POPULARITÉ
53

Conférence environnementale 2013 : il n’y a pas que l’énergie !

Éditer
Publié dans
le 23.09.13
Logo_hb

La première impression ressortant de cette seconde conférence environnementale (les 20 et 21 septembre 2013), c’est bien sûr la place prépondérante prise par les questions liées à la transition énergétique. Le Président de la République y a consacré la quasi totalité de son discours et le Premier Ministre une très large part.

Il y a bien sûr une cause objective majeure à cela : la nécessité de répondre aux dérèglements climatiques. De ce point de vue, que le Président de la République en fasse un axe stratégique de la politique de la France, est positif.
Mais on sait que cette primauté dans les discours est également due à la situation politique et aux équilibres gouvernementaux.
Or, il ne faudrait pas qu’un danger en cache un autre : l’érosion de la biodiversité est un défi tout aussi majeur. Ne faisons pas passer dans l’opinion l'idée que transition écologique = transition énergétique, ni que seule la fiscalité ouvre des solutions.
La transition écologique est à voir de manière globale - ne serait-ce qu’en raison des liens existant, dans les 2 sens, entre réchauffement climatique et érosion de la biodiversité - les réponses à apporter sont systémiques, devant au final conduire à un changement de modèle.

Mais dépassons ce premier constat. Au-delà des discours et des reprises médiatiques, les cinq tables rondes ont en effet travaillé, et il en ressort des pistes intéressantes pour alimenter la feuille de route gouvernementale.

Humanité et Biodiversité a notamment relevé les points suivants, liés à la biodiversité et qui, pour la plupart, correspondent  à nos propositions :

Table ronde Economie Circulaire :

- Inclusion des enjeux de biodiversité dans l’approche de l’économie circulaire ainsi que la lutte contre l’étalement urbain et l’artificialisation des sols. L’économie circulaire éco-systémique et le bio-mimétisme devront être des priorités. L’écoconception intégrera la biodiversité.
- Mesures de lutte contre l’obsolescence programmée.

Table ronde Emplois :

- La filière des métiers de la biodiversité et du génie écologique est retenue parmi les filières prioritaires des emplois de la transition. C’est une nouveauté, jusque-là seuls le bâtiment ou l’énergie étaient considérés comme des filières « sérieuses ».
- La formation de tous les métiers est retenue comme prioritaire.

Table ronde Eau :

- La TVA sur les engrais azotés augmentera dès 2014.
- Engagement de supprimer les algues vertes d’ici 10 ans et de protéger 1000 zones de captage d’ici 2015.

Table ronde Mer :

- 1/3 des mangroves en outre-mer seront confiées au Conservatoire du littoral d’ici 3 ans.
- Le Premier Ministre a indiqué que la France était prête à  participer aux discussions communautaires pour mieux connaître et encadrer la pêche profonde. Ce dernier point est significatif puisque jusque-là le ministre délégué à la mer le refusait.

Table ronde Education à l’Environnement et au Développement Durable (EEDD) :

- Le Conseil Supérieur des Programmes, chargé de piloter la réforme des programmes qui s’engage, sera saisi du sujet EEDD, en lien avec le Conseil National de la Transition Ecologique. But affiché : faire entrer l’EEDD dans les enseignements à tous les niveaux. L’idée que la filière Economique et Sociale (Bac ES) devienne Economique Sociale et Environnementale est lancée.
- L’importance de l’entrée biodiversité en matière d’EEDD a fait consensus (lien d’interdépendance entre les humains et les autres espèces, nécessité d’un « droit à la sortie nature »).

S’y ajoute un élément important concernant les suites de la Conférence de 2012 :
L’agence française de la biodiversité a vu son calendrier de création conforté avec l’annonce de la loi cadre pour janvier 2014, la nomination d’un préfigurateur dans quelques jours, la réaffirmation qu’elle serait dotée des moyens humains et financiers suffisants, et qu’elle émargerait aux investissements d’avenir afin d’être dotée des moyens de soutenir des actions concrètes de préservation et de restauration. Humanité et Biodiversité demandait cet engagement depuis plusieurs semaines, nous allons maintenant veiller à ce que le montant retenu soit significatif.

Alors bien sûr il y a aussi des manques ou des faiblesses : manque de précisions sur la façon dont les retards pris en 2012 seront comblés ; c’est notamment le cas pour les atlas de biodiversité communale, ou l’autorité environnementale en régions. Concernant 2013, la nécessaire réforme de la gouvernance des comités de bassin n’est pas encore retenue, les questions de fiscalité liées à l’eau n’ont pas suffisamment progressé, la question de la pollution des vortex océaniques est sous-estimée…

Au final, la Conférence Environnementale a permis de remettre les sujets environnementaux sous tension, des éléments intéressants ont émergé, pas autant qu’il le faudrait c’est certain.

Néanmoins, avec des hauts et des bas, la transition écologique s’installe. L’enjeu maintenant, c’est que la feuille de route soit opérationnelle, mise en oeuvre avec vigueur et constance, et que le portage politique soit lui aussi vigoureux et constant. La conférence environnementale ne peut pas seulement être un show médiatique de deux jours, la responsabilité et la crédibilité du gouvernement se jouent là.

Voir le cahier complet avec nos propositions et l'édito d'Hubert Reeves.

Voir notre communiqué de presse du 18 septembre 2013.
Voir notre communiqué de presse du 11 septembre 2013.

Commentaires

3
2013-09-23 16:41:19 +0200

Merci beaucoup pour ce compte-rendu commenté. Ça c'est de l'info !

3

2
2013-09-23 18:24:53 +0200

L’importance est de bien défendre les acquis des diverses tables rondes et de montrer de la fermeté sans impatience. La France est en crise, le développement durable est une voie de sortie.

2

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son actif président d'honneur. Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’érosion d...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 766163
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 343375
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 131401
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 210883
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 41228
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 283513

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy