POPULARITÉ
1859

Vers une déclaration des droits des arbres ?

Éditer
Publié dans
le 09.04.19
Dsc08481

Du nouveau pour les arbres

Rendu du colloque organisé par l’association ARBRES sur le projet de déclaration des droits des arbres, le 5 avril 2019 à l'Assemblée nationale – Paris

Les arbres sont des êtres vivants.
Ce sont aussi des êtres sensibles comme en témoignent différents travaux scientifiques récents faisant apparaître une forme de "communication" des arbres entre eux, et une sensibilité/réactivité des arbres à l’environnement extérieur et ses changements (sécheresse notamment).

Les arbres, comme les acacias par exemple, stressés par des herbivores trop affamés émettent une forte quantité de phéromones ; celles-ci, poussées par les vents, entrent en contact avec d'autres arbres à proximité qui modifient alors également la teneur en tanin de leurs feuilles. L'arbre en danger se défend en modifiant la composition chimique de ses feuilles mais il communique également ce danger à ses congénères.

Le public est de plus en plus sensible aux arbres et à la forêt

Depuis le grand succès du livre "L’intelligence des Arbres"les médias ont un intérêt de plus en plus grand pour les arbres. A ce propos, n’hésitez pas à visionner cette vidéo pleine d’humour et de bon sens: https://www.youtube.com/watch?v=VzaOlaYyCmw

En témoignent également les procès gagnés pour arrêter l'abattage des platanes des bords de Loire à Gien contre lequel notre Président d’Honneur Hubert Reeves a pris position (voir http://www.humanite-biodiversite.fr/article/gien-il-n-y-aura-jamais-trop-d-arbres), le combat actuel pour conserver le petit bois de Romainville en Seine Saint Denis ou la levée de boucliers entre les velléités d’abattage des platanes de l’allée couverte cours Mirabeau à Aix en Provence.

L’Association ARBRES, outre la sortie d’un film sur les arbres remarquables (voir la bande annonce), organisait un colloque sur un projet de déclaration du droit des arbres, déclaration que vous trouverez en pièce jointe. Cette déclaration est soutenue par le Pr Francis Hallé et diverses personnalités comme la députée Delphine Batho ou le jardinier en chef du château de Versailles Alain Barraton.
Elle insiste sur :

  • 1. Certes la nécessité de couper des arbres pour nos besoins mais pas n’importe comment
  • 2. Mieux protéger les arbres et peuplements remarquables mais en concertation locale (le label "Arbres remarquables" est un bon exemple).

Ce projet de déclaration du droit des arbres a été adopté lors de ce colloque.

Commentaires

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son actif président d'honneur. Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’érosion d...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 779923
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 314539
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 129727
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 223586
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 43888
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 275274

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy