20-06-2012

Musiques aux Jardins

- 4 +
Musiques_aux_jardins

Sensibiliser le plus grand nombre à la nécessaire préservation de la biodiversité, telle est l’ambition première de « Musiques aux Jardins », en France.

Les spectacles conçus par Patrick et Monique Scheyder, articulent musique (il est pianiste), littérature (elle est comédienne) et art des jardins (les jardiniers sont au cœur des représentations).

Travaillant de concert avec les services Espaces Verts des Villes, ils donnent une visibilité à ce que l’on ne voit pas, ou trop peu : le travail du jardinier, qui façonne la nature en ville et met en œuvre la gestion de l’espace vert public.

 Un corpus de textes variés, allant de Léonard de Vinci au paysagiste Gilles Clément, en passant par George Sand, permet au spectateur de situer la biodiversité dans une perspective qui est celle d’une prise de conscience ancienne de la fragilité de la nature.  Ensuite, et c’est bien là l’originalité du travail de Patrick Scheyder, les jardiniers des collectivités deviennent acteurs de leur propre travail : ils mettent en exergue leur inventivité en concevant des Créations végétales, mais aussi en s’incorporant au spectacle par l’usage sonore des outils qu’ils manipulent quotidiennement.

Force est de constater que le travail de jardinier municipal n’est pas reconnu à sa juste valeur. A l’heure où des changements importants s’imposent dans la gestion des espaces verts, peut-être est-il opportun de donner à voir ce qu’est le travail du jardinier. Qui mieux que lui en effet peut incarner l’évolution des pratiques dans notre rapport à la nature ? C’est aussi et surtout la dimension artistique et le savoir pratique inhérents au travail du jardinier qui trouvent dans les représentations « Musiques aux jardins » un mode d’expression privilégié.

Loin d’une vision par trop normative et culpabilisante, le concept « Musiques aux jardins » s’appuie sur une approche artistique et ludique de la préservation de la biodiversité.

Quand on sait l’importance de la pédagogie auprès des habitants dans la mise en œuvre des politiques durables, la valorisation artistique du métier de jardinier est incontestablement un moyen original -et efficace- de faire évoluer les mentalités.  

 

 

Commentaires

Logo_h_b_site_profil
- 0 +
Humanité et Biodiversité le 20 juin 2012 13:58:26
Humanité et Biodiversité apprécie votre démarche.

L'association et son président sont heureux de vous accueillir et de concevoir avec vous une fructueuse coopération.

" Nous sommes des êtres d'intelligence, mais avec l'art, c'est la sensibilité qui domine, et cela depuis les plus anciennes sociétés humaines. Cet héritage qui se transmet depuis si longtemps me rend toujours davantage solidaire des humains, sans tenir compte des distances dans le temps ou l'espace. " Hubert Reeves
Rejoignez la communauté ou connectez vous pour pouvoir commenter