POPULARITÉ
5251

Une forêt du côté du périphérique parisien

Éditer
Publié dans
le 01.07.14
P%c3%a9ri4448750_7_2281_prevision-de-developpement-de-la-foret_d747a09d324cb610d3b604d4a414539e



  • Paris compte une nouvelle forêt, dans un lieu improbable et peu bucolique.


Dans le 19e arrondissement, depuis les berges du canal Saint-Martin, non loin de la porte de La Villette, jusqu'au square Claude-Bernard, proche de la porte d'Aubervilliers, sur 300 mètres le long du périphérique, entrepôts et friches industrielles ont définitivement disparu pour rendre ses droits à la nature.


Prévision de développement de la forêt plantée le long du périphérique parisien, au niveau du 19e arrondissement.

Prévision de développement de la forêt plantée le long du périphérique parisien au niveau du 19ème arrondissement. DVDV



Dans cette forêt urbaine, appelée « forêt linéaire », qui a vocation à accroître la trame verte dans Paris, tout a été pensé pour favoriser la biodiversité. La forme donnée au terrain permet de recueillir les eaux de pluie, créant un milieu propice à une végétation à fleurs. Les arbres sont suffisamment espacés pour laisser la lumière arriver au sol et ainsi favoriser le développement d'une végétation tapissante.


Vue d’artiste de la future passerelle qui enjambera le périphérique parisien au niveau de la porte de La Villette (19e arrondissement).

Vue d’artiste de la future passerelle qui enjambera le périphérique parisien au niveau de la porte de La Villette (19e arrondissement). | DVVD

 


Et, tout au long de ce corridor vert, un rideau antibruit et un mur en gabion – composé de pierres retenues par de solides fils de fer tressés – ont été installés. Le premier sert bien sûr à amortir le bruit du périphérique. Le second, situé en contrebas, permet aux plantes de se développer en hauteur. Entre les deux, une partie de la forêt est inaccessible au public pour favoriser le plein épanouissement de la biodiversité et de la petite faune.


RECONSTITUTION D'UN ÉCOSYSTÈME


« La forêt linéaire n'a pas qu'une fonction d'agrément : les arbres permettront de diminuer la pollution de l'air venant du périphérique en absorbant le CO2 et de rafraîchir la ville. Et les espèces d'arbres et de plantes choisies viennent de l'Ile-de-France, pour permettre la reconstitution d'un écosystème », insiste Colombe Brossel, adjointe à la maire de Paris chargée des espaces verts, de la nature et de la biodiversité.


Vue d'artiste d'une promenade dans la forêt plantée aux abords du périphérique parisien, au niveau du 19e arrondissement.

 Vue d'artiste d'une promenade dans la forêt plantée aux abords du périphérique parisien, au niveau du 19e arrondissement. | Arpentère Paysagistes

 


Ouvert vingt-quatre heures sur vingt-quatre aux piétons et aux cyclistes, ce nouvel espace de promenade de 11 500 mètres carrés protège les habitants du nouvel écoquartier Claude-Bernard du bruit et de la pollution, mais il doit également assurer une liaison, une continuité entre la capitale et la commune limitrophe, Aubervilliers.


Au bout de la forêt linéaire, côté porte d'Aubervilliers, va être construite une passerelle traversant le périphérique. « Au quotidien, les Parisiens pourront ainsi se rendre au parc du Millénaire, à Aubervilliers, et les Albertivillariens aller à l'UGC Ciné Cité du 19e. On dit toujours que le périphérique est un obstacle, mais il est surmontable ! », se félicite Pascal Beaudet, le maire (PC) d'Aubervilliers. Cette passerelle, qui sera faite de fines lames de bois moisées entre elles, a été pensée par les architectes pour être plus qu'un simple ouvrage de franchissement et jouer une fonction de balcon invitant à se promener, à déambuler, à s'arrêter.


Un chemin aménagé dans ce qui n'est encore qu'un bosquet : les 2900 arbres plantés vont croître pour constituer une forêt enserrant le périphérique parisien au niveau du 19e arrondissement.

Un chemin aménagé dans ce qui n'est encore qu'un bosquet : les 2900 arbres plantés vont croître pour constituer une forêt enserrant le périphérique parisien au niveau du 19e arrondissement. | DR

 


On peine toutefois à effacer la présence du périphérique et le million de véhicules qui l'empruntent chaque jour. Cette autoroute urbaine, la plus fréquentée d'Europe, est aussi l'endroit le plus pollué de Paris. Les concentrations de polluants atmosphériques dépassent largement les normes de l'Organisation mondiale de la santé. Beaucoup de pollution à absorber pour le nouveau poumon vert.



Laetitia Van Eeckhout
Journaliste au Monde


source : http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/07/01/une-foret-du-cote-du-peripherique-parisien_4448676_3244.html

Commentaires

3
2014-07-01 19:47:42 +0200

300 mètres sur les 35 kilomètres du périph´, ça n'est pas beaucoup mais c'est un début très réjouissant.

3

2
2014-07-01 21:25:58 +0200

Très bonne initiative
Il faudrait le généraliser si possible à l ensemble des autoroutes

2

À propos de l'auteur

ex-directeur de Laboratoire INRA, économiste, ex président de l'institut de recherche économique et sociale, ex membre du bureau du CNIS, négociateurs des Grenelles de l'environnement et de la mer, membre du CEDD et de la CNDP. Vice-président d’Humanité et Biodiversité.

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 225684
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 174070
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 62666
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 16965
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 9390
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 204872

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy