Colloque interdisciplinaire des 9 et 10 décembre 2016 à Paris
 

Témoignage de Christian Peltier

 

 

De l’importance et de la difficulté de l’évolution des raisonnements des jeunes de l’enseignement agricole en termes de biodiversité, agro-écologie et durabilité

 
 

La question de la durabilité est explicitement abordée dans l’enseignement agricole depuis le milieu des années 1990, par des recherches-actions, puis par l’intégration dans les référentiels de la perspective du développement durable, de la transition agro-écologique. Dans cette optique, les enseignants et formateurs confrontent les apprenants à une diversité de pratiques professionnelles et territoriales de plus en plus grande.

Pourtant le travail d’accompagnement des équipes pédagogiques et le suivi de jeunes en formation, montrent que le remaniement de leurs repères ne va pas tant de soi que cela, que des « carte et boussole » sont encore à construire/co-construire.  

Comment faire appréhender la complexité du vivant aux jeunes ? Comment intégrer leurs représentations et conceptions ? Comment former les enseignants et formateurs à l’exposition à l’enchevêtrement du réel, à des démarches intégrant des binômes tels certitude / incertitude, savoirs stabilisés / non stabilisés, translation/métamorphose, etc. ?

Nous appuierons notre réflexion sur la mobilisation par des équipes pédagogiques de quelques objets intégratifs (verger maraîcher, poule, prairies fleuries, blaireau, etc.) qui ouvrent des voies de transition.
 
     

Retour au sommaire de l'atelier D

Retour au sommaire des ateliers

Powered_by_tinkuy