POPULARITÉ
6769

Une forêt présente depuis plus de 40 000 ans en France...

Éditer
Publié dans
le 22.10.14
Hetraie1002a25a

Par la datation au carbone 14 de charbons collectés dans les sols de la forêt située sur les berges du Ciron (33), des chercheurs de l'unité de recherche BIOGECO (Inra Bordeaux-Aquitaine – université de Bordeaux) démontrent pour la première fois scientifiquement l’ancienneté de la hêtraie de la vallée du Ciron, évaluée à plus de 40 000 ans.
Ce résultat confirme l’intérêt patrimonial de cette hêtraie de basse altitude particulièrement originale et incite les chercheurs à s’intéresser à son évolution future dans un contexte de changement climatique.

Un réservoir exceptionnel, mais fragile, de biodiversité

Le Ciron, affluent de la Garonne, forme des gorges couvertes d’une forêt-galerie d’une grande richesse biologique. Malgré sa situation en plaine, la végétation qui caractérise cette forêt est quasi montagnarde. Un arbre a attiré tout particulièrement l’attention des chercheurs : le hêtre, qui craint la sécheresse et que l’on retrouve plutôt à ces latitudes dans les montagnes bien arrosées, par exemple en forêt d’Iraty au Pays Basque. Le Ciron, véritable Arche de Noé de la biodiversité, abrite également une faune très riche et devenue rare (vison d’Europe, loutre, écrevisse à pattes blanches, aigle botté, tortue cistude). Ces milieux fragiles sont menacés par le réchauffement climatique et par l’invasion d’espèces d’arbres exotiques comme le robinier faux-acacia. Cette espèce pionnière, issue d’Amérique du Nord, a été plantée pour produire des piquets de vigne, mais envahit progressivement les rives en fixant l’azote atmosphérique, modifiant ainsi le sol et banalisant la flore.

Comment garantir le futur de la hêtraie du Ciron ?

Les inventaires, effectués en 2013 et en 2014, ont montré qu’il restait 7095 hêtres de tous âges, dont 756 arbres adultes. Un inventaire antérieur réalisé en 2006 par la SEPANSO, avant le passage de la tempête Klaus (janvier 2009), avait permis de repérer un nombre d’arbres adultes plus élevé, illustrant la réalité des menaces qui pèsent sur cette forêt. Des récoltes de faines (les fruits du hêtre) ont été effectuées depuis deux ans pour des reboisements futurs, et des travaux ont été initiés pour mieux connaître le fonctionnement écologique de la hêtraie, comprendre son rôle sur le microclimat et caractériser la dynamique d’invasion du robinier. Grâce à une meilleure connaissance de cette forêt exceptionnelle et des menaces qui pèsent sur elle, des efforts bien ciblés de conservation pourront être effectués. Les scientifiques et les gestionnaires impliqués dans le projet espèrent ainsi renverser la tendance et préserver pour les générations futures cette forêt qui a réussi à traverser les âges.

Extraits de http://www.bordeaux-aquitaine.inra.fr/Presse-et-Ressources/Communiques-dossiers-presse/Communique-presse-Hetraie-Ciron

Commentaires

À propos de l'auteur

La nature ... plus d'un demi-siècle que je prends une part active à sa défense. … Et depuis 1976, j'accompagne l'action de l'association devenue "Humanité et Biodiversité". J'en suis administratrice… Nelly Boutinot

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 750390
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 325597
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 133904
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 53025
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 35526
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 345424

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy