POPULARITÉ
26

Une parcelle sauvage

Éditer
Publié dans
le 21.05.18
Oasis

J'ai beaucoup d’interrogations sur les espaces qu'on laisse vierges de toute intervention humaine. Naturellement, j'aime ce petit carré de 450M2 tout en pente, envahi d’acacias, d'arbres, de lianes, de toutes choses qui pousseraient dans la forêt. Il est situé au milieu du village, en bas de la butte féodale de Trôo dans le Loir et Cher, 41. Tout autour, de toutes petites parcelles cultivées, des vignes bio, des fruitiers à côté dans un parc parfaitement tondu et entretenu.

Nous avons de très bonnes relations de voisinage, y compris avec la mairie.
Je suis vraiment partagée entre le conserver dans cet état sauvage où fourmillent des espèces de toutes sortes et arriver à faire "le ménage" dans cet endroit où les acacias ont pris des proportions incroyables.

Par ailleurs Trôo est quand même entourée de champs de cultures traitées.

Auriez-vous des conseils à me donner pour que je puisse comprendre ce qu'il faut faire pour être à la fois dans la préservation d'espaces sauvages, ce qui me va très bien, et dans la prévention de risques sans tout raser?,Je me dis souvent que, par exemple, un essaim de frôlons asiatiques passerait inaperçu dans cet endroit où on ne peut vraiment pas accéder et où je vais très peu souvent.

Commentaires

5
2018-05-21 17:18:28 +0200

Citation de notre président, Bernard Chevassus-au-Louis:
"J’aime bien pour ma part le vieux mot français de « ménagement », qui a donné « management » en anglais, mais est aujourd’hui désuet, donc on ne peut plus vraiment l’employer. Mais il avait l’avantage de laisser entendre que la « gestion » sous-entend parfois une attitude prudente qui serait de laisser les choses évoluer sans vouloir intervenir. Autrement dit, il ne faudrait pas qu’on se limite à une vision très prométhéenne qui nous conduirait, en caricaturant, à transformer la nature en jardin à la française.

Mais ça veut dire aussi qu’on ne s’interdit pas des mesures d’intervention, en gardant à l’esprit qu’une des règles de base de la gestion, c’est de se poser toujours la question du retour d’expérience et du bilan de l’efficacité des actions engagées, sans négliger de regarder en face leurs éventuels effets pervers."

Une suggestion: lire ou relire http://www.humanite-biodive...

5

0
2018-05-21 21:41:13 +0200

Merci de votre réponse, je vais lire attentivement.
peut être vais-je aussi me rapprocher du maire pour savoir comment je peux mettre en oeuvre un nettoyage raisonné de façon à faire un chemin pour au moins y accéder et vérifier peut être de temps en temps s'il n'y a pas d'espèces vraiment embêtantes: frelons asiatiques ...

0

À propos de l'auteur

Grande nature dans un petit carré de jardin à Trôo.

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 1382
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 1428
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 6
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 5
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 5
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 53

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy