POPULARITÉ
2

Espèces menacées : améliorer les plans d'actions !

Éditer
Lynx_39

Qu’est-ce qu’un plan national d’action en faveur des espèces menacées ? Quels sont les avantages et les limites de cet outil pour la protection des espèces ?

Les plans nationaux d’actions pour les espèces menacées : Quelles évolutions possibles du dispositif ?

Les 29 et 30 novembre 2011, Humanité et Biodiversité a participé au séminaire sur les plans nationaux d’actions (PNA) en faveur des espèces menacées, organisé par le Ministère de l’écologie à Bordeaux. Un plan national d’actions en faveur d’une espèce menacée (ou plusieurs) a pour but la conservation des populations de cette dernière. Le Grenelle de l’environnement a permis d’apporter un appui juridique à ce dispositif ; il est en effet inscrit dans la loi avec l’article 129 de la loi Grenelle II.

29% des 72 PNA sont mis en œuvre actuellement et la moitié est en cours d’élaboration. Ils concernent environ 236 espèces menacées de la faune ou de la flore. Ainsi sont concernés par exemple pour la flore le Flûteau nageant et la Saxifrage oeil-de-bouc ou pour la faune l’Esturgeon européen, le Desman des Pyrénées ou encore la Mulette perlière. Les plans peuvent touchent une ou plusieurs espèces et parfois même un taxon entier tel le plan national d’actions pour les Chiroptères (chauve souris) et celui pour les Odonates (libellules).

Aux yeux de la communauté de protection de la nature, le PNA dans sa version actuelle ne semble pas être un outil suffisamment efficace de conservation des espèces. Son intérêt incontestable repose dans l’acquisition de connaissances sur l’espèce concernée, préalable indispensable afin de mieux la protéger et il représente aussi un outil de mobilisation des acteurs et d’aide à la recherche de financement (Financement européen Life+…).

Cependant, de nombreux facteurs de blocage ont été identifiés lors de ce séminaire. Ils concernent la diminution des budgets alloués aux porteurs du projet, le manque de cohérence des PNA avec les autres politiques ou encore l’incapacité des PNA à influer les politiques et projets d’aménagement au niveau local, à quoi bon un PNA pour le Vision d’Europe sur les aménagements l’ignore ?
Par ailleurs, certains acteurs restent insuffisamment investis, tels certaines collectivités territoriales et des acteurs agricoles dont le ministère de l’agriculture, leur investissement est pourtant une condition incontournable à l’amélioration des PNA.

Au final, le renforcement des PNA est indispensable pour participer à une protection efficace des espèces menacées. Ceci n’est possible que par (i) une meilleure articulation du dispositif avec les autres politiques de la nature (Stratégie de création des aires protégées, Trame verte et bleue, Atlas de la biodiversité dans les communes…) et (ii) un porter à connaissance le plus en amont possible des enjeux locaux de biodiversité pour une réelle prise en compte dans les documents d’urbanisme…

Commentaires

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son actif président d'honneur. Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’érosion d...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 782308
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 337935
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 130625
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 229385
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 43898
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 276950

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy