Nichoirs à oiseaux

- 8 +
Nichoirs_oiseau_biodiversite_especes-protegees

Vous aimeriez vous aussi participer à la sauvegarde des oiseaux ? Vous souhaitez un ou des nichoirs dans votre jardin ? Vous voulez améliorer l'accueil des oiseaux dans votre Oasis Nature?

Découvrez dans cet article pourquoi et comment installer un ou des nichoirs à oiseaux dans votre jardin !

I - Intérêt écologique

Certains oiseaux construisent leur nid sur des branches ou à même le sol. Il convient de leur réserver des arbres et des buissons touffus. D’autres espèces, comme les mésanges, édifient leur nid dans une cavité naturelle : arbres creux, anfractuosités… Malheureusement, ces cavités deviennent rares car les vieux arbres, jugés non rentables ou dangereux sont coupés, les vieux bâtiments sont rénovés, et les vieux vergers sont abandonnés… Même si le milieu offre des ressources alimentaires suffisantes, il ne présente alors plus de site de nidification.

Alors, un moyen simple et efficace de favoriser la nidification des espèces cavernicoles est la pose de nichoirs adaptés et se substituant aux sites naturels détruits. Poser des nichoirs est un acte de protection de la nature qui n’a rien de dérisoire : une espèce peut être maintenue grâce à cette seule action. La méthode a l’avantage d’être à la portée de tous, mais aussi de procurer des cavités bien adaptées aux besoins des oiseaux à accueillir, de mettre les nichées à l’abri de la prédation et du dérangement et de permettre le contrôle de la reproduction. 

II - Faisabilité technique

Pour réussir leur nichée, les oiseaux ont besoin d’être assurés de l’absence de tout prédateur à proximité du nid. Les conditions de confort et de sécurité doivent donc être réunies.

Protegeons les oiseaux !

De manière générale, le nichoir doit être suffisamment grand, avec une base minimum de 12x12 cm et une hauteur de 15 cm minimum entre le fond du nichoir et le trou d’envol. Il doit être placé dans un endroit dégagé, et la hauteur conseillée varie entre 2,5 et 5 m (plus pour les rapaces). Un nichoir ne doit jamais être installé en plein soleil ni à l’ombre complète. L’orientation vers le sud-est est idéale. Il faut éviter que le trou d’envol ne soit exposé aux intempéries (ouest, nord-ouest) ainsi qu’en plein soleil (sud). Le nichoir doit être légèrement incliné vers l’avant afin d’empêcher la pluie de pénétrer à l’intérieur.

Le choix du matériau utilisé a aussi une grande importance. Il doit imiter au mieux les conditions naturelles. Les bois résistants à l’humidité comme le sapin, le peuplier ou le chêne sont à privilégier, ainsi que les bois imputrescibles comme le mélèze, le cèdre rouge ou le châtaignier. De ce fait, les contre-plaqué et autres agglomérés sont à proscrire car ils gonflent à l’humidité tandis que le métal et le plastique favorisent la condensation.

L’épaisseur des parois est également importante. L’épaisseur conseillé varie entre 1,8 et 2,7 cm suivant les dimensions du nichoir. Il ne faut jamais utiliser une épaisseur inférieur à 1 cm : un nichoir bien isolé favorise une reproduction précoce. L’intérieur du nichoir doit impérativement rester brut, non traité et non raboté pour que les oiseaux puissent en sortir en s’accrochant aux rugosités du bois. L’extérieur doit rester de couleur neutre, il est possible de le badigeonner à l’huile de lin pour le protéger ou avec du brou de noix pour la couleur. Le mieux étant de le laisser se patiner ou de le recouvrir d’écorce.

Quelques trous devront être percés au fond du nichoir afin de permettre l’évacuation de l’humidité et d’améliorer la ventilation.

Il faudra également veiller à le fixer solidement en disposant une planche entre le tronc et le fil de fixation pour éviter de blesser l’arbre.

Afin d’éviter les bagarres, il est préférable de séparer les nichoirs du même type d’environ 60 m (plus pour les grandes espèces). En effet, la plupart des oiseaux défendent leur territoire contre les intrus de la même espèce. Il est donc inutile, voire néfaste, de disposer en trop forte densité des nichoirs destinés à une même espèces (même type, même diamètre de trou d’envol).


Il existe deux grands types de nichoirs : 

Nichoirs fermés

Les nichoirs fermés :

Ce sont les nichoirs les plus communs, ceux que l’on installe généralement au jardin. Leur formes et leur dimensions conviennent en effet à tous les oiseaux qui vivent près de l’homme.

On pourra simplement donner la préférence à certaines espèces en adaptant la taille du trou d’envol. 

Tableau descriptif nichoirs à oiseaux

Pour un nichoir destiné à la Chouette hulotte, voir ici

Nichoirs ouvertsLes nichoirs ouverts (ou semi-ouvert):
Comme son nom l’indique, le nichoir ouvert (ou semi-ouvert) possède une façade coupée (à mi-hauteur pour le semi-ouvert), à la place du trou d’envol ordinaire. Le nichoir ouvert (ou semi-ouvert) convient aux Rouge-gorges, Rouge-queues noir, Gobe-mouches gris, bergeronnette grise. 

Simple à construire, il doit en revanche être installé avec beaucoup de soin, car sa grande ouverture expose particulièrement la nichée aux prédateurs et aux intempéries. Il doit donc être posé à trois mètres de hauteur au moins, au-dessus du vide de préférence, au sud-est et à l’abri du vent. La longueur du toit protège néanmoins quelque peu l’intérieur de la pluie.

III - Calendrier et échéancier

La meilleure période pour installer un nichoir est l’hiver… Certains oiseaux, comme la mésange, commencent très tôt à chercher un territoire, et il faut leur laisser le temps de choisir la cavité la plus propice. D’autres, comme le troglodyte mignon, y dorment parfois en hiver.

En automne (fin septembre, début octobre), le nettoyage des nichoirs peut avoir lieu.

IV - Gestion et entretien

Chaque année, les nichoirs doivent être nettoyés pour prévenir les risques de maladie et les invasions de parasites. L’ancien nid est enlevé et le nichoir est débarrassé de tous ses matériaux. L’intérieur doit être brossé, de préférence avec une brosse métallique, afin d’éliminer les parasites.

Si nécessaire, le nichoir devra être réparé, restauré, colmaté afin d’assurer confort et sécurité aux oiseaux nicheurs. 

N'hésitez pas à nous faire part de vos bonnes pratiques sur le thème des nichoirs à oiseaux en commentaires de cet article ! Merci à tous !

 

Voir article lié : Mise en place d'un abri à insectes

 

Commentaires

Rejoignez la communauté ou connectez vous pour pouvoir commenter