POPULARITÉ
412

Une vision du futur, à contre-courant

Éditer
Publié dans
le 10.08.17
Cover.jpg.rendition.460.707

C'est celle du biologiste de l’université de York, Chris Thomas, dans son ouvrage "Inheritors of the Earth, how the nature is thriving in an age of extinction"(Allen Lane, 2017).

Dans son livre, Chris Thomas dit que nous assistons à une recréation virtuelle du continent unique qui rassemblait la quasi-totalité des terres émergées il y a deux à trois cents millions d'années, la Pangée. Sa fracturation engendra la dérive de ses constituants qui formèrent les continents actuels.
Les espèces se déplacent d'elles-mêmes ou par la volonté humaine ou en dépit de cette volonté.
Il ne nie pas l’extinction d'espèces et ses causes mais estime que le risque lié aux espèces invasives est surestimé. Selon lui, peut-être qu'un seul sur un millier de nouveaux arrivants nuit aux espèces indigènes.
Pour lui, la Pangée virtuelle produit déjà une explosion de nouvelles espèces. Les espèces migrantes changent dans de nouveaux environnements et s'hybrident avec des proches, créant finalement de nouvelles espèces. Exemple: Les cerfs japonais et européens se croisent heureusement dans les vallées écossaises. Les hybrides sont la norme aujourd'hui.

Ce à quoi nous assistons dans la New Pangea, dit-il, n'est pas la mort sur notre planète, mais «un nouveau départ pour la vie sur Terre ... C'est libérateur».

Notre avenir environnemental est-il meilleur que ce que l'on pensait?
Deux visions possibles de notre avenir sont en compétition.
Alors que la plupart des écologistes regrettent la sixième grande extinction, Thomas dit que nous sommes également «au bord d'une sixième génération majeure de la nouvelle vie».
Chris Thomas a un terrain et célèbre son dynamisme et sa diversité. Son coin du Vale of York est rempli d'espèces qui s'installent et se déplacent: «opportunistes de l'anthropocène». Il ne voit pas cela comme une preuve d'une force extraterrestre qui écrase la nature, mais comme l'essence de l'évolution. C'est la réponse de la nature à l'activité humaine et au changement climatique.

L'auteur opte donc pour une Nouvelle Pangée, supercontinent virtuel créé par la société humaine mondialisée.

Commentaires

6
2017-08-10 09:52:30 +0200

Pourquoi pas ? C'est un point de vue, espérons qu'il ne soit pas influencé (voire financé) par quelques lobbies. Quand la population de poissons chute de manière drastique, que la forêt amazonienne est décimée, que le plastique envahit les océans (jusqu'aux micro organismes), que des mètres cubes d'eau contaminée sont déversés à la mer au Japon, que les oiseaux se raréfient, et que l'ont continue à émettre du CO2, à bétonner et bitumer la nature, à déverser des pesticides, etc. J'ai du mal à me réjouir. Il se peut qu'il y ait de nouvelles espèces mais ce qui fait le charme de la Terre c'est la diversité et pas juste la nouveauté, non ?

6

5
2017-08-10 10:10:43 +0200

Je suis d'accord avec Franck. Nous sommes dans une période qui vénère la nouveauté, la jeunesse et met une grande partie de ses espoirs en elles...Avec une certaine tendance à vouloir oublier nos erreurs passées ou à les minimiser. Ne rejetons pas nos responsabilités. Ce point de vue est défendable si nous nous mettons au travail avec une réflexion sur les causes et les objectifs, afin d'avoir une créativité constructive.

5

2
2017-08-10 10:11:23 +0200

Je lirai ce livre pour me faire une opinion personnelle.

2

2
2017-08-10 10:13:12 +0200

Peut être peut on parler d'une utopie?

2

À propos de l'auteur

La nature ... un demi-siècle que je prends une part active à sa défense. c'est me défendre moi-même… Et depuis 1976, j'accompagne l'action de l'association devenue "Humanité et Biodiversité". J'en suis administratrice… Nelly Boutinot

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 711503
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 297950
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 124342
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 40871
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 34852
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 297838

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy