POPULARITÉ
90

Un document intéressant pour la transition énergétique

Éditer
Publié dans
le 03.09.14
Negawatt

À quelques mois de l'examen de la loi de transition énergétique au Parlement, l'Association NégaWatt publie un rapport technique approfondi présentant la méthodologie, les hypothèses et les résultats de son scénario énergétique 2011-2050 : l'intégrale du scénario NégaWatt en 207 pages.

Pour rappel, NégaWatt est un groupe d'études, de propositions et d'actions pour une politique énergétique fondée sur la sobriété et l'efficacité énergétique et un recours plus affirmé aux énergies renouvelables.

Commentaires

3
2014-09-04 19:01:21 +0200

Le document est construit solidement sur le mix-énergétique, il reste à traiter la question sociale et les reconversions. Il ne suffit pas de dire les ENR sont créatrices d'emplois, il faut passer d'une qualification à une autre.
Il reste aussi à traiter du démantèlement où notre savoir faire fait défaut. On a en effet construit des centrales sans penser à leur fin de vie.
Mais le débat sur la transition énergétique est à suivre avec attention, notamment sur son aspect justice sociale. Notre site a déjà abordé le sujet.

http://www.humanite-biodive...

3

0
2014-09-04 19:42:58 +0200

Ne pas changer de mode de vie n'est pas créateur d'emplois si l'on en croit le chômage. Ce n'est pas tant créateur de richesses si l'on en croit le nombre de personnes qui sont laissées pour compte…
Alors, se risquer à changer de mode de vie sans avoir la preuve formelle (comme l'aurait-on?) que les emplois seront créés, c'est peut-être un risque, mais il faudrait demander aux Français s'ils sont prêts à le tenter? Sans nécessairement rejoindre le combat antinucléaire, je constate que beaucoup de personnes souhaitent sortir de l'hégémonie du nucléaire (il y a donc là un problème démocratique).
Au plan privé et au plan professionnel, voisin de la centrale Tricastin et de ses incidents, et exposé professionnellement aux questions et aux absences de réponses, je suis forcé de constater l'absence de transparence du nucléaire. Un jour, il y a environ 4 ans, s'est produit une fuite d'uranium depuis la centrale Tricastin, pour laquelle ni l'exploitant, ni l'autorité de sureté nucléaire, ni la direction générale de la santé ne nous ont prévenus ni tenus informés des faits, des réponses à donner et de la marche à suivre. Seul le CRIRAD donnait des informations. Nous étions alors allés nous baigner dans l'Ardèche pas loin du Rhône: des centaines de coquillages étaient échoués, venaient de mourir et dégageaient une mauvaise odeur en pleine chaleur. Une mortalité brutale qui a parfaitement coincidé avec l'incident.
Après, l'énergie hydraulique est aussi problématique pour la biodiversité (on a pu le constater après l'effacement de quelques barrages en France et l'augmentation rapide de la biodiversité qui a suivi).
Elle pose aussi problème dans le TARN en ce moment, où la présence policière prouve que le nucléaire n'a pas le monopole du non-respect de la démocratie…
Si j'ai choisi le fournisseur d'énergie ENERCOOP, c'est parcequ'il m'a semblé que ses choix étaient les plus raisonnés, pondérés, équilibrés, et que cette coopérative récompensait des manières de produire, à petite échelle, les plus respectueuses possibles: ça, c'est possible, et Enercoop nous le prouve chaque jour. Cela recoupe un peu negawatt, même si le principe de ne pas gaspiller reste soumis à la liberté de chacun, et que les plus gros gaspillages proviennent certainement des usages publics...

0

1
2014-09-04 22:26:09 +0200

Où trouver la liste des fournisseurs de chacune des énergies renouvelables (hydraulique, éolien, photovoltaïque et biogaz) qui alimentent ENERCOOP ?
Et comment ce fournisseur assure-t-il un accroissement de ses fournitures correspondant à l'augmentation de ses abonnés?

1

0
2014-09-05 08:52:09 +0200

La liste, je l'ai reçue un jour en tant que consommateur et sociétaire. Seules les petites exploitations sont compatibles avec la charte: maisons à énergie positive, petits barrages hydrauliques de petite taille et implantés depuis longtemps,etc....Je n'ai pas gardé ces documents mais ne manquerai pas de placer les prochains !

0

2
2014-09-05 16:45:33 +0200

L'incident du Tricastin est celui de la SOCiété Auxiliaire du TRIcastin (Socatri) qui est en charge de l'assainissement et de la maintenance sur le site nucléaire du Tricastin.. La CRIIRAD a bien fait son travail.
Le bassin de rétention heurté n'a pas induit de question de sécurité. Cet événement a été classé au niveau 1 de l'échelle INES, l'échelle internationale de classement des événements nucléaires ou échelle internationale de classement des incidents et accidents nucléaires1 (INES, de l'anglais International Nuclear Event Scale).

Je reviens sur les reconversions, c'est une question humaine compliquée, il faut tenir compte des âges, des formations acquises et de la volonté des personnes de vouloir se reconvertir. Les difficultés sont grandes.

La nouvelle loi plafonne l'énergie nucléaire et encourage les ENR. On avance par compromis.

2

0
2014-09-06 12:03:11 +0200

Les projets de production E...
Un premier projet est en étude :

Pico-centrale hydraulique dans la Drôme :
puissance de 20 kW et production prévisionnelle de 100 000 kWh/an

D'autres sont en prévision :

Ferme de petites éoliennes (entre 10 et 300 kW)
Micro-centrale hydraulique (100 à 300 kW)
Installation solaire

Les producteurs de la région
En attendant la mise en place de ces sites, les consommateurs de la région seront alimentés à travers le réseau national de producteurs liés à Enercoop dont 6 sont dans la région :

carte production Voir carte interactive

Petite éolienne de 5 kW à St-Barthélémy-de-Vals dans la Drôme
Petite éolienne de 2 kW à La Roche-sur-Grâne dans la Drôme
Petite éolienne de 2 kW à Revel Tourdan en Isère
Installation photovoltaïque de 3 kWc à Teyssières dans la Drôme
Petite éolienne de 6 kW à Bézaudun-sur-Bîne dans la Drôme
Installation photovoltaïque de 1,5 kWc à Saint Jean Bonnefonds dans la Loire

ardelaine Béatrice Barras acquiert les bâtiments d’un ancien moulin et d’une filature de laines en 1975, situés au bord de la Veyruegne à St Pierreville (07). Le site dispose de droits d’eau et de deux roues hydrauliques. Soucieux des alternatives énergétiques, le groupe fondateur de ce qui deviendra la SCOP Ardelaine, remet en état les canaux et installe une turbine à la place d’une des roues. La turbine a fonctionné en autonomie une trentaine d’années (pour le chauffage des locaux). En 2010 des travaux ont été effectués pour remettre les infrastructures en état et raccorder la turbine au réseau électrique (avec vente du surplus) à Enercoop…partenaire coopératif bien sûr !
Béatrice Barras - SCOP ARDELAINE - ARDÈCHE

0

1
2014-09-06 12:04:45 +0200

carte interactive des producteurs d'ENERCOOP

1

1
2014-10-10 12:22:30 +0200

Nous allons un jour ou l'autre bien être contraints de choisir en évitant les chantages "politicards" du chômage. Les reconversions restent toujours possibles. J'en ai accompagné un certain nombre dans mon passé professionnel. Encore faut il y mettre les moyens.
Les constats sont établis par les scientifiques et le commun des mortels qui vit a jour le jour l'évolution du climat, de la pollution, du retour d'une forme d'esclavage au niveau professionnel ( temps partiels non choisis ne permettant pas de vivre correctement etc etc). Ce qui manque: une volonté politique claire et la fin des lobbys. Il y a peu encore on nous chantait les bienfaits du diesel comme on nous dit que l'on ne peut pas se passer du nucléaire. J'ai lu il y a quelque temps dans Le Monde qu le Japon vivait depuis un an sans nucléaire... A priori ils n'en sont pas encore à s'allumer à la bougie!
Alors aux citoyens lambda de prendre leur destin en main.

1

0
2014-10-10 12:34:43 +0200

Non aux conflits d'intérêts ! Moi aussi, professionnellement, j'ai fait ce choix là en refusant les démarcheurs publicitaires de l'industrie pharmaceutique, les cadeaux déguisés, les "formations" sous tutelle de l'industrie pharmaceutique, les revues médicales pleines de publicités pour des médicaments par forcément recommandables, et de communiqués de presse de l'industrie pharmaceutique pas vraiment objectifs. J'ai choisi un organisme de formation indépendant et une revue indépendante et sans publicité.

0

À propos de l'auteur

Bonjour. Né en 1972,à une époque où beaucoup de concepts que l'on croit modernes existaient déjà*,je suis devenu éco-conscient spontanément,peu à peu. Parallèlement à mon métier (médecin généraliste),je pratique la botanique amateur, l'ornithologie et l'entomologie amateur (de loin). Je fais des sorties, assiste à des conférences, et le savoir emmagasiné peu à peu est renforcé par des lectures....

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 53216
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 21621
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 38334
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 1927
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 2663
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 10896

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy