POPULARITÉ
351

Trois fois plus de mercure dans les océans depuis la révolution industrielle

Éditer
Publié dans
le 09.08.14
Pacific-bluefin-tuna

Il s'agissait de mesurer le « mercure anthropique », par opposition au mercure naturellement présent dans la nature…
Les chercheurs ont recueilli des milliers d'échantillons d'eau pendant huit campagnes de recherche dans l'Atlantique Nord et le Sud et le Pacifique entre 2006 et 2011. _... _ils ont comparé des échantillons d'eau de mer à des profondeurs jusqu'à 5 km à l'eau près de la surface, qui avait été récemment exposés à la pollution au mercure de la terre et de l'air.

L'analyse révèle que les activités humaines - principalement de la combustion des combustibles fossiles, mais aussi l'exploitation minière - ont stimulé les niveaux de mercure dans les premiers 100 mètres de l'océan par un facteur de 3,4 depuis le début de la révolution industrielle. La quantité totale de mercure d'origine anthropique dans les mers de la planète s'élève désormais à 290 millions de taupes, avec les plus hauts niveaux dans les océans Arctique et l'Atlantique Nord.

Entre 5 et10% des femmes américaines en âge de procréer ont déjà des niveaux de mercure dans le sang qui augmentent le risque de troubles neurologiques du développement de leurs enfants 2 , et on estime à 1500000 à 2000000 enfants sont nés dans l'Union européenne chaque année avec des niveaux d'exposition au mercure associée à des déficits de QI . La faune et la vie marine ne sont pas épargnés non plus. Des études ont montré que les niveaux de mercure compromettent la santé de la reproduction et de la fertilité de certains poissons et oiseaux.

Sources (en anglais):
http://www.nature.com/news/humans-have-tripled-mercury-levels-in-upper-ocean-1.15680
et
http://www.scienceworldreport.com/articles/16484/20140807/three-times-more-mercury-upper-ocean-industrial-revolution.htm

Pour avoir suivi le drame de Minamato, il me semble que ce dossier est à remettre cent fois sur le site.
Je l'avais déjà ouvert là : http://www.humanite-biodiversite.fr/article/60-ans-apres-minamata

Ne négliger ni le document de l'OMS titré Mercure et santé
ni celui de l'IFREMER titré: TENEUR EN MERCURE DANS QUELQUES POISSONS DE CONSOMMATION COURANTE

Commentaires

1
2014-08-09 16:07:33 +0200

(RE)lire http://www.humanite-biodive...

1

1
2014-08-09 16:15:11 +0200

Pour ce même dossier concernant la santé de la biodivesité http://www.humanite-biodive...

1

0
2014-08-09 18:46:02 +0200

Ne sommes-nous pas en train de reproduire la même chose avec les perturbateurs endocriniens et les nano-particules? Nous en mettons partout avant même de savoir quelles conséquences cela aura (les rares études montrent que ce n'est pas anodin)...Pour l'amiante, il en avait été ainsi, et, au final, nous avons bien pu, et même dû, nous en passer...

0

À propos de l'auteur

La nature ... un demi-siècle que je prends une part active à sa défense. c'est me défendre moi-même… Et depuis 1976, j'accompagne l'action de l'association devenue "Humanité et Biodiversité". J'en suis administratrice… Nelly Boutinot

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 724127
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 302677
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 130625
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 41815
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 34826
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 322504

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy