POPULARITÉ
41

Une personne sur cinq aura plus de 60 ans dans le monde en 2050

Éditer
Publié dans
le 07.11.14
4%c3%a9meage1538662_3_8d57_favoriser-le-maintien-a-domicile-et-trouver-de_f96a2a7207b59091ca6c77c91eff3634

Le vieillissement de la population est un défi pour nos sociétés, en terme de coût, mais aussi en terme d'accompagnement, notamment dans les zones rurales. JP B

En 2020, pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, le nombre des personnes âgées de 60 ans et plus dans le monde, soit une personne sur sept, dépassera le nombre des enfants de moins de 5 ans.

En 2050, cette population comptera 2 milliards d'individus, soit une personne sur cinq, contre 841 millions aujourd'hui, affirme dans une étude le département des statistiques de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Un défi pour les systèmes de santé, en particulier dans les pays les plus pauvres, prévient l'OMS dans cette série d'études publiées jeudi 6 novembre dans la revue médicale The Lancet. « Le vieillissement dominera l'ordre du jour dans les politiques de santé », a souligné le docteur Sommath Chatterji, coordinateur de l'étude.

LE NOMBRE DE PERSONNES ATTEINTES DE DÉMENCE VA TRIPLER

« Dans les pays à revenus faibles ou moyens, les services de santé ne sont pas formés pour traiter les personnes âgées », ajoute le docteur Tiers Boerma, directeur du département des statistiques de l'OMS. Il relève que les problèmes de santé de ces personnes sont multiples et chroniques, citant par ordre de causes de mort le cancer, les maladies respiratoires, l'arthrose, les troubles mentaux et neurologiques.

Le nombre des personnes atteintes de démence devrait par exemple passer de 44 millions aujourd'hui à 135 millions en 2050.

Une des solutions sera le développement de la « couverture santé universelle » que l'OMS préconise mais celle-ci peut être différente d'un pays à l'autre. « Il n'y a pas de modèle unique », a dit le docteur Boerma. Toutes les mesures à prendre ne sont pas obligatoirement très onéreuses, comme par exemple la réduction de la consommation de sel et la politique contre le tabac, ont souligné ces experts.

D'autres mesures pourraient consister à créer des cliniques mobiles pour les populations rurales, étendre la diffusion des vaccins et fournir des conseils de vie saine.
Source : http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/11/06/une-personne-sur-cinq-aura-plus-de-60-ans-dans-le-monde-en-2050_4518969_3244.html

Commentaires

1
2014-11-07 19:41:31 +0100

En 2050, au rythme des pollutions, des maladies qui se développent ( obésité, diabète, cancers, et autres ), de la dégringolade des systèmes de santé ( ancienne Urss par exemple), ces chiffres sont une simple extrapolation mathématique.
Quand aux nouvelles maladies qui explosent grâce aux cocktails chimiques dont on commence seulement à prendre conscience, il se pourrait que l’espérance de vie diminue.
Ensuite la démence sénile ( à ne pas confondre avec d'autres maladies neurodégénératives) atteint plutôt les personnes très âgées et pas les sexagénaires.
Par contre un critère nouveau à prendre à compte: le "viellir en bonne santé".

1

3
2014-11-07 23:30:58 +0100

À propos d'un pays de l'ex-URSS, la Russie: au déclin démographique qui suivit l'éclatement de l'URSS, succède une augmentation de la population. Et l'espérance de vie en Russie a recommencé à augmenter.
Entre 2005-2010, l'espérance de vie masculine en Russie a augmenté de quatre années, augmentant l'espérance de vie globale de 3 ans à 68,67.
Source: http://fr.wikipedia.org/wik...

3

3
2014-11-07 23:41:32 +0100

La durée de vie dans le monde
En Afrique, la durée de vie a décliné à la suite de l’épidémie VIH-sida. Mais depuis 2005, l’accès accru aux médicaments antirétroviraux a permis une baisse de la mortalité liée à la maladie sur le continent africain : l’espérance de vie à la naissance est passée de 50 ans en 2000 à 58 ans en 2012.

3

3
2014-11-07 23:56:48 +0100

La démence (sur le site de l'OMS) : texte d'avril 2012.
C'est un syndrome dans lequel on observe une dégradation de la mémoire, du raisonnement, du comportement et de l’aptitude à réaliser les activités quotidiennes.
Bien que la démence touche principalement les personnes âgées, elle n’est pas une composante normale du vieillissement.
On compte 35,6 millions de personnes atteintes de démence dans le monde et il apparaît chaque année 7,7 millions de nouveaux cas.
La maladie d’Alzheimer est la cause la plus courante de démence et serait à l’origine de 60-70% des cas.
La démence est l’une des causes principales de handicap et de dépendance parmi les personnes âgées dans le monde.
La démence a des conséquences physiques, psychologiques, sociales et économiques pour les personnes chargées des soins, les familles et la société.

3

À propos de l'auteur

ex-directeur de Laboratoire INRA, économiste, ex président de l'institut de recherche économique et sociale, ex membre du bureau du CNIS, négociateurs des Grenelles de l'environnement et de la mer, membre du CEDD et de la CNDP. Vice-président d’Humanité et Biodiversité.

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 224782
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 163837
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 63619
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 15897
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 9401
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 197865

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy