POPULARITÉ
623

Saga sur...le sol : une surface, un milieu, des ressources 2/7 B

Éditer
Publié dans
le 19.09.15
Vignette

La semaine dernière nous avons commencé à aborder les différentes fonctions du sol. Fonctions de support, de ressources, de production et de régulation des sols ont ainsi été présentées ici et merci à tous ceux qui ont suivi ce numéro. Aujourd'hui, nous terminons ce chapitre sur les fonctions avec une fonction fondamentale des sols, celle d'habitat pour la vie.


II. Les fonctions du sol (suite et fin)

F) Le sol, lieu de vie

Le sol est un habitat pour la vie. Comme les différents types de sols offrent des biotopes très variés en termes de conditions de température, pression, salinité ou encore d'humidité, il existe ainsi une extrême diversité d’organismes qui habitent les sols. Les sols abriteraient même un quart environ de la biodiversité mondiale et la majeure partie de la biodiversité terrestre (Jeffery et al., 2010).

On y recense deux empires et six règnes du vivant : des procaryotes (bactéries) et des eucaryotes (protozoaires, chromistes, champignons, végétaux, animaux). Certains organismes vivent totalement dans le sol (Nématodes, Collemboles, Lombriciens, ...) alors que d’autres organismes y sont présents en partie (ex : terriers pour la reproduction, l’hibernation, le stockage de nourriture).

Organismes du sol

Les bactéries et les champignons prédominent largement et constituent environ 80 % de la biomasse des sols. On pense qu’un gramme de sol contient environ un milliard de bactéries (appartenant à 100 000 à 1 million d’« espèces » différentes) et 1 million à 10 millions de champignons (appartenant à 10 000 à 100 000 espèces différentes) (Source : Communication de Dominique Arrouays, chercheur à l’INRA, lors de la journée mondiale des sols 2013). Mais dans le même temps, la vie du sol reste une partie de la biodiversité encore très méconnue. On estime connaitre moins de 1 % des micro-organismes vivant dans les sols.

Petite anecdote : le plus grand organisme vivant sur terre jamais identifié est un champignon (du genre Armilaria) qui vit dans le sol d’une forêt (en Oregon) et qui s’étale sur 900 hectares à lui tout seul (Girard et al., 2011) !

Un jeu de 7 familles « La vie cachée des sols » a été édité dans le cadre du programme GESSOL (qui sera évoqué plus en détails dans un autre volet de cette Saga) (http://www.gessol.fr/content/le-jeu-de-7-familles-la-vie-cach-e-des-sols). Il distingue ainsi la biodiversité des sols en :
- « mégafaune » (vertébrés qui creusent leur terrier dans le sol, ex : crapauds, marmottes, lapins, ...),
- « macrofaune » (vers de terre, larves d’insectes et autres invertébrés : fourmis, cloportes, iules, termites),
- « mésofaune » (organismes de moins de 2 mm : acariens, tardigrades, collemboles, ...),
- « microfaune et microorganismes » (visibles au microscope : bactéries, champignons, nématodes, ...),
- « végétaux » (racines, tubercules, rhizomes, ...).

Jeu de 7 familles « La vie cachée des sols »


De part toutes ces fonctions, que nous avons vues dans ces deux derniers articles, le sol est un espace de flux continus d’eau, d’énergie, de vie, de matière organique et minérale et le sol évolue ainsi constamment sous l’effet des processus biologiques, chimiques et physiques. Les interactions entre le sol et les différentes sphères sont belles et bien réciproques. Pour la biosphère par exemple : dans un sens la vie modifie le sol (minéralisation de la matière organique des êtres morts) et elle permet ainsi son évolution mais en retour le sol influe sur l’activité biologique par ses propriétés (proportion de matière organique, acidité, humidité, ...). Le sol est donc la rencontre entre un biotope et une biocénose (communautés d’espèces) et tout cela interagit : c’est un écosystème.

A savoir :

Il existe une norme ISO 11074, datant de 1997 et révisée pour la dernière fois très récemment le 4 août 2015, qui définit des termes utilisés dans le domaine de la qualité du sol. Elle précise de la façon suivante les différentes fonctions du sol :
- Contrôle des cycles des éléments et de l’énergie en tant que compartiment des écosystèmes,
- Support des plantes, des animaux et de l’Homme,
- Base des constructions et des immeubles,
- Production agricole,
- Rétention de l’eau et des dépôts,
- Constitution d’une réserve génétique,
- Conservation en tant que mémoire de l’Histoire et de la nature,
- Protection en tant qu’archive archéologiques et paleoécologiques.

La semaine prochaine, à travers l'article suivant "III. Les sols sont en danger", nous verrons que les sols subissent de très fortes pressions par nos activités modernes qui menacent toutes ces fonctions vitales pour l'équilibre de la planète. En attendant, vous pouvez approfondir vos connaissances avec :
- les quelques références bibliographiques listées ci-après sur la biodiversité des sols,
- une vidéo sur les méthodes d'identification de la microfaune des sols,
- un article disponible en lien ci-dessous, sur la vie cachée des sols d'Hubert Reeves, Président d'Honneur d'Humanité et Biodiversité, très investi pour la cause des sols déjà à l'époque de la Ligue Roc.

=> Voir la publication suivante


Bouché M.B. (2014). Des vers de terre et des hommes - Découvrir nos écosystèmes fonctionnant à l’énergie solaire. Éditions ACTES-SUD, Collection « Arbres en campagne ». 336 pages.

Girard M.C., Schvartz C., Jabiol B. (2011). Étude des sols. Description, cartographie, utilisation. Collection Sciences Sup, Dunod. 432 pages.

Jeffery S., Gardi C., Jones A., Montanarella L., Marmo L., Miko L ;, Ritz K., Peres G., Rombke J., Van der Putten W.H. (2010). Atlas Européen de la Biodiversité des Sols. Commission européenne. Bureau des publications de l’Union européenne, Luxemourg.
Disponible en version électronique sur : http://bookshop.europa.eu/fr/atlas-europ-en-de-la-biodiversit-des-sols-pbLBNA24375/downloads/LB-NA-24375-FR-C/LBNA24375FRC_002.pdf?FileName=LBNA24375FRC_002.pdf&SKU=LBNA24375FRC_PDF&CatalogueNumber=LB-NA-24375-FR-C*

Stengel P. & Gascuel C. (2015). Le sol, une ressource pour la vie. INRA. 11 pages. Disponible sur :
https://inra-dam-front-resources-cdn.brainsonic.com/ressources/afile/274968-10fe9-resource-plaquette-sol-version-sia-2015.html

Touyre P. (2015). Le Sol, un monde vivant. Formation, faune, flore. Delachaux & Niestlé. 128 pages.

Commentaires

0
2015-09-19 21:14:42 +0200

Merci encore, la vidéo est très éclairante sur tout ce que nous devons aux sols, de parce ce qu'ils nous apportent autant parce que qu'on en fait ... Mais des solutions positives existent et c'est ça qu'il faut retenir ... et appliquer :)

0

2
2015-09-21 09:52:00 +0200

La première étude microbiologique des sols à l’échelle nationale montre que l’abondance et la biodiversité des microorganismes dépendent du type de sol et de son utilisation, plus que du climat. http://www.dijon.inra.fr/Ou...

2

À propos de l'auteur

Depuis 2012, j'apporte de mon temps et de mes compétences à l’association Humanité et Biodiversité (administrateur de 2012 à 2015), où je contribue au développement des Oasis nature et à l’approfondissement de plusieurs thématiques déjà portées de longue date par l'association H&B ex Ligue Roc (cohabitation avec les grands carnivores, considération des espèces dites « nuisibles », ...). Cet eng...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 70
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 16487
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 1775
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 4884
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 44
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 27948

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy