«Éviter que l'humanité disparaisse !»

- 5 +
201309281606-full

"Humanité & Biodiversité relaie cet article dans lequel son président, Hubert Reeves, expose sa pensée profonde. 

" Le célèbre astrophysicien Hubert Reeves a éclairé hier l’inauguration de Ciel en Fête. De quoi requinquer la bonne vieille planète en danger pour les 100 000 ans qui viennent !

Une conférence lumineuse sur «astronomie et écologie» suivie par plus de 600 personnes à la Cité de l’espace pour inaugurer le festival Ciel en fête dans le cadre de la Novela. Hubert Reeves, astrophysicien, conteur, écrivain, scientifique humaniste consacre toute son énergie aux forces de la «restauration» contre celle de la «détérioration» de la planète. Un plaidoyer pour le «réveil vert» qui doit réconcilier l’histoire de l’humanité avec celle de l’univers.

Entretien.

Quoi de neuf depuis vingt ans et vos conférences sous les étoiles de Fleurance ?

Depuis vingt ans, deux phénomènes ont évolué en s’accentuant. C’est la confrontation entre deux forces antagonistes qui a pris de la vigueur sans que l’on sache quelle en sera l’issue. Ces deux forces sont la détérioration et la restauration. La détérioration de la planète car on continue à émettre du gaz carbonique qui continue à augmenter de 3 % par an. C’est la déforestation, c’est la pollution. La restauration, c’est la prise de conscience, l’éveil vert un peu partout sur la planète, des gens qui ont pris conscience des enjeux. Et les grandes conférences mondiales ont aussi joué leur rôle car tout ne peut pas se faire d’un seul coup.

Quelle force va l’emporter ?

on ne sait pas ce qui va se passer dans 30 ans. Mais nous sommes à un moment critique de l’histoire de l’humanité. Les décisions qui sont prises aujourd’hui vont influencer le cours de la planète pour des centaines de milliers d’années à venir.

Votre livre (1) raconte justement deux histoires celle de l’univers et de l’humanité pas forcément en harmonie…

Deux histoires en parallèle. La belle histoire qui est celle de l’univers, de l’apparition de la vie, de tous ces phénomènes qui ont fait que nous avons la chance de vivre. Et la moins belle histoire qui est celle de l’humanité, du comportement humain depuis 100 000 ans et l’apparition de l’homo sapiens car le phénomène de destruction n’est pas récent, il ne débute pas hier. Mais l’enjeu est clair aujourd’hui : éviter que l’humanité disparaisse !

Votre conférence s’intitule «astronomie et écologie». Quel rapport ?

L’astronomie et la science racontent le passé, décrit la combinaison des phénomènes qui ont conduit à la vie. L’écologie nous dit : «Vous êtes là mais il faut y rester ! Vous êtes menacés, cela peut conduire à l’élimination de l’espèce humaine». L’écologie, c’est le levier de la force de restauration, ce qu’il faut faire pour rester ici et vivre dans de bonnes conditions et que nos enfants et petits-enfants puissent aussi jouir de notre planète."

 (1) «Là ou croit… croît aussi ce qui sauve» (éditions du seuil). 

Propos recueillis par Daniel Hourquebie

 http://www.ladepeche.fr/article/2013/09/28/1719340-hubert-reeves-eviter-que-l-humanite-disparaisse.html

Commentaires

20131227_162254
- 0 +
John le 29 septembre 2013 14:25:09
Tous à notre niveau, pouvons faire quelque chose pour le monde "Tel le petit colibri". Même si dans le fond beaucoup de "grands" n''arrête pas de produire sans se soucier des conséquences désastreuses.
Biocapacit%c3%a9_2
- 2 +
Manso le 29 septembre 2013 13:46:44
Pour « éviter que l'humanité disparaisse », il va falloir qu'elle en passe par l'autolimitation de ses effectifs : on ne peut croître indéfiniment dans un monde fini...
Rejoignez la communauté ou connectez vous pour pouvoir commenter