POPULARITÉ
35

Accord sur les financements à Hyderabad

Éditer
Publié dans
le 20.10.12
Newswala-i-mop_6_cop_11_hyderabad_india_biodiversity_confrence_2012

Vendredi 19 octobre 2012, il est presque minuit, un accord est tombé sur les financements. 

Les pays développés ont accepté de s'engager à doubler les flux financiers vers les pays en développement d'ici à 2015. 

Aucun chiffre n'est mentionné, il est indiqué que ce sera sur la base de la moyenne des années 2006/2010. Cet engagement vaudra au moins jusqu'en 2020.
 
Les pays qui recevront ces fonds s'engagent à faire de la biodiversité une composante majeure de leur développement, à rendre des comptes sur l'usage des fonds et, par ailleurs, à instaurer leur propre plan de financement. 
 
Hyderabad confirme donc la dynamique de Nagoya : la communauté internationale s'engage pour mettre en oeuvre et financer les cibles des objectifs d'Aïchi arrêtées en 2010. 
 
Néanmoins, si cet accord est une bonne chose, pas de fausses illusions : Il n'est pas du tout certain que le doublement des financements d'ici 2015 et maintenus ensuite jusqu'en 2020, permette de lever les sommes estimées par les travaux préparatoires à la réunion d'Hyderabad (de 74 à 191 milliards par an). 
 
Il est nécessaire que chaque pays - et notamment l'UE - mette rapidement sur la table les chiffres précis auxquels correspondent les annonces. 
 

Retrouvez tout le dossier ici.

 

 

Commentaires

0
2012-10-21 10:09:27 +0200

ET à part cette question des financements, c'est tout ? Finalement, rien de neuf depuis Nagoya, alors ?

0

1
2012-10-21 10:19:09 +0200

Pas d' enthousiasme délirant mais quand même 180 pays rassemblés pour négocier le devenir du vivant !
Et les financements sont des préalables indispensables ...
Il y a aussi des progrès pour la protection des espèces marines en haute mer avec une cinquantaine de zones délimitées reconnues comme sensibles dans le Pacifique, dans les Caraïbes et en Méditerranée...( Un des messages de Christophe Aubel évoquait cette avancée http://www.humanite-biodive... )

L’enjeu de ce sommet était de s’inscrire dans la continuité des décisions historiques actées en 2010 à Nagoya. C'est le cas...

1

0
2012-10-21 11:57:47 +0200

On doit considérer cette conférence comme un pas en avant. Mais les accords sur le financement sont toujours aléatoires, à partir du moment où il n' y a pas une instance de règlement.

0

0
2012-10-21 12:26:53 +0200

En tout cas, il va falloir compter sur nos amis qui y étaient pour nous raconter. Parce si on devais compter sur la presse... Ce silence coupable alimente l'idée que ces conférences ne servent à rien. L'indifférence engendre le déni. Quand aux accords sur le financement... espérons qu'il y a autre chose, parce même quand l'économie va bien, les promesses sur l'aide au développement ne sont JAMAIS tenues (à quelques notables exceptions près). Alors, aujourd'hui, au moment ou les gouvernement européens abandonnent leurs promesses les plus élémentaires et leurs populations à leur triste sort, compter sur eux pour sauver la biodiversité à l'autre bout du monde demande une belle dose d'optimisme !

0

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son actif président d'honneur. Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’érosion d...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 779926
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 314543
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 129728
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 223613
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 43889
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 275275

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy