POPULARITÉ
822

Suspension de la chasse au Courlis cendré

Éditer
Publié dans
le 28.08.19
Curlew_(numenius_arquata)_in_flight

Bonne nouvelle pour cet oiseau inscrit sur la liste rouge des espèces menacées de l’UICN !

Le 31 juillet 2019, la ministre Elizabeth Borne autorisait la chasse de 6 000 Courlis cendrés, une décision prise au mépris des scientifiques et des citoyens ayant répondu aux consultations publiques, et sans tenir compte du mauvais état de conservation de cette espèce de limicole chassable.

Dès sa publication, la LPO a attaqué l’arrêté moratoire et demandé sa suspension d’urgence, la chasse au Courlis cendré ayant débuté le samedi 3 août 2019 sur l’ensemble du territoire.

Le Conseil d’Etat vient de suspendre cet arrêté. Cette décision a un effet immédiat et produira effet jusqu’au jugement de l’affaire sur le fond par le Conseil d’Etat.

Par ailleurs, la Tourterelle des bois fournit un autre exemple consternant du non-respect de la biodiversité : la ministre en charge de l’Ecologie s'apprête à prendre un arrêté pour tuer 30 000 individus alors que l’espèce est menacée d’extinction au niveau mondial !

Consultez l'ordonnance du Conseil d'Etat en date du 26/08/2019.

Notre position sur la chasse

Notre association pose 5 revendications essentielles pour encadrer les activités de chasse et les limiter à des pratiques écologiquement, éthiquement et socialement admissibles.

Nos 5 exigences sont :

  1. Ne pas compromettre la viabilité des espèces concernées sur un territoire donné.
  2. Ne pas avoir d’effets négatifs sur les écosystèmes.
  3. Réduire la liste actuelle des espèces « chassables » (sauf dans le cas d’un développement massif d’une espèce causant des dommages avérés) en excluant en particulier de cette liste les espèces notoirement en mauvais état de conservation (comme l’alouette des champs ou les tétras).
  4. Ne pas causer de souffrances inutiles et évitables aux animaux et prendre en compte la montée en puissance des préoccupations et des représentations vis-à-vis des animaux « êtres sensibles ».
  5. Prendre en compte les différents usagers de la nature (habitants des territoires concernés, randonneurs et touristes... ) et organiser une cohabitation paisible avec eux. Nous demandons également le rétablissement d’un jour sans chasse sur l’ensemble du territoire national.

Retrouvez l'intégralité de notre positionnement dans le document joint ci-dessous ou dans notre précédent article.

Commentaires

3
2019-08-28 10:34:03 +0200

Enfin une bonne nouvelle ... La DETERMINATION paie... Ne lâchons rien !

3

2
2019-08-28 19:32:04 +0200

C'est ça ! Il ne faut rien lâcher ! C'est un défi de chaque jour !

2

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son actif président d'honneur. Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’érosion d...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 764861
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 339431
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 131218
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 210851
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 41208
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 281910

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy