une fin sans vie?

«Qu'est-ce que la vie?» «Pourquoi la vie existe-t-elle?»

Pour moi, la vie a différents visages selon que nous soyons scientifique, biologique, religieux, médecin, astronaute, embaumeur, soldat, pêcheur, jeune ou vieux...enfin… c'est ce qui engendre à chacun sa propre définition...ou perception!
Mais «d'où vient la vie?», «qu'est-ce que la vie?», ceci pour moi restera toujours un mystère...

1

0
2014-06-15 14:53:25 +0200

La vie est un conte universel sans fin et sans limite faisant naître des codes ascensionnels, directifs, référentiels et allégoriques.

0

4
2014-06-15 18:29:34 +0200

La vie est une propriété de la matière à partir d'un moment de son évolution . Nous avons distingué le vivant du non-vivant, mais il n'y a pas de rupture dans la continuité . Tout ce qui se manifeste est l'univers . Ce qui émerge en l'humain est la conscience de la conscience et avec elle, la possibilité pour l'univers de prendre conscience de soi . Pour dire cela simplement :
Nous sommes l'univers prenant conscience de lui-même ( ce n'est que le début ...) Cette capacité nous chargera aussi d'une sacrée responsabilité ... Amicalement

4

7
2014-06-16 20:47:47 +0200

Merci à tous pour ces belles contributions. Elle m'ont donné une idée : comme vous le savez, peut-être, nous organisons chaque année au début août un "Marathon des Sciences" : 12 scientifiques de spécialités différentes se relaient, de midi à minuit pour traiter un grand sujet (voir cette année, le Hasard : http://www.festival-astrono...). Pourquoi ne pas essayer, l'année prochaine de traiter cette question de la vie et, pourquoi pas, de bâtir le programme ensemble ? Un "marathon participatif" en perspective ! Qu'en pensez-vous ?

7

5
2014-06-17 09:51:41 +0200

Belle idée. Ce serait donc pour Août 2015. Personnellement, je suis partant, prêt à vous soutenir et à vous aider.

5

5
2014-06-17 10:20:22 +0200

L'initiative de la Ferme des étoiles est judicieuse.
Par ailleurs, devant le flot de commentaires, est-ce que la Ferme des étoiles ne pourrait-elles essayer de faire un tableau des différents courants qui se sont exprimés sur Qu'est-ce que la vie?

5

4
2014-06-17 23:31:17 +0200

Très belle idée qui émerge, le marathon allons y il n’en sortira que de très belles émergences voyez que ne venons de vivre , subir et provoquer de la maïeutique, et ce qu’il y a de bon dans la maïeutique c’est qu’ on peut accoucher d’idées que soi-même on ne soupçonnait pas . et ce je délecte le plus et avec gourmandise , c’est que l’évolution de notre débat contient de l’imprédictible tout notre génie à tout un chacun c’est de savoir délivrer son EUREKA au moment de l’apparition de cet imprédictible. Car chercher à faire des prévisions et contrôler l’imprédictible ,ça c’est du HAZARD.

4

4
2014-06-18 16:09:24 +0200

Merci à tous ceux qui, sur le site ou en privé, nous ont fait part de leur intérêt pour le projet de Marathon des Science sur le thème de la vie. En pleine préparation du Festival - et du Marathon 2014 (sur le Hasard) - nous ne pouvons, toutefois, pas travailler sur le sujet actuellement. Nous vous proposons de reprendre contact, par l'intermédiaire du site, dès le mois d'octobre prochain.

4

4
2014-06-18 16:13:16 +0200

Hubert Reeves approuve !

4

0
2015-08-26 09:03:23 +0200

Tant que la vie continue d'avancer, il est difficile de le définir avec précision. De plus, de nombreux changements peuvent intervenir à chaque instant. Et ce qui me paraît difficile, c'est de se situer une chose dans la vie vue qu'elle paraît à la fois simple et complexe.

0

0
2016-04-25 10:51:36 +0200

J'approuve aussi !

0

À propos de l'auteur

La Ferme des Etoiles se veut un lieu de rencontre entre le ciel et la Terre, l'astronomie et la nature. Un lieu non seulement pour découvrir et apprendre notre histoire et celle de l'Univers, mais aussi "ressentir", au coeur d'une nature protégée, notre appartenance au cosmos. La Ferme des Etoiles est situé dans le Gers, sur la commune de Mauroux, à 50' de Toulouse

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 9030
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 5244
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 730
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 51
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 49
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 10198

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy