POPULARITÉ
74

Une émission incontournable

Éditer
Publié dans
le 05.12.15
Images

Une émission incontournable pour qui s'intéresse de près ou de loin au problème de changement climatique lié aux activités humaines:
c'est l'émission Ce soir ou jamais du vendredi 4 décembre que je vous conseille.

Il y avait
- Jean-Marc Jancovici (ingénieur, polytechnicien, auteur de « Dormez tranquilles jusqu’en 2100 »),
- Philippe Bihouix (ingénieur, auteur de « L’âge des Lowtech ? »),
- Genevieve Ferone (spécialiste du développement durable, auteur de “Le crépuscule fossile” et “2030 : Le krach écologique”,
- Francis Duseux (président de l'Union française des industries pétrolières),
- Alix Mazouinie (Réseau Action Climat),
- Pascal Canfin (ex-député européen, co-président d’une Commission sur les financements innovants pour le climat).

À suivre ici
Intégralement: 1h30m
ou par extrait …

Commentaires

2
2015-12-05 17:12:33 +0100

L'émission traite de l'avenir énergétique…
L'agriculture a été abordée et comme c'est dans l'air du temps de parler "retour à la terre", des questions se posent.
Dans les offres d'emplois mis en avant, Il est prédit un grand nombre d'emplois dans l'agriculture redevenue paysanne.
Si l'on regarde la situation en France seulement:
Vu l'augmentation de la population , les céréales (blé par ex) nécessitent des tonnages importants, or c'est le maraîchage paysan qui est prôné ..
Et la question se pose de savoit si les jeunes qui rêvent de ruralité sont assez nombreux pour fournir la main d'oeuvre ?
Les citadIns veulent-ils redevenir ruraux en nombre suffisant?
On a aussi présenté des fermes urbaines hors sol dans des tours…

Quel que soit le domaine, quel sera le futur ? On a de l'omagination mais seuls ceux qui le vivront le sauront… les réalités l"emportent toujours.

2

1
2015-12-05 17:57:04 +0100

Dans notre région (mais ce n'est qu'une expérience et pas une statistique!) les candidats sont toujours nombreux pour faire les vendanges, ramasser les abricots... Après, tailler les vignes en plein mistral doit être assez éprouvant. Mais les jeunes sont -ils réellement attirés par les métiers de caissier(e), standardiste téléphonique, employé d'usine soumis à des cadences infernales et des troubles musculo-squelettiques d'origine professionnelle? Le harcèlement dans les entreprises se répand comme une trainée de poudre, et travailler à l'extérieur peut aussi avoir des avantages qui, pour certains, l'emporteront très certainement. Dans notre région( encore une fois), les "néo-ruraux', qu'ils viennent de Paris, Marseille ou Bruxelles sont nombreux, et la presque totalité ne regrette pas son choix. A l'inverse, des jeunes issus de la région doivent partir en ville pour le travail. Dans l'histoire, il y a toujours eu des flux, en fonction de la plus ou moins grande facilité à vivre dans les campagnes et les villes...Les villes sont aussi beaucoup saturées, les loyers y sont chers, les gens doivent habiter de plus en plus loin en périphérie (Seine-et-Marne pour Paris, 30km pour Montpellier), et la qualité de vie, in fine, s'érode un peu au passage...

1

À propos de l'auteur

Bonjour. Né en 1972,à une époque où beaucoup de concepts que l'on croit modernes existaient déjà*,je suis devenu éco-conscient spontanément,peu à peu. Parallèlement à mon métier (médecin généraliste),je pratique la botanique amateur, l'ornithologie et l'entomologie amateur (de loin). Je fais des sorties, assiste à des conférences, et le savoir emmagasiné peu à peu est renforcé par des lectures....

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 53448
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 21808
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 38569
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 1943
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 2686
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 11021

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy