POPULARITÉ
712

Enrichir le PIB

Éditer
Publié dans
le 25.04.15
Pib

L’Assemblée Nationale a décidé d’ouvrir la réflexion sur les indicateurs qui pourraient permettre de dépasser l’indicateur standard du Produit Intérieur Brut (PIB) qui se veut le révélateur de la mesure de la croissance des biens marchands.

Ce travail a été confié à France-Stratégie (qui dépend de Matignon) et au CESE (Conseil Economique Social et Environnemental).

Le mandat du groupe mis en place n’est pas de modifier le calcul du PIB, mais d’enrichir sa lecture (indice de croissance) par des compléments, via d’autres indicateurs, qui porteront sur les 3 piliers du Développement Durable (économique, social et environnemental), sur les inégalités de revenus, les échecs scolaires, l’empreinte carbone des activités humaines…

Humanité et Biodiversité, active dans la commission mise en place, se concentre principalement sur une approche synthétique de la biodiversité.

Dans une première version, il nous a été proposé de retenir l’artificialisation des sols ou l’indice STOC du Muséum sur la présence plus ou moins importante des oiseaux communs, sachant que probablement un seul d’entre eux pourra faire partie du « bouquet » final des indicateurs principaux retenus (il y en aura une dizaine).

Nous avons alors soumis une proposition visant à construire un indice unique qui s’appuyant sur la source « mère » de l’utilisation des sols (qui intègre l'artificialisation mais prend en compte l'ensemble des usages), la pondère par un indice STOC recomposé. Vous la trouverez ci-joint.

Cette proposition, soumise au débat, permettrait de faire figurer dans le choix final un indicateur, robuste et complet, pour suivre l’état de la biodiversité. Ce qui, eu égard à ce qu’apporte la biodiversité aux sociétés humaines, nous paraît indispensable dans un tel exercice visant à faire émerger une approche plus qualitative de la croissance.

Vignette

Commentaires

3
2015-04-26 19:27:35 +0200

Suite à un incident technique, tous les commentaires déposés ont été supprimés.
Nous prions les auteurs de bien vouloir nous en excuser.


RAPPEL
Le PIB : qu’est-ce que c’est ?

3

3
2015-04-27 13:08:30 +0200

France Stratégie et le Conseil économique, social et environnemental (CESE) s'associent pour lancer une consultation publique sur la meilleure manière de mesurer la qualité de la croissance de la France.
Après avoir pris connaissance de la proposition de Humanité & Biodiversité qui permettrait de faire figurer dans le choix final un indicateur, robuste et complet, pour suivre l’état de la biodiversité, n'hésitez pas à participer :
http://www.strategie.gouv.f...

3

2
2015-04-28 10:28:29 +0200

Si l'on considère que le PIB reste l'indicateur de référence pour la société et que l'objectif est de l'augmenter, alors les indicateurs proposés par Humanité et Biodiversité pour l'"enrichir" me paraissent plutôt pertinents dans leurs composantes "état de la biodiversité" et "occupation de l'espace".
Il faudrait pouvoir intégrer plus nettement la mesure des stocks de carbone organique dans la surface du sol à mon avis, car c'est une mesure de la fertilité et de biodiversité, et les enjeux pour l'agriculture et notre alimentation sont considérables.
Ceci étant dit, le problème tient surtout au fait de conserver le PIB comme indicateur suprême, car vouloir sa croissance infinie dans un monde aux ressources finies n'est pas tenable. On sait par exemple qu'encourager les citoyens à avoir une consommation alimentaire saine réduit les frais de médicaments et de soins et donc le PIB. Vendre moins d'armes réduit le PIB. Consommer moins de pesticides et d'engrais chimiques réduit le PIB. Remplacer une voiture par un vélo électrique réduit le PIB.
Il nous faut donc trouver très rapidement un autre indicateur.

2

2
2015-04-28 16:15:43 +0200

Les observations d'Olivier Gruie sont justes, mais le remplacement du PIB par un PIB "vert" par exemple suppose qu'au niveau international d'autres pays acceptent la démarche, mais surtout que l'on puisse donner une valeur marchande aux actes positifs pour l'avenir de l'humanité. Si l'on prend le cas d'une nourriture "saine", on voit la difficulté. Il faut construire un lien solide entre alimentation et santé et après donner une valeur à ce surcroit d'espérance de vie.
Pour l'instant on a choisi d'accompagner le PIB par d'autres indicateurs pour remettre une certaine approche de la croissance dans un contexte de pérennité de notre planète et dans une vision plus égalitaire de notre développement. N'oublions pas que les indicateurs retenus doivent permettre de piloter les politiques publiques. Ainsi une société à fort chômage des jeunes ne peut s'inscrire dans une perspective de développement durable.
Certains pays, suivant les recommandations de l'office statistique européen ( EUROSTAT) ont intégré, en valeur marchande, le trafic de drogue et la prostitution. L'INSEE a refusé de suivre la démarche de la Grande Bretagne.

2

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son actif président d'honneur. Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’érosion d...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 763234
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 338892
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 131218
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 210845
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 41208
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 281889

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy