Derniers articles dans la catégorie "Découvrir la biodiversité"

" Le paludisme est transmis à l’homme par la piqûre d’un moustique femelle, du genre Anopheles, elle-même infectée après avoir piqué un homme impaludé : la femelle, en prenant le repas de sang nécessaire à sa ponte, injecte le parasite à son ...
Les images commencent à dater, mais le message demeure pertinent: connaitre et comprendre pour aimer et protéger. Il faut promouvoir la recherche (hors lobbies) et ensuite la vulgariser, comme c'est le cas dans cette vidéo. Photo de Wikipedia (p...
Suite et fin de l'entretien avec Bernard Chevassus-au-Louis. Après les six premiers points fixant les nouvelles frontières du vivant et offrant un nouveau regard sur la biodiversité:  Quels enseignements devons-nous  tirer pour passer à l’action ?...
En quoi ces avancées dans la connaissance ( voir les publications antérieures * ) nous conduisent-elles à changer notre regard ?  Réponse de  Bernard Chevassus-au-Louis: Modestie face à la complexité et à l’immensité du vivantLe premier changement...
La quatrième "nouvelle frontière" du vivant.La fragilitéLa dernière frontière, celle qui a été le plus médiatisée ces dernières années, c’est cette fameuse « crise » de la biodiversité, cet effondrement qu’on peut constater à partir du v...
C'est une question sur la fonction des enfermements.  Comment reconstituer un espace "naturel"? La radio France Culture a invité Jean Estebanez, professeur à l’Ecole Normale Supérieure (Paris). "Les zoos sont des lieux qui organis...
Les précédentes publications nous ont déjà présenté deux des quatre "nouvelles frontières" du vivant. Voici la troisième : l’instabilité On avait jusqu’à récemment l’impression que les écosystèmes, à l’échelle historique du moins, étaien...
On peut considérer que l'on se trouve dans le domaine de l'épistémologie des sciences, mais la démarche est une bonne approche pour le champ de la biodiversité.  "Jusqu’alors, la science a procédé en cherchant à expliquer un phénomène en le d...
Il existe deux formes d'échinococcoses dues aux larves de deux espèces différentes de ténias. Ce sont des parasitoses liées au développement, chez les mammifères herbivores, et aussi chez l’homme, des larves de ténias du genre Echinococcus. L’échi...
Suite de l'interview de Bernard Chevassus-au-Louis   La deuxième frontière : La complexité Ça peut sembler une évidence de dire que les espèces ne sont pas indépendantes les unes des autres, et qu’elles sont associées dans des écosystèmes. Ces ass...
Powered_by_tinkuy