POPULARITÉ
156

Questions d’actualité concernant l’avifaune migratrice et la gestion adaptative

Éditer
Publié dans
le 23.11.18
Jacques_trouvilliez-af

Le Dr Jacques Trouvilliez est actuellement Secrétaire exécutif de l’Accord sur la conservation des oiseaux d'eau migrateurs d'Afrique-Eurasie (AEWA) du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE). Il répond à nos questions d’actualité concernant l’avifaune migratrice et la gestion adaptative.

La France a annoncé son intention de suspendre le moratoire de certaines espèces (Courlis cendré, Barge à queue noire, Tourterelle des bois,...) au grand dam de certains voisins européens (Anglais, Néerlandais), selon vous c’est une bonne ou mauvaise chose ?

Certains plans d’action internationaux de l’AEWA prévoient la suspension de la chasse (Barge à queue noire: période 2008-2018) ou sa pratique dans le cadre d’un plan international de gestion adaptative (Courlis cendré: période 2015-2025).

Le Comité technique de l AEWA recommande aux Parties de renouveler a l’identique le plan Barge à queue noire pour les dix prochaines années car le statut de la sous-espèce continentale nichant en grande majorité aux Pays-Bas n’est toujours pas en bon état de conservation.
La cause première du déclin est liée à la modification des pratiques culturales et donc des habitats de reproduction qui subissent aussi une prédation accrue. L ONCFS, a la demande du Ministère français, affirme que la chasse ne met pas en danger la sous espèce continentale mais ce rapport n’a pas encore été porté officiellement à la connaissance des experts internationaux ou du comité technique de l’AEWA et n’a pas fait l’objet d’une publication scientifique. Il est donc trop tôt pour conclure.

Pour le Courlis cendré, le plan de gestion international requis pour le maintien de la chasse de l’espèce reste à développer et si le moratoire français venait à être levé des maintenant, ce serait en infraction avec les dispositions du plan d’action.

La gestion internationale des oiseaux migrateurs et la gestion adaptative qui en découle pour les espèces chassables repose sur le principe que les efforts d’un ou plusieurs pays ne doivent pas être obérés par les décisions d’autres pays partageant les mêmes populations, d’où la dimension internationale des plans qui rassemblent tous les Etats de l’aire de répartition d’une espèce ou d’une population.

Pour certains, la modification du classement d’une espèce chassable en espèce protégée est un grand succès. Cela peut se comprendre pour des raisons éthiques mais d’un point de vue biologique, cela signifie que cette population ne peut plus supporter de prélèvement et cela doit être aussi analysé comme un échec : nous n’avons pas fait collectivement ce qu’il fallait pour maintenir l’espèce ou la population en bon état de conservation.

Arrêter la chasse sans traiter les autres causes du déclin comme la politique agricole actuelle n’apporte souvent qu’une amélioration relative et temporaire, les espèces continuant de décliner à moyen terme.

Le Dr Jacques Trouvilliez répond à d’autres questions d’actualité concernant l’avifaune migratrice et la gestion adaptative. Retrouvez toutes ses réponses dans le document ci-dessous.

Commentaires

0
2018-11-21 07:50:40 +0100

Il a raison

0

0
2018-11-27 15:16:16 +0100

Il faudrait un peu lâcher la grappe aux chasseurs et aux agriculteurs, accusés de tous les maux de la planète. L'homme a toujours chassé et l'agriculture existe depuis plus de 10.000 ans. Et il faut bien des engrais et des pesticides car sinon, comment produire du pas cher en grande quantité ? Les gens ne veulent plus payer pour se nourrir, il faut rembourser les crédits auto et habitation, et payer les nombreux forfaits mobiles de la famille (les enfants ont désormais besoin d'un téléphone dès 3 ans).

0

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son actif président d'honneur. Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’érosion d...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 775300
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 309205
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 129316
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 222432
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 43843
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 271912

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy