POPULARITÉ
3430

"Une faute pour l’avenir de notre planète"

Éditer
Publié dans
le 02.06.17
Dbrgn31xuaezxsk

Le président de la République, Emmanuel Macron, a réagi à la sortie des Etats-Unis de l'accord sur le climat signé à Paris.

Il a refusé toute renégociation de l'accord de Paris sur le climat lors d'une allocution télévisée jeudi soir après l'avoir signifié à Donald Trump.
A noter que dès les premiers mots, l'effondrement de la biodiversité a été cité.

Il a prononcé une seconde allocution en anglais à l'adresse des Américains, lançant dans une paraphrase du slogan de campagne de Donald Trump, "Make America great again": "Make our planet great again" (“restaurer la grandeur de notre planète”)".

Le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot a également dénoncé une forme "d’injure à l’avenir".

Commentaires

3
2017-06-02 09:39:39 +0200

Excellent discours du Président Macron, en réponse à la brutalité de la décision de Donald Trump ! Soyons optimistes et espérons que cela booste en Europe et ailleurs dans le monde, la lutte contre le réchauffement climatique. Grande inconnue : que fera la Russie de Poutine ?

3

1
2017-06-02 11:16:27 +0200

A termes cela sera considéré comme un crime contre la planète et l'humanité. Mais heureusement, cela provoque aussi l'émergence d'une prise de conscience et une volonté de parvenir à corriger nos erreurs. En se sclérosant dans une attitude qui ne tient pas compte des éléments en évidence, pour favoriser d'autres éléments qui eux sont devenus obsolètes, rétrogrades et de fait, dangereux, la décision de cet homme, fut-il président de l'une des plus puissantes nations de cette planète, engendre par effet rétroactif, une importante réaction même au sein de sa nation. Il convient en fait d'opérer un choix et d'accepter un challenge. Celui de donner un sens à la Vie sur cette planète ce qui donne à sa propre existence tout son sens.
L.Y.S.

1


0
2017-06-02 13:21:43 +0200

Trump est l'homme du passé qui possède un rétroviseur plus large que son pare-brise, et avec lui une partie du peuple américain. Il autorise la chasse aux ours polaires, au XXI ème siècle, cet homme c'est Néandetal. Cela dit, cette sorte de Brexit sera aussi un catalyseur car l'Europe peut désormais se tourner vers la Chine et l'Inde qui ont fait des choix très positifs en matière d'environnement.
L'avenir serait du côté de ces pays, mais pas seulement. Certaines entreprises américaines et autres citoyens dotés d'une conscience pourront aussi participer à notre démarche pro-climat. Malgré tout, je ne crois pas que nous parvenions à régler la température du globe comme un thermomètre mais ne rien faire ne fera qu'empirer les choses, ça c'est évident. Le discours du Président Macron a été ferme et posé, d'une grande Sagesse. Il en a profité pour faire un appel du pied aux chercheurs américains qu'il invite à venir travailler en France pour une science de progrès.
Il n'y aura pas de plan "B", non, Monsieur Trump, vous voudriez négocier à la dure comme dans votre monde de requins, un monde sans partage ou seul le plus fort gagne, écrasant le faible. Pas de plan "B" pour les gens qui sciemment pédalent à l'envers.
Pour résumer, le départ de l'homme du passé est un mal pour un bien !

0

1
2017-06-02 13:32:45 +0200

@Harry : La Russie est un magnifique pays, malheureusement doté de gaz et de pétrole, ce qui n'est pas forcément un atout pour s'engager sur la voie du progrès environnemental. Il faudra beaucoup de volonté à Mr Poutine pour nous accompagner favorablement et concrètement, espérons...

1

0
2017-06-03 01:45:25 +0200

Mais l'accord est signé. Donc que peut-il vraiment faire?

0

2
2017-06-03 09:20:35 +0200

Voici le texte de l'Accord de Paris
https://unfccc.int/files/es...
et en particulier l'article 28

  • 1. À l'expiration d'un délai de trois ans à compter de la date d'entrée en vigueur du présent Accord à l'égard d'une Partie, cette Partie peut, à tout moment, le dénoncer par notification écrite adressée au Dépositaire.
  • 2. Cette dénonciation prend effet à l'expiration d'un délai d'un an à compter de la date à laquelle le Dépositaire en reçoit notification, ou à toute date ultérieure pouvant être spécifiée dans ladite notification.
  • 3. Toute Partie qui aura dénoncé la Convention sera réputée avoir dénoncé également le présent Accord.
2

1
2017-06-03 09:34:20 +0200

Cet accord, contrairement à nombre d'accords précédents associant diverses nations, fait appel au volontariat et à la conscience des participants. Il est facile effectivement de le dénoncer en pratique. Il l'est moins à la face du monde quand on prétend faire preuve de solidarité, d'altruisme et d'intelligence. Il l'est encore moins quand on se croit plus puissant que les autres et seul à posséder une vérité. Alors que celle-ci, rien que par les faits, s'avère désormais erronée et même contradictoire par rapport à l'objectif supposé. "America Great". Great "yes." Grave même. Très grave étant donné les conséquences. Heureusement l'opposition s'en retrouve renforcée et c'est à elle désormais de relever le challenge. Que cette planète retrouve son équilibre pour que le vivant puisse se renouveler et non plus être détruit. L.Y.S

1

2
2017-06-03 09:42:07 +0200

Il se pourrait que le retrait des USA, qui était annoncé comme un mauvais signe, soude de manière plus efficace les autres pays dans leur lutte contre le réchauffement. El D. Trump est déjà contredit dans son pays. Exemple
Trump a dit : " Je prends mes décisions à Pittsburg et non à Paris »
Le maire de Pittsburgh lui répond: «En tant que maire de Pittsburgh, je peux vous assurer que nous suivrons les recommandations de l'Accord de Paris pour nos citoyens, l'éconocmie et le futur».
Quant à l'ex-maire de New-York, il assure que les citoyens américains respecteront l'accord sur le climat. Sa fondation, Bloomberg Philanthropies, trouvera avec d'autres « les quelque 15 millions de dollars pour compenser ce que le secrétariat de l'ONU pour le climat va perdre en raison du retrait de Washington ».*

  • un peu plus de 13 milliards d’euros
2

1
2017-06-03 09:59:19 +0200

A propos de la Russie, il y a un sentiment de grande frustration chez les russes qui m'a été délivré indirectement par des proches en évoquant ce sujet.
D'une part si la dernière guerre a été gagnée contre le nazisme, c'est certes grâce à l'engagement d'une Amérique qui a mis du temps à se décider mais y a mis les moyens. C'est aussi grâce aussi aux forces armées et à la volonté des russes de l'URSS pour prendre en tenaille des forces de l'Axe et les réduire à néant.
De l'autre, le fait que l'état communiste se soit effondré a engendré de la part de ses adversaires un besoin d'écraser la Russie de leur puissance. Mais la Russie est un grand peuple qui a sa propre histoire et qui mérite une toute autre considération. De fait la politique étrangère de Poutine est essentiellement axée pour redonner une place prépondérante à sa nation, dans la cour internationale où d'autres prétendent s'imposer.
En conclusion, en essayant de mieux comprendre les raisons fondamentales qui font que la politique de Poutine peut être dérangeante, voir même agressive, il serait bon au contraire d'accepter de reconnaître la Russie pour ce qu'elle est. Ni plus, ni moins. Mais au moins cela annihilerait ce sentiment de frustration et d'humiliation qui accompagne nombre de russes, qui ne se sentent pas reconnus par d'autres populations étrangères.
Et là, pour ce qui concerne la planète, alors ce pays pourrait y jouer un rôle prépondérant en accompagnant l'Europe, l'Inde et la Chine sur un chemin qu'il nous reste à prendre. Nous n'en sommes qu'au carrefour...
L.Y.S.

1

1
2017-06-03 19:43:35 +0200

@Un Passant : La Russie est un très beau pays que j'aimerais beaucoup visiter, Moscou, Saint Petersbourg etc. Il y a une amitié historique entre la France et le peuple russe. Poutine est ce qu'il est et ses choix peuvent effectivement choquer l'occident comme par exemple à propos de la Crimée. Mais quand on voit le président américain on est en droit de s'inquiéter sur une partie d'un peuple capable d'élire un tel personnage... Heureusement, il y a une forte opposition aux USA, un vrai contre pouvoir. Les Russes, quant à eux, n'ont pas à avoir honte, ils ont leurs qualité et leurs défauts, comme nous. Ils ont du pétrole et du gaz ce qui ne favorisera pas leur implication dans le processus de décarbonisation de l'économie mais ils ont aussi des têtes pensantes et de fins stratèges. Ils n'auront pas de mal à voir qu'ils ont peut-être aussi un rôle important à jouer dans cette course contre la montre qui vient de commencer. Agir maintenant pour limiter la casse et essayer de conserver un monde vivable, moins de carbone et plus de biodiversité avant qu'il ne soit vraiment trop tard.

1

0
2017-06-15 13:13:39 +0200

Bonjour, à priori il est trop tard pour agir au niveau global, il faudrait fonder des petites entités sur lesquelles reconstruire la société (permaculture entre autre). Je vous conseille un bon article d'intro ici : http://internetactu.blog.le...

0

0
2017-06-16 09:55:10 +0200

Il n'est jamais trop tard.

0

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son président d'honneur. Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’érosion de la b...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 678673
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 284991
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 110938
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 201695
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 42767
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 259546

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy