POPULARITÉ
814

Un plan gouvernemental contre le déclin accéléré de la biodiversité

Éditer
Publié dans
le 02.07.18
16563839

Paris (AFP) - Le "plan biodiversité" de la France sera-t-il à la hauteur du diagnostic alarmant ? Le gouvernement présente mercredi ses mesures pour tenter d'enrayer le déclin des espaces naturels et des espèces, marqué par une accélération sans précédent.

Signe de mobilisation générale, l'annonce se fera dans un cadre interministériel.

Extraits

Priorité de Nicolas Hulot, cette "grande mobilisation pour la nature" est lancée alors que les alertes se multiplient dans le monde. Et la France, 40 ans après la grande loi nature de 1976, n'échappe pas à cette lame de fond, aux causes connues : pollutions, surexploitation des ressources, destruction des milieux naturels...

"La biodiversité est à l'agenda politique", se félicite Sandrine Bélier, directrice d'Humanité et Biodiversité. "C'est un projet important pour Nicolas Hulot, et là on le sent plus confiant qu'il n'a pu l'être à certains moments".

Mais "nous jugerons ce plan par ses mesures concrètes", prévient-elle, citant parmi les priorités sa traduction "dès la loi de finances 2019" ou encore "l'éco-conditionnalité des aides"
...
"On sait ce qu'il faut pour contrer l'érosion de la biodiversité", rappelle Sandrine Bélier : "C'est la question du modèle agricole, une politique nationale efficace de préservation des sols, et le chantier de la fiscalité écologique".

Dans les faits, "on en parle, on en parle, notamment sur les pesticides. Mais quand on voit les discussions sur la nouvelle PAC (de l'UE), on n'est pas sur un virage, ni un changement de modèle", déplore-t-elle.

Commentaires

3
2018-07-02 12:40:39 +0200

Tout à fait d'accord

3

1
2018-07-02 21:51:07 +0200

Quand on voit que ce gouvernement autorise Total a importer de l'huile de palme, je ne pense pas vraiment que la biodiversité soit leur priorité !

1

1
2018-07-03 00:50:27 +0200

C'est en effet une bonne nouvelle que cela se fasse dans un cadre interministériel. Toutefois, la position de l'UE dans ce domaine n'évolue pas clairemment depuis plusieurs années. On parle toujours des pressions des groupes agro-alimentaires (ou autres) mais elle doit aussi faire face à ses responsabilités. Il y a d'autres modèles qui fonctionnent et qu'il faut utiliser de façon plus globale.

1

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son actif président d'honneur. Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’érosion d...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 773171
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 308284
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 128724
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 222280
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 43837
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 271575

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy