POPULARITÉ
65

Conférence environnementale 2013 : propositions et attentes

Éditer
Publié dans
le 11.09.13
Logo_hb-simple

Humanité et Biodiversité rend public son cahier de propositions et rappelle ses attentes pour les engagements de 2012.

A 10 jours de la Conférence Environnementale et alors que se tient cet après-midi, la première réunion du Conseil National de la Transition Ecologique, Humanité et Biodiversité rend public son cahier d’acteur avec 71 propositions pour couvrir les 5 champs ouverts et un rappel de ses attentes concernant les engagements de 2012.

« Economie circulaire », « Emplois », « Education à l’environnement et au développement durable (EEDD) » : trois tables rondes clefs pour réussir un changement de modèle

En matière d’économie circulaire, Humanité et Biodiversité propose des mesures concrètes pour lever les freins (cadre réglementaire, règles de la TVA…) et libérer les opportunités (lien avec les territoires, circuits courts…) tant en ce qui concerne l’écoconception, que l’économie de fonctionnalité, l’économie collaborative et l’écologie industrielle. Emmanuel Delannoy, administrateur : « L’économie circulaire ouvre la voie d’une création de richesse compatible avec les limites de la biosphère ». 

En matière d’emplois, nos propositions soulignent les opportunités offertes par la biodiversité (du génie écologique au tourisme en passant par l’agro-écologie) et offrent les pistes concrètes pour agir et structurer une filière. Jean-Pierre Bompard, vice-président : « Réussir la transition écologique, c’est aussi mettre en place un modèle riche en emplois qualifiés, la biodiversité peut y contribuer à condition de lui donner une visibilité et un contenu socio-économique ».

En matière d’Education à l'Environnement et au Développement Durable, nos propositions pointent le changement d’échelle nécessaire, avec une introduction dans les programmes à tous les niveaux scolaires, la généralisation de la formation, de grandes campagnes de sensibilisation, le soutien des acteurs. Christophe Aubel, directeur : « Il s’agit d’inscrire l’ensemble de l’enseignement et de la formation dans une perspective de développement soutenable, les sciences de la biodiversité sont le socle de cette approche ».

« Mer » et « Eau » : deux tables rondes clefs pour le maintien des services écosystémiques indispensables à la vie donc à nous-mêmes

En matière d’eau, nos propositions visent à lutter contre les pollutions diffuses (pesticides, résidus de médicaments…), à assurer l’équité et les moyens nécessaires (principe pollueur/payeur, préleveur/payeur) et à préserver/restaurer la fonctionnalité des cours d’eau (trame bleue, zones humides…). Justine Roulot, chargée de mission : « Les politiques de l’eau doivent préférer le préventif au curatif et préserver aussi le grand cycle de l’eau ».

En matière de mer, nos propositions mettent l’accent sur la préservation des milieux fragiles (mangroves, aires protégées…), l’encadrement des activités économiques, la pollution et la dépollution, la protection de la haute mer. Bernard Labat, chargé de mission : « La France est engagée pour porter à l’international la protection de la haute mer, elle doit pour être crédible, être exemplaire chez elle ».

La réussite de la Conférence 2013, dépend aussi de celle de 2012

Pour Humanité et Biodiversité, les marqueurs de la réussite de 2012 sont connus : l’Agence de la biodiversité devra être opérationnelle et se voir dotée d’un fonds d’intervention de 500 millions en 2015, elle devra intégrer ou piloter l’ONCFS et être dotée d’une gouvernance qui associe tous les acteurs. Les Atlas de Biodiversité Communale seront généralisés. La Stratégie Nationale Biodiversité sera déclinée en plans d’action gouvernementale dès 2014. La Loi-cadre biodiversité doit ouvrir la voie d’un changement de paradigme en faisant de la biodiversité une composante de toutes les politiques publiques, la Loi d’avenir agricole traduisant cela concrètement en privilégiant l’agro-écologie et en confortant le caractère multifonctionnel des forêts, tandis que la Loi ALUR (Accès au Logement et un Urbanisme Rénové) sera complétée en matière d’urbanisme et de biodiversité. Une Autorité environnementale sera créée en région et le Projet de Loi de Finances 2014 intégrera des mesures favorables à la biodiversité et pour lutter contre l’artificialisation.

Hubert Reeves, président souligne : « Du Président de la République et du Premier Ministre dépendra l’ampleur de la suite donnée aux conférences environnementales ».

Voir le cahier complet avec nos propositions et l'édito d'Hubert Reeves.
ou voir :
- l'introduction seule
- les propositions pour la table ronde "Economie circulaire"
- les propositions pour la table ronde "Emplois et transition écologique"
- les propositions pour la table ronde "Politiques de l'eau"
- les propositions pour la table ronde "Biodiversité marine, mer et océans"
- les propositions pour la table ronde "Education à l'environnement et au développement durable"

Commentaires

1
2013-09-11 21:52:28 +0200

A l'issue de la Conférence environnementale de 2012
http://www.humanite-biodive...

1

0
2013-09-12 16:07:08 +0200

Pour connaître les propositions de la Fondation Nicolas Hulot : http://bit.ly/15mnS4N

0

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son actif président d'honneur. Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’érosion d...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 766127
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 343308
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 131396
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 210881
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 41226
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 283511

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy