POPULARITÉ
2146

Relation de l'humanité à notre planète...

Éditer
Publié dans
le 29.06.14
Paysage-our-menacing-futur


  • On voit souvent circuler dans les réseaux sociaux la blague ci-dessous... qui n'en est pas une:


"Pour penser qu'une croissance illimitée est possible dans un monde limité, il faut être soit fou soit économiste."  


Malheureusement, l'idéal tant valorisé par nos politiciens et dirigeants d'entreprise de viser une croissance illimitée sans tenir compte des capacités de notre planète et de ses écosystèmes à la soutenir est grandement répandu et accepté...  Or, les résultats de cette stratégie sont catastrophiques et ils menacent à plus ou moins court terme, le fragile équilibre de la biodiversité, du climat et même de l'économie planétaire...


Il faut plutôt viser la prospérité et le développement durable...  C'est pourquoi, (voir lien associé), le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé vendredi à «changer la relation de l'humanité à notre planète» et averti que l'actuelle consommation des ressources n'était plus supportable, en clôturant la première Assemblée des Nations unies sur l'environnement (UNEA)..    



«Nous devons agir de façon décisive pour changer la relation de l'humanité à notre planète», a-t-il martelé. «Le message est clair : protéger l'écosystème indispensable à la vie humaine fait partie intégrante du développement durable. Et c'est un devoir pour tous».


Cette nouvelle relation avec notre planète doit devenir, sans l'ombre d'un doute, une priorité absolue pour toutes les nations du monde et pour nous tous qui voulons assurer un avenir décent à nos enfants et petits enfants.


Alors agissons ensemble ...


avec Humanité & Biodiversité que préside Hubert Reeves


Commentaires

6
2014-06-29 18:21:11 +0200

Merci d'avoir porté à notre connaissance cet article rapportant les paroles secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, clôturant la première Assemblée des Nations unies sur l'environnement (UNEA).
Sur erreur de ma part, pas une ligne dans la presse française !
J'ai aussi apprécié cette phrase:
«L'UNEA a le mandat et la capacité de placer l'environnement aux côtés de la paix et la sécurité, la réduction de la pauvreté, la santé, le commerce et la croissance économique durable parmi les sujets d'importance cruciale pour tous les gouvernements»,

6

4
2014-06-30 09:18:59 +0200

J'aime bien Ban Ki-moon
Une belle phrase qu'il faudrait aussi publier régulièrement sur les réseaux... "protéger l'écosystème indispensable à la vie humaine fait partie intégrante du développement durable. Et c'est un devoir pour tous"

4

1
2014-07-01 00:00:40 +0200

Merci à tous d'avoir pris le temps de lire mon article dans H&B et de commenter...

Pour ma part, je vois 3 scénarios possibles:

  1. "Le BIG BANG": Soit, la catastrophe à plus au moins court terme, qu'elle soit climatique, économique, environnementale, guerre mondiale ou autre... qui va remettre en question DE FORCE le système en place

  2. "Le PHASE OUT": Soit, la détérioration graduelle et inexorable de nos conditions de vie avec de plus en plus de terrorisme (perte d'espoir), de guerres ainsi que de clivage et d'inégalités entre une proportion de plus en plus petite de riches et de plus en plus grande de pauvres (incluant la classe moyenne)

  3. "L'ÉVEIL" associé à un ratio de plus en plus grand et influent de gens conscients qui réussiront à mettre en place une forme de gouvernance à temps pour établir un équilibre plus sain entre les intérêts de la classe dominante (minoritaire, riche, égocentrique, puissante et influente) et les intérêts à moyen et long terme du bien commun, de l'humanité et de la biodiversité. La condition essentielle de cet éveil, à mon avis, sera d'arriver à vulgariser, synthétiser et communiquer efficacement la criticité et l'urgence de la situation actuelle afin que même les riches comprennent que leurs enfants et petits enfants (peu importe leur richesse) sont également menacés...

Notez que le 3ème pourra également survenir après le 1er ou le 2ème...

1

1
2014-07-01 03:26:38 +0200

Il s'agit de notre avenir et qualité de vie à tous, en particulier, de NOS enfants, petits enfants, neveux et nièces, etc...

1

0
2016-02-28 11:13:37 +0100

Si la seule façon de s enrichir c'est d'apprendre, d autres pensent qu'il est plus facile de s'enrichir en faisant travailler les autres. L esclavage ne date pas d'hier mais il n'est pas prêt de disparaître.
Face à la dérive individualiste, il s'agit d'unir nos consciences pour rester proches de la nature.

0

À propos de l'auteur

Mes intérêts: http://www.FindNature.com (auteur, photographe et propriétaire) Photographie: Nature, Faune sauvage, Oiseaux, Flore, insectes, etc... Préservation de l'environnement et de la biodiversité, Changements climatiques et Développement durable. Éthique, spiritualité,... Arts et Sciences: astronomie, astrophysique, physique, informatique, biologie, philosophie, psychologie, littératu...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 2850
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 5899
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 102
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 32
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 32
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 411

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy