POPULARITÉ
7

Sous le voile: le luxe

Éditer
Publié dans
le 19.01.14
A8

Bonne nouvelle, au salon de l'automobile de Détroit,  le luxe n'est pas en crise. On nous présente de superbes berlines, de superbes V8.

Quelle que soit la marque, beaucoup de modèles luxueux uniquement à moteur thermique et supérieur à 300 chevaux...

Fi de toutes démarches écologiques, pas de moteur hybride; on peut gaspiller, polluer quand on a les moyens. Les voitures ne sont pas qu'un moyen de locomotion mais aussi une marque de standing. A t-on besoin d'un 4x4 pour faire ses courses au supermarché ?

Tant pis pour la montée des eaux, les populations déplacées et autres désagréments causés par le réchauffement climatique. La biodiversité trinque...

Être climato-sceptique est peut-être une façon de se voiler la face et ainsi se sentir dégager de toutes responsabilités !

Commentaires

1
2014-01-19 16:10:02 +0100

Détroit, c'est aux U.S.A…C'est une sorte de rebond après le succès de plus petites voitures...

En France et en Europe, on reste très attaché à la voiture mais une tendance s'affirme: celle de préférer l'usage à la propriété du véhicule. Voir le succès des sites de covoiturage !

1

1
2014-01-19 18:37:51 +0100

C'est vrai le co-voiturage se développe et tant mieux.
Mais je pense qu'on a le droit de critiquer, de s'amuser et d'ironiser sur ceux qui "roulent des mécaniques " et se moquent éperdument des conséquences sur l'environnement !
Quel pitoyable spectacle offre le salon de Detroit et cette avalanche de carrosserie et de "chevaux" artificiels.

1

0
2014-01-19 18:46:11 +0100

Il faut adopter le vélo pour les petits déplacements ! C'est à réfléchir...

0

2
2014-01-19 21:09:22 +0100

Pour la commercialisation des grosses cylindrées, c'est aux états d'avoir le courage de les interdire purement et simplement,au lieu d'imposer un "malus écologique" (ou droit d'émettre du CO2 sans compter) dont la valeur n'est souvent pas dissuasive pour qui a les moyens de s'offrir les véhicules concernés, très onéreux. Pour le vélo, bonne idée, mais pour ceux qui habitent à la campagne et doivent se déplacer sur 10km, ce n'est pas simple. Vivre en ville peut être plus écologique sur ce plan là (transports en commun, disponibilité de beaucoup d'activités sur place) même si le passe-temps des samedi après-midi de beaucoup de citadins est d'acheter (dont beaucoup de choses superflues et inutiles), ces consommation ayant elles aussi un équivalent carbone ! Pour protéger la nature, il est bon aussi de la connaître, et la faible nature en ville fait souvent des citadins des humains "hors-sol" déconnectés de la nature (je pense à la nature artificialisée des parcs comme à Lyon, ville à partir de laquelle gagner la campagne est de plus en plus long et éreintant pour ses habitants).

2

1
2014-01-19 21:09:59 +0100

Diminuer la consommation de viande de "boeuf" (c'est à dire vache!) correspond à des économies d'émissions de CO2, aussi...

1

1
2014-01-19 22:27:04 +0100

Que ce soit trop de viandes ou trop de voitures, toutes les surconsommations ont certainement des conséquences néfastes sur l'environnement.

1

À propos de l'auteur

Gil_et_ugo
gil

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 44
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 77
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 8
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 8
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 77
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 45

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy