POPULARITÉ
993

Saga sur...le sol : une surface, un milieu, des ressources 1/7

Éditer
Publié dans
le 05.09.15
Photo_sol_0006-me

En cette année internationale des sols, je vous propose, une nouvelle série d'articles, sur ce sujet également majeur pour nos civilisations :

"Le sol : une surface, un milieu, des ressources"

Nous commençons aujourd'hui avec le premier volet de définition et présentation de ce qu'est un sol. Bonne lecture et n'hésitez pas à réagir, discuter, commenter cette nouvelle Saga !


I. Qu’est-ce qu’un sol ?

A) Le sol, à la fois surface et volume

Le sol recouvre plusieurs sens et il a ceci d’original qu’il désigne en même temps :
- un plan, en deux dimensions. Le sol est une surface, en l’occurrence la surface de la terre, qui constitue un support et un plancher. Cette surface est finie même si elle peut fluctuer par la tectonique des plaques qui l’étire plus ou moins (montagne, fosses, ...),
- un volume, donc en trois dimensions. Le sol c’est en effet le nom donné aux premiers centimètres de la terre et qui constituent un milieu (de vie, de stock, de ressources, ...). La pédologie est la science qui s’intéresse à cette notion-là du sol (formation, composition, évolution).

B) Éléments de pédologie

  • Comment se forme le sol ?

Le sol provient de l’altération, du remaniement et de l’organisation des couches superficielles de la croute terrestre sous l’effet de la vie, de l’atmosphère et des échanges d’énergies qui s’y manifestent. Ce processus de création du sol est appelé la pédogénèse. Ainsi, un sol se forme à partir d’un matériau parent (roche "mère") et il est ensuite en constante évolution : en permanence il se modifie et de nouveaux matériaux se constituent par l’action de plusieurs sources d’énergies (gravité, soleil, champ magnétique, action des organismes vivants qui colonisent peu à peu le sol, ...).
Sous nos climats, il se créé entre 100 kilo et 1 tonne de sol par hectare et par an, ce qui finalement est peu par rapport aux pertes (qui vont jusqu’à 20 tonnes par hectares et par an selon les endroits) (Source : Communication de Dominique Arrouays, chercheur à l’INRA, lors de la journée mondiale des sols 2013). La vitesse de formation d’un sol dépend du matériau parental qui va être altéré, par conséquent un sol se forme plus vite sur un limon que sur du granit.

  • De quoi se composent les sols ?

Un sol est constitué à la fois de matière minérale et de matière organique.
La première est constituée d’éléments minéraux et en particulier des carbonates, des silicates, des oxydes ou encore des hydroxydes.
Concernant les éléments organiques, il s’agit de débris d’êtres vivants en décomposition issus de la végétation et de la faune et de la flore des sols. A leur mort, ceux-ci sont dégradés peu à peu par d’autres organismes vivants et leurs résidus sont alors mélangés à la matière minérale.

  • Comment décrire un sol ?

On peut d’abord décrire un sol par la proportion de ses différents constituants minéraux et organiques. On peut aussi décrire un sol par l’approche granulométrique, c’est-à-dire en distinguant la taille des constituants du sol puis en décrivant la nature et les propriétés des différentes « fractions granulométriques ». On distingue alors les argiles, les limons et les sables fins et grossiers. Ces différentes classes ont des propriétés différentes en termes de perméabilité, rétention d’eau ou encore plasticité et rugosité.

Par ailleurs, les sols - lorsqu’ils ne sont pas remaniés par l’homme - se présentent sous la forme d’un ensemble organisé de couches appelées des horizons, depuis la roche "mère" jusqu'à la surface. Ces empilements d’horizons sont visualisables en faisant ce que l’on appelle une « coupe de sol ». Chaque horizon possède ses propres caractéristiques (épaisseur, couleur, composition, etc...). L’ensemble des horizons forme alors le « profil du sol » et différentes typologies permettent de classer ces profils, notamment le Référentiel pédologique français. Ce dernier est réalisé par l’Association française pour l'étude du sol (AFES) et l'INRA.

Profil d'un sol
Profil d'un sol (Source : Wikimedia Commons)

C) Le sol, interface de toutes les sphères du monde

Le sol est forcément terrestre. Les éléments sont en effet tous soumis à la pesanteur, tout comme nous, et c’est ainsi que l’eau reste au sol. Le sol est donc présent partout à la surface du globe, qu’il soit végétalisé ou à nu, recouvert par la neige ou la glace, émergé ou immergé sous les eaux marines ou continentales.
Il en résulte que le sol est un lieu d’interface entre les différentes sphères de la planète : il a des relations avec la biosphère (vivant), l’hydrosphère (eau), l’atmosphère (air) et la lithosphère (enveloppe terrestre rigide de la surface de la terre qui comprend la croûte terrestre et une partie du manteau supérieur, c'est-à-dire en quelques sortes ce qu’il y a « sous le sol », et notamment la roche "mère").

La semaine prochaine, nous verrons le fonctionnement d'un sol et les services vitaux qu'il rend à notre Humanité, dans la deuxième partie de cette Saga intitulée "II. Les fonctions du sol" ! En attendant, vous pouvez prolonger la lecture de cet article en visionnant la vidéo ci-dessous qui détaille le processus de formation du sol.

=> Lien vers la publication suivante


Vignette d'article : Christian Walter (2012). Profil de sol. Photothèque de l'AFES. Disponible sur : http://photos.afes.fr/picture.php?/295
Bibliographie : Girard M.C., Schvartz C., Jabiol B. (2011). Étude des sols. Description, cartographie, utilisation. Collection Sciences Sup, Dunod. 432 pages.

Commentaires

2
2015-09-05 17:39:17 +0200

La formation des sols a des causes dont résultent des conséquences, qui sont elles-mêmes causes d'autres conséquences, etc ... Toujours on en revient à cette interdépendance qui fait que tout continue de se transformer plus ou moins vite et que nous sommes là pour en parler :)

2

À propos de l'auteur

Depuis 2012, j'apporte de mon temps et de mes compétences à l’association Humanité et Biodiversité (administrateur de 2012 à 2015), où je contribue au développement des Oasis nature et à l’approfondissement de plusieurs thématiques déjà portées de longue date par l'association H&B ex Ligue Roc (cohabitation avec les grands carnivores, considération des espèces dites « nuisibles », ...). Cet eng...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 69
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 16519
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 1774
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 4893
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 43
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 27924

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy