POPULARITÉ
1091

Tous ces moments que nous donne la nature...

Éditer
Publié dans
le 09.08.18
51gqfvpfhdl._sx210_

« Le jour où je vais disparaître, j'aurai été poli avec la vie car je l'aurai bien aimée et beaucoup respectée. Je n'ai jamais considéré comme chose négligeable l'odeur des lilas, le bruit du vent dans les feuilles, le bruit du ressac sur le sable lorsque la mer est calme, le clapotis. Tous ces moments que nous donne la nature, je les ai aimés, chéris, choyés. Je suis poli, voilà. Ils font partie de mes promenades et de mes étonnements heureux sans cesse renouvelés. Le passé c'est bien, mais l'exaltation du présent, c'est une façon de se tenir, un devoir. Dans notre civilisation, on maltraite le présent, on est sans cesse tendu vers ce que l'on voudrait avoir, on ne s'émerveille plus de ce que l'on a. On se plaint de ce que l'on voudrait avoir. Drôle de mentalité! Se contenter, ce n'est pas péjoratif. Revenir au bonheur de ce que l'on a, c'est un savoir vivre. »

Extrait du livre Promenades en bord de mer et étonnements heureux
De Olivier de KERSAUSON

Commentaires

3
2018-08-09 09:14:26 +0200

Une belle leçon de la vie. Vivre le moment présent est un cadeau de la vie !...

3

4
2018-08-09 11:13:56 +0200

Se connecter au présent n'est plus trop dans nos habitudes en occident, il faut réapprendre à se déconnecter du passé et de ses éventuels regrets ainsi que du futur avec son lot d'angoisses... Remplacer l'Avoir par l’Être... Si je cours derrière le dernier smartphone, une fois que je l'ai, la joie retombe, et je recommence à courir derrière autre chose... Cela fait la joie du système consumériste, polluant et destructeur. Des besoins artificiels qui nous maintiennent en état de manque et de servitude comme des junkies. A notre époque, les besoins vitaux minimum devraient être distribués à tous, sans notion de mérite, du simple fait d'appartenir à l'espèce humaine. C'est beaucoup plus facile de se connecter à l'instant présent quand on a un toit sur la tête, même basique, de quoi se nourrir et se vêtir, disons, quand la dignité humaine est respectée et qu'on ne risque pas sa vie à chaque coin de rue. Ensuite on peut regarder l'abeille butiner, c'est un merveilleux spectacle qui vaut tous les smartphones, mais sans respect de la dignité, on a froid, on a faim et on a peur, pas facile d'apprécier l'instant présent dans ce cas.

4

0
2018-08-09 11:35:12 +0200

Oui, c’est très difficile! Tout le monde ne peut pas avoir ce privilège.

0

1
2018-08-09 12:44:49 +0200

Si tout le monde devra l'avoir.

1

2
2018-08-09 17:24:56 +0200

C’est bien ce que je voulais dire, il y a malheureusement de par le monde et à côté de nous, des personnes qui n’ont pas ce privilège de profiter de la nature, parce qu’ils ont de graves problèmes! Et oui tout le monde devrait pouvoir en profiter!

2

2
2018-08-09 19:18:34 +0200

J'adore ce texte ! Je le vis aussi :)

2

1
2018-08-10 10:28:12 +0200

La nature est une invention de notre univers. Une "invention intelligente" où l'homme, depuis qu'il marche à la verticale, a oublié les fondements importants pour notre croissance et notre évolution. Rien n'est nuisible, il faut composer avec elle mais l'être humain a saccagé le principe. Les amérindiens étaient les seuls à comprendre le fonctionnement de l'intelligence de la nature. Les européens se sont différenciés de la nature à cause d'une histoire déiste qui a totalement banni la terre et ses bienfaits. Aujourd'hui, c'est le totalitarisme de l'économie, où la terre suffoque, tout simplement pour des sociétés qui dirigent le monde. L'économie mondiale est un réel danger pour notre planète, et sommes devenus des monstres pour la terre. Vivre en tant que robot ne m'enchante guère, quelle évolution !

1

1
2018-08-10 11:16:13 +0200

Nous sommes formatés pas la société de consommation, incapables d’imaginer autre chose. Et aujourd'hui, la Chine, l'Inde et l'Afrique aspirent à ce mode de vie destructeur, comment leur dire que c'est une connerie ? De quel droit ?

1

1
2018-08-10 13:14:02 +0200

On peut imaginer autre chose et surtout arrêter de croire tout et n'importe quoi.
Parfois, je me trouve misanthrope mais à chaque société de tout temps il y a eu des gens qui n'étaient pas pour le système, maintenant celui-ci est la preuve que l'homme n'ira pas loin avec sa mentalité. La mondialisation est un leurre de la part de ceux qui nous gouvernent, la politique, les grandes sociétés nous gouvernent et veulent faire le monde à leur image. Quand des milliardaires se moquent de leurs conséquence, alors je crois que la planète est en train de mourir et très vite. Endormons les gens se disent-ils et la gloire est à nous !
l'éducation etc, tout est à revoir. Le respect de l'autre n'existe plus et quand je parle d'évolution, je parle de la vraie évolution de l'homme. Il finira seul et abandonné de toute vie.

1

1
2018-08-14 19:12:59 +0200

superbe texte auquel j'adhère sans détour... La progressivité permanente , la croissance toujours plus, plus ,plus que plus ..un chaos .Abîmes infernales où entassent les désespoirs ... mais il y a ce beau texte vrai, nature, qu'il faut respirer et ainsi réapprendre les mots simples comme j'aime , le plaisir , c'est beau .. en accord avec Frank ce monde n'est pas sérieux.

1

À propos de l'auteur

La nature ... plus d'un demi-siècle que je prends une part active à sa défense. … Et depuis 1976, j'accompagne l'action de l'association devenue "Humanité et Biodiversité". J'en suis administratrice… Nelly Boutinot

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 749079
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 315851
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 132957
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 53033
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 34786
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 337024

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy