Derniers commentaires des 3 derniers mois

Ce n'est pas une guêpe que vous voyez sur la photo mais bien un Megalodontes cephalotes, insecte appartenant aux Symphytes. Vous en avez certainement déjà observés au cours d’une balade ou dans votre Oasis Nature ! Les Symphytes, Hymenoptera Symp...
Parce que l'urbanisation va croissant et que l'avenir de la biodiversité nous concerne tous, il faut agir ! Avec Humanité et Biodiversité, transformez votre jardin ou balcon en une Oasis Nature et participez activement à la reconstitution d'un bo...
Ce soir c'est une coccinelle qui a fait un somme sur le mur. Jamais il n'y a eu autant de petits insectes que cet été. ( en cliquant sur la photo on voit sa couleur)
On les a tous déjà aperçus en train de se régaler de la sève de nos plantes préférées. Dès le début du printemps et jusqu'à l'automne, les pucerons s'invitent souvent en masse dans nos jardins et sur nos balcons. Qui sont-ils ? Comment identifie...
Votre Oasis Nature, quelles que soient sa nature et sa taille, constitue un (ou plusieurs) écosystèmes. Créer une oasis, c’est encourager la diversité biologique du lieu par une conception et une gestion adaptées. Cette charte n’est ni un docum...
Hubert Reeves prépare un livre sur les plantes sauvages de l'Oasis Nature de Malicorne et des environs Extrait Voici une expérience que j’ai pu faire dans mon coin de Bourgogne qui est, bien sûr, une Oasis-Nature. Il se trouve que les noyers o...
Il en existe près de 200 espèces, il s'adapte aussi bien aux jardins qu'aux balcons et il fait office de refuge pour la faune... C'est le chèvrefeuille ! Découvrez cette plante incontournable pour votre Oasis Nature. Une fiche détaillée vous pr...
Animal que je ne connais pas, que je croise sur mes légumes et mes fruitiers.... Il semble manger des parasites. Il a des pattes et comme une trompe et est tout soyeux comme du coton. De loin, c'est comme un tapir soyeux et minuscule. Merci de vo...
La Nature a horreur du vide et c'est ainsi que l'hôtel à insectes est rapidement investi par ses nouveaux locataires. A peine les derniers abris en bambou ajustés à la main que viennent s'installer de petites guêpes croquant les pucerons ou paras...
C'est un constat : Les MERLES NOIRS, habitués de nos jardins, ont quasiment disparu, pas partout mais de façon significative en certains endroits et cela depuis la mi-juillet. C'est le VIRUS USUTU qui est à l'origine de cette disparition. - Orig...
Powered_by_tinkuy