POPULARITÉ
0

Strawkling nouveau sport écologique!

Éditer
Publié dans
le 30.05.19
Stk_(32_of_33)





En principe, le sport n’est pas vraiment condamnable sur le point de l’environnement. Mais pourtant, certaines activités sportives ont plus d’impact que d’autres sur ce point là. 

Le Strawkling (voir sur ce site) ou le fait de ramasser les déchets en équipe pour le bien être de tous, tout en passant un bon moment et faisant de la plongée au fond des océans ! 

Dans cet article, nous allons vous citer au contraire Le top 5 des sports les moins écolos :



  1. Le Ski

Quand vient l’hiver, beaucoup de monde se dit, chouette, on va pouvoir faire du ski, de la luge, ou que sais je d’autre. Alors oui, c’est bien, mais c’est surtout un scandale sur le plan écologique. En effet, en plus de coûter cher, les infrastructures défoncent les montagnes(il faut le dire comme c’est), les canons à neige et ne parlons pas du tourisme, qui n’est pas toujours écologique puisque beaucoup dégueulasse la nature après son passage. 

  1. Le sport automobile

Alors celui là est un peu plus logique que notre premier sport. Vous le savez sûrement, les courses automobile polluent par l’usage de leur carburant notamment mais pas que. Il faut préciser que lorsqu’il y a un grand prix, cela augmente particulièrement la pollution atmosphérique.

  1. Le golf

Alors vous allez me dire, mais ce n’est pas possible, c’est forcément écologique vu qu’il n’ y a que de la pelouse. Oui, mais non. Le golf et plus particulièrement les infrastructures du golf consomment beaucoup, beaucoup, beaucoup trop d’eau. Pour vous donner un ordre d’idée, un terrain d’environ 40 hectares demande la même quantité d’eau qu’une ville de 7000 habitants. C’est pas mal non ? 

  1. La natation

Tout comme le ski, la natation, la vraie, nécessite tout une infrastructure assez polluante. En effet, on utilise des produits désinfectants qu’on colle dans les piscines (et vous me direz, on voit mal comment on ferait sans, on ne peut pas se permettre de chopper des champignons). Mais l’activité sportive en tant que telle est aussi polluante à cause des maillots de bain. Avec cet article, on est entrain de décourager pleins de monde, mais il faut bien dire la vérité. Alors les tenues sont blindées de composants chimiques comme le PFC qui sont bien mauvais pour l’environnement.

  1. Le running, le course

Alors on vient un peu d’en parler dans le paragraphe sur la natation, la course à pied pollue aussi à cause de l’équipement qu’elle nécessite (des baskets jusqu’au bandeau anti sueur). Mais ce n’est pas tout, puisque lors des compétitions : comme les marathons, semi marathons, iron man, triathlon, trail, ultra trail etc. il y a également un gros problème. 

En effet, entre les points ravitaillements avec des gobelets en plastique abandonnés sur les routes, les structures d’accueil, les déplacements en voiture sur l’événement, et pleins d’autres détails, la course à pied est assez dangereuse pour l’environnement. En revanche, il faut savoir que vous pouvez faire de la course tout en ramassant les déchets, ça vous aidera à vous sentir un peu moins coupable. 

Commentaires

Powered_by_tinkuy