POPULARITÉ
417

Saga sur...le sol : une surface, un milieu, des ressources 5/7

Éditer
Publié dans
le 25.10.15
Logosols

Dans le volet précédent de cette Saga sur les sols, nous avons vu quelques solutions pour répondre aux menaces qui pèsent actuellement sur les sols en France et dans le Monde. Aujourd'hui nous allons poursuivre sur des aspects concrets en faisant un petit tour d'horizon des acteurs, actions et autres évènements liés aux sols.

V. Les hommes s’organisent pour étudier, préserver et restaurer les sols

A. Quelques acteurs scientifiques, associatifs et politiques

  • Le Groupement d'intérêt scientifique sur les sols (GIS Sol)

En France, un Groupe d’intérêt scientifique (GIS) a été mis en place sur la thématique des sols (site internet : http://www.gissol.fr/). Créé en 2001, le Gis Sol regroupe le Ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche, le Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie, l'Institut National de la Recherche Agronomique (Inra), l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME), l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD) et l'Institut national de l’information géographique et forestière (IGN). Il a pour objectif de constituer et gérer un système d'information sur les sols de France et de répondre aux demandes des pouvoirs publics et de la société au niveau local et national. Le Gis Sol conçoit, oriente et coordonne l'inventaire géographique des sols, le suivi de leurs propriétés et l'évolution de leurs qualités, et gère le système d'information sur les sols. Il assure également la valorisation des données sur les sols de France, en cohérence avec les programmes européens.

  • L'Association Française pour l’Étude du Sol (AFES)

En France, il existe une société savante dans le domaine de la science des sols. Il s’agit de l’AFES, l’Association Française pour l’Étude du Sol (http://www.afes.fr/), qui rassemble des professionnels et des chercheurs travaillant sur les sols. L'AFES est la branche française de l'Union Internationale de Science du Sol (http://www.iuss.org/), organisme regroupant des scientifiques issus de toutes les disciplines des sciences du sol à l’échelle mondiale.

  • Le Club parlementaire

Un club parlementaire a été officiellement lancé lors de la journée mondiale des sols de 2013. Il comprend des pédologues (scientifiques), des juristes et des députés français ou parlementaires européens. Ses objectifs comprennent notamment l'aboutissement du projet de Directive-cadre européenne sur les sols (sur lequel nous reviendrons dans le prochain volet de la Saga consacré aux aspects juridiques des sols), d’engager une vraie réponse européenne et nationale face aux menaces qui touchent les sols et de sensibiliser les parlementaires français à la connaissance des sols. Site internet : http://www.cppes.org/

  • Le Centre commun de recherche (JRC), organe de recherche de la Commission européenne

La Commission européenne comprend un service fournissant un soutien indépendant, scientifique et technique, fondé sur des données probantes, aux politiques menées par l'Union Européenne : c’est le Centre commun de recherche (JRC pour Joint Research Center, site internet : https://ec.europa.eu/jrc/). En 2010, à l’occasion de l’Année Internationale de la Biodiversité, le JRC a édité l’Atlas Européen de la Biodiversité des Sols dont nous avons parlé dans le volet 3 de cette Saga. Cet Atlas a été traduit en français sous la responsabilité du Conseil Scientifique du programme GESSOL (version disponible gratuitement en ligne :
http://bookshop.europa.eu/fr/atlas-europ-en-de-la-biodiversit-des-sols-pbLBNA24375/downloads/LB-NA-24375-FR-C/LBNA24375FRC_002.pdf?FileName=LBNA24375FRC_002.pdf&SKU=LBNA24375FRC_PDF&CatalogueNumber=LB-NA-24375-FR-C)

B. Quelques évènements

  • La Journée mondiale des sols

Tous les ans, début décembre, a lieu la Journée mondiale des sols (JMS) sous l’égide des Nations Unies. En France, l'Association Française pour l'Étude du Sol organise chaque année un colloque à cette occasion. La JMS 2015 aura lieu le 3 décembre prochain. Un colloque se tiendra au Palais du Luxembourg à Paris : http://www.lajourneemondialedessols.org/

  • L'Année internationale sur les sols (FAO)

La 68ème Assemblée générale des Nations-Unies a déclaré l'année 2015 comme l'Année internationale des sols. Lien vers le portail internet : http://www.fao.org/soils-2015/fr/. Vous pouvez visualiser le "teaser" de cette Année internationale en bas de cet article.

C. Quelques programmes de recherche

  • Le projet européen EcoFINDERS

EcoFINDERS (Caractériser la biodiversité et le fonctionnement biologique des sols en Europe) est un projet européen coordonné par l’INRA qui vise notamment à proposer des bioindicateurs de l’état de fonctionnement des sols, et des méthodes pour caractériser leur biodiversité et leurs fonctions.
Ce programme de recherche européen a pris fin en 2015 et à cette occasion trois événements autour des sols et de la biodiversité ont eu lieu à Dijon du 1er au 5 décembre 2014 au moment de la Journée Mondiale des Sols 2014 :
- Du 1er au 2 décembre s’est déroulé le colloque scientifique de clôture et de présentation des résultats,
- Du 2 au 5 décembre, s’est tenue la première conférence mondiale sur la biodiversité des sols et sa traduction en services environnementaux,
- Le 5 décembre s’est tenu un événement grand public (stands et ateliers interactifs, exposition artistique, pièce de théâtre…) sur l’importance de la biodiversité des sols.
Lien : http://gsbiconference.elsevier.com/index.html

  • Le programme GESSOL

Conscient des pressions croissantes sur les sols et du manque de recherches coordonnées sur les fonctions environnementales des sols, le Ministère en charge de l’écologie a mis en place le programme GESSOL (fonctions environnementales des sols – GEStion du patrimoine SOL). Un premier appel à projets de recherche a été lancé en 1998 (GESSOL 1), un deuxième en 2003 (GESSOL 2) et le troisième en 2008 (GESSOL 3). L’animation scientifique de GESSOL est assurée par l’ADEME. Site du programme : http://www.gessol.fr/
Le 28 avril 2015 a eu lieu le colloque final de GESSOL. Ouverte à un public large, cette journée a permis de discuter des derniers développements de la recherche avec des acteurs nationaux et territoriaux de la gestion des sols des espaces naturels, agricoles et urbains. Les présentations sont disponibles en vidéo : https://www.youtube.com/channel/UCaQJClpbJVuvaIK2chV3wvw

  • La plateforme Genosol

Genosol est une plateforme créée par l'INRA (UMR Agroécologie de Dijon) en 2008. Son objectif est de fournir une structure logistique et technique assurant l’acquisition, la conservation, la caractérisation et la mise à disposition des ressources génétiques microbiennes (ADN) des sols. Autrement dit, cette plateforme unique en Europe stocke et conserve des ressources génétiques issues d'échantillons de sols (provenant de divers réseaux de surveillance et d'observations nationaux et européens) et les met à disposition de la communauté scientifique. Site internet : http://www2.dijon.inra.fr/plateforme_genosol/

  • La base de données BASOL

Nous avons déjà également parlé de BASOL, dans le volet 3 de cette Saga. Il s'agit d'une base de données sur les sites et sols pollués ou potentiellement pollués appelant une action des pouvoirs publics, à titre préventif ou curatif.

Ce recensement n'est bien sûr pas exhaustif, à vous de le complétez ! En attendant le prochain volet de cette Saga qui sera consacré aux aspects juridiques des sols, faites connaître par vos commentaires des acteurs, actions, programmes sur les sols !

=> Voir l'article suivant

Commentaires

0
2015-10-26 09:52:59 +0100

Je ne sais pas comment ces différentes structures communiquent ou non ensemble, mais je trouve que cela fait beaucoup de monde et si il est évident que n'avoir qu'une seule voix sur un sujet est risqué, en avoir autant (et plus que dans cet article) est aussi un risque. Si ces structures ne communiquent pas de façon constructives ensemble, en coopération et non pas en compétition, j'ai peur que beaucoup se perdent dans un cacophonie joyeuse avant de pouvoir atteindre les décideurs, nos gouvernants.

0

À propos de l'auteur

Depuis 2012, j'apporte de mon temps et de mes compétences à l’association Humanité et Biodiversité (administrateur de 2012 à 2015), où je contribue au développement des Oasis nature et à l’approfondissement de plusieurs thématiques déjà portées de longue date par l'association H&B ex Ligue Roc (cohabitation avec les grands carnivores, considération des espèces dites « nuisibles », ...). Cet eng...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 69
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 16508
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 1774
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 4887
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 43
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 27953

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy