POPULARITÉ
3081

Sur NEWSPRESS: un message de Hubert Reeves

Éditer
Publié dans
le 11.06.14
Getimageem.ashx

"Momentanément éloigné de France, j'ai appris que Madame la ministre de l'écologie a, lors de son audition à la Commission de Développement Durable de l'Assemblée Nationale, fait référence à notre rencontre.

Elle en a retenu un des exemples fournis dans mon plaidoyer pro-biodiversité. "Il y a des milliards d'années, des algues bleues, en produisant de l'oxygène, ont oxydé le fer dans l'océan primitif. Les oxydes de fer ont permis ce chef d'oeuvre qu'est le Viaduc de Millau."

OUI, ce viaduc a bénéficié de la biodiversité du passé.

Toutes nos activités bénéficient de la biodiversité qu'elle soit du passé ou du présent. Nous avons un besoin vital d'elle.

Vivre en cette période de crise écologique risque de devenir difficile. Ce serait plus facile dans le respect de la nature.

Issus nous-mêmes de la biodiversité, utilisons sa stratégie. Innovons. Et pour accompagner cela la loi sur la biodiversité et l'agence seront des atouts.

Le vote de la loi est attendu comme une preuve que l'intelligence humaine n'est pas un cadeau empoisonné ...

"Là où croît le péril, croît aussi ce qui sauve". Faisons croître ce qui sauve!

Hubert Reeves
Astrophysicien
Président de Humanité et Biodiversité

http://www.newspress.fr/Communique_FR_279617_3244.aspx

Commentaires

-2
2014-06-11 16:06:05 +0200

"Là où croît le péril, croît aussi ce qui sauve".
... Le problème avec cette phrase, c'est qu'elle prétend qu'il y aura toujours une solution aux problèmes que nous causons : c'est une phrase de croyant. Elle sous-entend que nous avons une garantie "métaphysique" de réussite à tous nos examens. Que notre intelligence ne peut être prise en défaut. Or, elle est très limitée, notre intelligence : voir le "théorème de Gödel"... En réalité nous n'avons aucune clé, aucun manuel, aucune certitude : Et aucun Dieu pour nous sauver de nous-mêmes.

-2

4
2014-06-11 16:14:29 +0200

Il faut être positif et non défaitiste.
C'est dans l'espoir que nous continuons d'agir car autrement ,ça devient impossible.Merci M Reeves de garder espoir..

4

4
2014-06-11 16:39:07 +0200

C'est bien par l'innovation que l'on sortira de la crise. Mais l'innovation dans la biodiversité n'est pas destructrice de l'ordre établi, comme dans la plupart des cas. En biodiversité, en conservant, en réhabilitant, on crée de la richesse, du bien-être. On peut même espérer de la sérénité.
Oui, il y a toujours une solution aux problèmes que nous causons pour peu que nous admettions notre responsabilité. Sans cette ligne directrice, il n'y aucun espoir, mais je l'admets: le chemin est long et difficile...et l'on peut échouer face aux conservatismes.

4

4
2014-06-11 17:21:40 +0200

A propos d'innovation, vendredi 13 juin 2014
L'innovation au secours de la biodiversité ?
Programme de la journée (8h45 - 16h45)

Ouverture et introduction
Première session - Innovations technologiques : vers une meilleure gestion des écosystèmes ?
Table ronde - L'innovation en agriculture : quels effets sur la conservation de la biodiversité ?
Seconde session - Restauration écologique innovante : les sciences et techniques au service des écosystèmes ?
Conclusion - Quelles pistes de réflexion pour orienter l'innovation en faveur de la biodiversité ?
http://www.iddri.org/Projet...

4

3
2014-06-11 18:01:23 +0200

A Lespaul57
Puisque Hubert Reeves a complété la citation du poète Hödërlin par une invitation à faire croître ce qui sauve, c'est bien que le résultat est incertain.
Donc il n'y a aucune certitude pour l'avenir. Nul ne sait qui l'emportera des forces "périlleuses" ou des forces qui sauvent...

3

2
2014-06-11 18:02:54 +0200

je ne pense pas que M.Reeves soit croyant mais je ne peux pas parler pour lui …
Cependant de chercher des solutions et activement les mettre en pratique et d'influencer et éduquer les gens à changer leur manière de penser, cela fait partie d'une solution de changement.
Personnellement, la foi est une énergie aussi positive.

2

1
2014-06-11 23:58:26 +0200

Pas besoin de faire intervenir Dieu, il y aura toujours des humains sincères et de bonne volonté, iln'y a pas que des "destructeurs" fort heureusement!

1

1
2014-06-13 09:30:50 +0200

C'est un des sujets de mon livre. "Les civilisations disparues nous ont montré le processus fort simple de l'anéantissement d'une société. Pour se loger et se chauffer, les hommes coupent les arbres. La déforestation massive affecte le régime des pluies. Les collines érodées ne retiennent plus les terres acides qui ruissellent dans les vallées, appauvrissant les sols. Au fil des coupes et de la surexploitation agricole qui fatiguent les derniers sols encore fertiles, la nourriture et le bois de chauffage viennent à manquer. Les ressources s'épuisent de plus en plus vite tandis que la population continue d'augmenter. De faim, de froid et de maladies, les morts s'amoncellent. Afin de maintenir leur train de vie, dans un dernier sursaut égoïste les élites déclenchent des guerres qui déciment les dernières forces vives de la population, jusqu'à l'extinction totale. Aujourd'hui nous pouvons rajouter à ces causes mortelles, tous les dégâts majeurs provoqués par nos activités industrielles.

Nous avons encore le pouvoir de changer les choses. Nous possédons la capacité de faire face à la réalité et d’affronter nos peurs irrationnelles.

Nos actes sont la conséquence de notre encéphale dont la complexité et la puissance nous dépassent. Seule la maîtrise de nos instincts les plus archaïques pourrait nous sortir de cette impasse.

Seule une évolution profonde de nos consciences nous apportera : LA MUTATION NÉCESSAIRE; p 239

1

1
2014-06-13 13:58:15 +0200

Pour ceux qui veulent en savoir plus ou pouvoir échanger avec Hubert sur cette question, rappelons qu'il donnera une conférence sur ce thème le vendredi 8 août prochain à Fleurance (Gers) dans le cadre du Festival d'Astronomie, dont il est le parrain.

1

1
2014-06-14 17:38:23 +0200

Sur le même sujet que le livre de DDMax (que je n'ai pas lu, pardon) , je recommande fortement la lecture d'un ouvrage de Jared Diamond, intitulé "Effondrement". A l'aide d'exemples, l'auteur y montre comment les sociétés décident de leur disparition ou de leur survie ! Message spécial pour Nelly : il y a des exemples de survie ! C'est, donc, une vision plutôt positive ! Gardons le moral !

1

1
2014-12-03 11:02:56 +0100

Dans le même ordre d'idée, je viens de lire le livre "effondrement des sociétés occidentales", un livre ni pessimiste ni optimiste qui pointe ce qui empêche les humains malgré leurs connaissances de prendre en main les véritables changements induits par la situation actuelle.

1

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son actif président d'honneur. Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’érosion d...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 764706
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 338962
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 131218
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 210850
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 41208
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 281903

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy